« Marked Men » le tome 3 « Rome » de Jay Crownover

marked-men-03-poche

Résumé :
Intrépide et pleine de vie, Cora Lewis est aussi celle qui veille sur ses amis  » bad boys  » tatoueurs, d ans le salon Marked où elle officie comme perceuse. Derrière son apparente joie se cache un coeur brisé et Cora est bien décidée à ne plus jamais se laisser embraser par une passion dévorante. Elle attend maintenant l’homme parfait, sans bagages douloureux ni histoire dramatique, avec qui elle pourra s’engager. Et elle rencontre Rome Archer. Sous ses airs rassurants d’ancien soldat, Rome est en fait têtu, autoritaire et rigide. Pas très  » homme parfait  » ! Et surtout il revient du front… Si Rome avait l’habitude d’être le grand frère protecteur, le fils aimant, le b on soldat, aujourd’hui il n’est aucun de ces hommes-là. Traumatisé, il cherche un moyen de survivre et de reprendre le cours de sa vie, malgré les démons de la guerre qui le rongent. Pour cela, il pensait être seul, jusqu’à ce que Cora débarque dans sa vie et l’éclaire de mille couleurs. Parfois les mauvais chois sont les meilleurs.

  marked-men03-rome

Lecture en format broché
★ Merci à Hugo New Romance pour ce SP ★

☆ AVIS DE BELI ☆

Pour la venue de Jay Crownover en France, je découvre enfin ce troisième volume de la série Marked Men avec Rome. Et j’ai eu un énorme coup de coeur pour Rome !
Je dois avoir une attirance particulière pour les forces de l’ordre car dans la série Bad, c’est Titus (un flic) que j’ai adoré et dans cette série, c’est Rome (militaire) même si tous les volumes m’ont plu, ce sont les troisièmes que j’ai peut être plus aimé que les autres – soit dit en passant, j’ai très envie de me faire tatouer, on se demande pourquoi !?

Dès le départ, on sait qui sont Rome et Cora et on sait ainsi que Rome a subit quelques traumatismes dus à son expérience dans l’armée mais aussi suite à la mort de son frère Rémy et la découverte de son secret. Là il est définitivement revenu parmi eux et on le sent véritablement à cran, constamment, plus personne ne supporte son attitude. Il remet toujours tout le monde à sa place et a une fâcheuse tendance à cracher sur l’amour que son frère Rule et Shaw éprouvent l’un pour l’autre. Face à ses attitudes insupportables, peu s’insurgent, car tous le connaissent d’avant et savent qu’il est bon mais Cora n’en peut plus et elle craque lors d’une soirée barbecue.

Cora, c’est une fée clochette, une minipousse toute petite et mignonne, le cheveux court et fou, bien tatouée, elle est pétillante de vie et très proches de tous les hommes de cette saga. Elle travaille au salon à l’accueil et s’occupe des piercings. Elle idéalise complètement l’homme qui fera parti de sa vie, parfait il devra être, elle place la barre très haute. Mais suite à une rupture difficile, elle se doit de se donner des objectifs de ce qu’elle attend d’un homme, espérant ainsi échapper aux chagrins que peuvent occasionnés une relation ratée.
Alors que se passe-t-il quand Cora commence à regarder Rome de façon différente, alors qu’elle ne supporte pas son attitude ? Deux forts caractères qui ont tous deux un vécu différent mais qui a laissé des marques, ils vont à la suite d’un « accident », d’un laisser aller réciproque, se revoir et en venir à tenter l’expérience d’être ensemble tout simplement.

Rome renait alors, on voit en lui la personne qu’il est vraiment quand ses démons ne le hantent pas. Cora aide et apaise ses tourments, cette relation lui ai bénéfique et il la prendra comme elle vient, avec simplicité sans se poser trop de questions. Il va trouver de quoi s’occuper, ce qui était l’une de ses angoisses, que faire après l’armée ? lui conférant ainsi un port d’attache, une stabilité. On découvre alors un homme bon, agréable et qui dans sa relation avec Cora, se veut sexy, torride et très attirant, il serait difficile de ne pas lui succomber.
Du côté de Cora, c’est un peu plus compliqué, il lui est difficile de dire ce qu’elle éprouve, elle ressent des choses mais elle a cette peur qui ne la quitte pas de souffrir de nouveau. Son ancienne expérience la marquait plus qu’elle ne croit et si elle ne voit pas en Rome cet homme idéal qu’elle cherche, il lui faut l’accepter ainsi car l’homme idéal n’existe pas comme on l’entend.

Leur relation suivra son cours, avec quelques rebondissements dus aux tourments de Rome ou encore à des ennuis qu’ils ne s’attendaient pas à avoir. J’ai trouvé l’ensemble bien rythmé, on les voit évoluer tous deux ensemble, à la fois sereins mais inquiets tout de même de ce qu’ils éprouvent ou de ce que leur relation pourrait devenir. Rome est un personnage assez touchant, les blessures profondes qu’il a, font de lui un être auquel on s’attache car on ne le souhaite que de retrouver de nouveau la joie de vivre. Cora, c’est celle indispensable à chacun, celle qui est là pour dire tout haut ce que les autres pensent tout bas, celle sur laquelle on peut s’épauler mais c’est aussi une jeune femme sensible, fragile dans sa vision de l’image du bonheur, elle complète tellement bien Rome, elle sera celle qui rallumera l’étincelle de vie éteinte en lui. J’ai aimé la façon dont leur relation se construit, sans tabou, sans contrainte et en se faisant à la situation et ce malgré leurs inquiétudes, en fin de compte dès le départ, ils étaient fait l’un pour l’autre et chacun d’eux va ouvrir les yeux de l’autre pour que cela fonctionne.

Ce que j’aime, je l’ai déjà dit mais ça se confirme encore dans ce tome c’est la façon dont Jay Crownover propose de suivre les autres personnages, ceux que l’on a déjà lu mais aussi ceux que l’on découvrira dans les prochains tomes. Ils forment une famille à laquelle on s’attache et c’est toujours plaisant de les voir évoluer au fil des tomes qui passent. Ainsi à la fin de ce tome, on n’a qu’une envie c’est lire la suite, pour savoir ce qui va se passer ! Cette fin est une ouverture sur le prochain tome plutôt palpitante et captivante, on veut retrouver tous ces personnages et continuer à les suivre. Le prochain sera sur Nash, cet homme aux tatouages de flammes sur le crâne qui va vivre des moments bien difficiles !

« Marked Men » le tome 3 « Rome » de Jay Crownover
Editions Hugo Roman, Collection New Romance le 12/05/2016 : 405 pages

NOTE : 5/5

pcc

 

(Chronique du 08/06/2016)


Série « Marked Men » (Hugo New Romance)
Tome 1 : Rule (03/03/2016)
Tome 2 : Jet (07/04/2016)
Tome 3 : Rome (12/05/2017)
Tome 4 : Nash (16/02/2017)
Tome 5 : Rowdy (30/03/2017)
Tome 6 : Asa (13/04/2017)


marked-men-03-poche

Lecture en format poche
★ Merci à J’ai Lu pour ce SP ★

 AVIS DE PANDO 

Une suite qui me faisait vraiment envie, Rome dans les autres tomes était un personnage qui m’intriguait, surtout vu comment le  tome 2 se termine, cela donnait encore plus envie.

C’est donc avec Cora, amie et collègue de travail de Rule ainsi que Rome, son grand frère que nous découvrons cette histoire. Tous deux ont un passé qui les bloque, Cora qui a souffert de sa précédente relation cherche l’homme idéal, parfait, une requête quasi impossible en somme. Rome lui est hanté par les démons de la guerre, il revit lors de cauchemars des moments difficiles, vécus lorsqu’il était en service, lui qui a toujours était un roc pour sa famille n’est plus que l’ombre de lui-même, anéanti par ce qu’il a subit, vu et perdu.

Bien que ces deux-là ne soient pas les meilleurs amis du monde, on ressent l’attirance qui les anime, leurs échanges sont pourtant tendus. Cora ne comprenant pas les raisons qui poussent Rome à être aussi froid et parfois blessant, lui ne voyant en elle qu’un petit bout de femme de caractère à la langue bien pendu. Et pourtant, bien que rien ne prédestinait un rapprochement, ils vont se lier, Cora va essayer de venir en aide à cet homme brisé, le poussant dans ses retranchements et se montrant présente pour lui. C’est ainsi qu’ils vont devenir bien plus que de simple amis, le rapprochement se fera sans qu’ils s’y attendent, cherchant le réconfort et le désir se montrant trop présent.

Entre eux rien ne sera simple, Cora qui a du mal à se fier aux hommes érigera des barrières et s’efforcera à ignorer ses sentiment naissants. Rome lui se rendra compte plus facilement du bien être que lui apporte la jeune femme, se montrant protecteur et tendre, mais il aura parfois des réactions blessantes et qui pourraient mettre un terme à leur début d’histoire.

Une lecture que j’ai beaucoup aimé, ces personnages à la personnalité et au caractère dur m’ont beaucoup touché. Leur passé bien que diffèrent les a tous deux brisé, s’efforçant chacun de leur côté à se reconstruire, seul ou avec l’aide de quelqu’un d’autre.

Une suite à la hauteur de mes espérances, remplie d’imprévus, c’est à la fois drôle et émouvant. Il est vrai que j’ai du mal à m’attacher aux personnages quand les tomes s’enchaînent mais les protagonistes changent et je n’ai pas eu ce problème avec cette série jusqu’à présent. Cora est une personne attachante, forte et pourtant blessée, elle s’efforce de ne rien laisser paraitre mais souffre beaucoup. Rome quant à lui, a tendance à se renfermer et a laisser sa peine et son impuissance face à ce que la vie lui a fait endurer le ronger de l’intérieur. Il fera dans ce tome des erreurs, mais apprendra petit a petit à remonter la pente. L’acceptation des sentiments qu’ils éprouvent sera difficile, surtout pour Cora car le comportement et les agissements de Rome ne font pas de lui L’homme idéal et pourtant, elle trouvera dans ses défauts celui dont elle avait besoin.

Je dois dire que j’ai hâte de pouvoir lire la suite, le tome prochain promet encore de belles surprises.

« Marked Men » le tome 3 « Rome » de Jay Crownover
Editions J’ai Lu le 21/06/2017 : 413 pages

Note : 4/5

(Chronique du 04/10/2017)


 Série « Marked Men » ( en poche chez J’ai lu) :
Tome 1 : Rule (19/04/2017)
Tome 2 : Jet (07/04/2017)
Tome 3 : Rome (12/05/2017)
Tome 4 : Nash (09/01/2019)
Tome 5 : Rowdy (13/03/2019)
Tome 6 : Asa (08/05/2019)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>