« Marked Men » le tome 6 « Asa » de Jay Crownover

marked-men-06

Résumé :
Arrivé à Denver récemment pour rejoindre sa soeur, Ayden, et son groupe d’amis, Asa Cross se bat entre l’homme que tout le monde pense qu’il est et celui qu’il veut devenir. Il a toujours été un prédateur. Mais aujourd’hui il ne veut plus blesser ceux qui l’entourent, particulièrement quand une policière pulpeuse semble intéressée par celui qui brise les règles.
Royal Hastings est rapidement confrontée à une situation tragique, qui met en danger non seulement sa carrière mais aussi celle de son binôme. Ne s’étant jamais fait de véritable amis, elle tentera de s’en sortir seule. Sauf qu’elle ne peut s’empêcher de penser au barman super sexy qu’elle a arrêté.
Avoir un crush pour Asa est la dernière chose dont Royal a besoin, mais l’attirance est bien trop forte pour y résister. Pourtant elle sait que courir après un homme qui n’a aucun respect pour la loi ne peut se terminer que dans la douleur. Un criminel et une policière, cela peut sembler mal, mais pour Asa et Royal, être ensemble est le bon choix à faire.

 ★ Merci à Hugo New Romance pour ce SP ★
Lecture en format broché

☆ AVIS DE BELI ☆

C’est avec un petit pincement au coeur que j’ai ouvert ce tome, le dernier de la série Marked Men. Cette aventure avec Jay Crownover et son univers bien à elle, a été formidable. Ses personnages sont forts et attachants, chaque lecture apportant du bien être et j’ai passé un très bon moment à lire chaque tome de cette série.

Le personnage de Asa est l’un de ceux qui intrigue le plus. Il a eu des attitudes complètement irrationnelles dans le passé, causant beaucoup de mal et s’il a du mal à se les pardonner, nous comprenons aisément pourquoi. Maintenant si sa soeur Ayden l’accepte tel qu’il est, malgré ce qu’il lui a fait subir, c’est qu’il a aussi une facette de sa personnalité qui vaut le coup. En tout cas, j’étais très curieuse de le découvrir. Le fait qu’il s’intéresse à une femme flic parait si paradoxale, vis à vis de sa situation, surtout lorsque celle-ci l’a coffré il y a peu. Nous avons déjà pu constater dans les tomes précédents qu’il y avait quelque chose entre eux.

C’est alors que Royal vit un moment terriblement dur pour elle, après que son coéquipier et meilleur ami ait été blessé lors de l’une de leurs interventions de police, que Asa va ressentir ce besoin de la protéger d’elle même. Au repos suite à cette affaire, elle va se laisser plonger dans une déprime avant d’essayer d’attirer l’attention de Asa, qui ne cédera pas face à la tentation. Royal est une jeune femme flic qui jusque là nous a très peu dévoilé sa personnalité, nous avons eu l’occasion de voir de quelle façon elle a su être présente pour les autres membres du groupe. Elle est très attachée à Sainte mais son statut de flic et surtout l’arrestation de Asa la mettent en porte à faux vis à vis d’eux. C’est auprès de ce dernier qu’elle va sentir le besoin de sa présence auprès d’elle, peut être qu’en se tournant vers la figure du voyou cherche-t-elle à se punir de ses actions ? L’image au départ ressemble fortement à cela mais Royal n’a jamais pu s’empêcher d’être attirée par ce bad boy au passé de délinquant.

Asa, c’est un des personnages que nous avons vu évoluer tout au long de la série. Finir avec lui s’avère alors plus qu’intéressant, nous étions bien curieuse d’en découvrir plus sur lui. Nous l’avons connu dans ses pires moments, puis quand il a été hospitalisé pour ensuite se réinsérer petit à petit dans la société. C’est à sa soeur et son amour pour lui qu’il doit d’être intégré au groupe d’amis des Marked Men. Quand il se voit confier un job au bar de Rome, il est dans une phase de sa vie où il doit faire table rase du passé pour rebondir correctement. Il se doit de ne plus décevoir personne et de mener une vie meilleure.

Leur relation aura démarré en demi teinte, Royale a tout fait pour aguicher Asa mais celui-ci l’a constamment repoussé, restant respectueux et protecteur en même temps. Alors même qu’elle ressentait ce besoin impératif d’être auprès de lui, il tâchait de son côté de ne pas lui céder. Royale s’avère trop dangereuse pour lui, non pas parce qu’elle l’a arrêté, il ne lui en tient pas rigueur mais il ne souhaite pas lui faire du mal et il sait pertinemment qu’il ne pourrait pas vivre quelque chose avec elle sans que cela finisse par la rendre malheureuse. Asa n’a que peu de considération pour lui-même, il ne se donne pas le droit d’être heureux. Royale de son côté, vit un moment où la culpabilité et les doutes sur ses propres capacités à exercer son métier la rendent plus fragile et elle ne sait plus vers qui se tourner. C’est dans ces moments qu’ils finiront par se rapprocher mais leur opinion d’eux-même, leurs doutes vont les contraindre à vivre cette relation dans des conditions très tendues. Nous avons vraiment l’impression que nous avons deux électrons libres qui tentent de se rapprocher mais ne font que s’éloigner face aux imprévues qui viennent ponctuer leur histoire.

C’est un tome où nous voyons deux personnages dans une phase de leur vie emplie d’incertitudes. Leur rapprochement et leur relation secrète, de celle que l’on ne préfère pas dévoiler de peur d’être jugés, va leur permettre aussi de prendre conscience de plein de choses sur eux-mêmes. Asa reste ce personnage prêt à tout pour que les autres soient heureux, quitte à se sacrifier pour ne pas causer de peine. Il reste fougueux mais très posé, et la maitrise qu’il a de  lui, lui permet de ne pas céder aux tentations lorsque celles-ci se pavanent devant lui. Royale joue de la dangerosité de sa position, elle sait qu’elle est une femme attirante et elle l’utilisera pour arriver à ses fins jusqu’à ce qu’elle se rende compte que c’est sa manière de cacher sa vulnérabilité. Nous la découvrons plus forte, elle se découvre elle même alors qu’elle se pensait démunie sans Dom, son coéquipier. C’est ainsi qu’elle s’extériorise et prend confiance en elle, et ce malgré sa relation avec Asa particulièrement compliquée.

J’ai vraiment ressenti que Jay Crownover s’était investie sur ce dernier opus pour rendre hommage à tous ses personnages. Ils sont tous cités, nous avons des nouvelles de chacun d’eux, leurs vies de couples prennent un essor certain. C’est assez plaisant car nous les avons tous aimé et le fait qu’elle ne les oublie pas est émouvant. Après j’ai trouvé que peut être les personnages d’Asa et Royal ont un peu subit tous les autres personnages, leurs personnages ont été un peu moins poussés que dans les tomes précédents. Je n’ai pas été autant émue à les découvrir que les autres alors que leur histoire à tous deux mais aussi à chacun d’eux sont de ces histoires qui touchent. Il m’aura manqué cette petite touche de vibration que j’ai pu ressentir dans les autres tomes, dommage car le personnage d’Asa reste un de ceux qui auraient pu être le plus développé.

Un final qui n’oublie donc personne, cette partie est très plaisante. J’ai beaucoup aimé Asa, le voir évoluer ainsi, passant d’un statut d’homme haineux, profiteur et sans scrupules à quelqu’un de si présent et droit a été tout à fait plaisant. Une série qui aura été dans son ensemble, assez addictive, l’univers de Jay Crownover est plaisant, ses héros sont fascinants.
Je vais enchainer avec les spin-off, histoire de continuer l’aventure avec les personnages de Jay Crownover que j’ai tant aimé.

« Marked Men » le tome 6 « Asa » de Jay Crownover
Editions Hugo Roman, Collection New Romance le 20/04/2017 : 403 pages

NOTE : 4/5


Série « Marked Men » 
Tome 1 : Rule (03/03/2016)
Tome 2 : Jet (07/04/2016)
Tome 3 : Rome (12/05/2017)
Tome 4 : Nash (16/02/2017)
Tome 5 : Rowdy (30/03/2017)
Tome 6 : Asa (13/04/2017)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>