« Marked Men » le tome 2 « Jet » de Jay Crownover

marked-men-02_poche

Résumé :
Jet est la deuxième saison d’une série passionnante sur l’univers du tatouage et du métal. Jet, star d’un groupe de métal, est le fantasme de toutes les filles. Mais Ayden, jeune femme du Sud et fan de country, s’est déjà trop brûlé les ailes pour succomber à son charme. Ce qui attisera la flamme qui brûle en lui. Vont-ils arriver à s’aimer sans se consumer ?

marked-men 02-jet

 Lecture en format broché
★ Merci à Hugo New Romance pour ce SP ★

☆ AVIS DE BELI ☆

Quel plaisir de replonger dans l’univers que nous propose Jay Crownover !
C’est Jet que nous allons découvrir dans ce tome. On l’a déjà côtoyé lors du premier tome, car il était le coloc de Rule. J’aimais déjà bien le personnage et le connaitre mieux n’a fait que confirmer mon impression.

Jet c’est le chanteur de metal par excellence : beau, sexy, tatoué, sur de lui et coureur de jupons, c’est le bad boy à fuir si l’on ne veut pas se brûler les ailes. C’est aussi le genre d’hommes qu’Ayden se refuse à cotoyer car elle a changé et veut une vie beaucoup plus paisible. Seulement voilà, elle est attirée par lui et ce depuis un moment et même si la raison nous dit de ne pas céder à cette attirance, le corps et le coeur, eux n’écoutent pas forcément !
Jet de son côté, trouve cette jeune femme bien trop sage et lui pense qu’il ne serait pas bon pour elle d’être pervertie par sa personne, il ne la mérite pas, même s’il le désire plus que tout, il va tenter de résister.
Voilà donc en somme pourquoi Jet et Ayden pensent qu’ils ne devraient pas être ensemble.

Rien n’aide à oublier cette attirance, surtout quand Jet est le coloc d’Ayden depuis quelques mois et que plusieurs matins par semaine, le même rituel se joue : Ayden et Cora, l’autre coloc voient sortir de la chambre de Jet, une fille différente. C’est pris sur le ton de la plaisanterie, elles s’amusent ainsi à les noter mais pour Ayden, cela reste une situation pas évidente à gérer, pourquoi pas elle ? Même si c’est quelque peu réducteur le fait de vouloir être une de ces filles qui sortent de sa chambre, elle ne peut pas s’empêcher de penser pourquoi il n’a pas voulu d’elle ?
Entre eux, c’est une amitié qui s’est instaurée qui cache quelque chose de plus profond et ça n’est pas certain comme Cora qui iront dire le contraire tellement cela crépite entre eux.

Jet est un personnage qui est très intéressant, au delà de l’image même du chanteur de metal par excellence, il a l’attitude du bad boy. Son attitude avec les femmes est à cette même image, il enchaine les groupies qui gravitent autour de lui, les jetant une fois consommée. C’est cru mais c’est ainsi qu’il procède. Mais quand on en apprend plus sur lui, on voit alors qu’il est quelqu’un de très attachant, quelqu’un sur qui on peut compter et prêt à tout pour aider ceux qu’il aime. Il supporte le poids qu’engendre les problèmes des membres de sa famille et vit de sa passion la musique avec ardeur, ne s’autorisant pas à être heureux d’une autre manière qu’à travers la musique.

Ayden essaye d’avoir une vie plus seine, moins racoleuse que dans son passé, son petit ami Adam avec son pull sans manche semble bien coller avec cette image de fille sage qu’elle aimerait donner au change. Concentrée sur ses études, Adam lui permet de ne pas être tentée de faire des écarts de conduite, alors même qu’elle ne côtoie que des amis qui semblent eux flirter avec ces interdits qu’elle s’impose. Mais il est difficile, voir quasi impossible d’oublier le passé et parfois si on essaye, le passé lui décide de ne pas vous laisser tranquille.

Ils finiront par se rapprocher de nouveau et craquer, entre eux une relation s’installe, lourde de conséquences car tous deux cachent bien des secrets à l’autre. Ayden refuse de parler de son passé, si elle a fuit certaines personnages, eux tenteront de la retrouver et elle se retrouvera de nouveau confrontée à son passé. On comprend pourquoi quand on découvre de quoi il s’agit, elle refuse d’en parler car elle pense que personne ne pourrait l’aimer à cause de ce qu’elle a fait.
Jet tente de vivre au mieux avec le poids de son passé aussi, ses parents lui causent beaucoup de soucis : son père est un homme violent et sa mère est soumise à lui totalement. Toute sa vie, il a tenté de la protéger mais rien n’y fait, elle ne le quitte pas. Son père se sert d’elle pour exercer un chantage continuel sur son fils…
Tout ceci est assez lourd à porter et cela porte préjudice à leur relation, quand ni l’un ni l’autre ne croit qu’il est bon pour l’autre.

J’ai beaucoup apprécié de découvrir Jet à travers son métier, sa passion pour la musique, la composition, son studio le rendent encore plus intéressant. Quand il est dans son monde, il n’en est que plus fascinant. C’est ainsi qu’il est mais ça n’est pas l’image qu’il donne de lui. Ayden va le découvrir peu à peu, s’attachant encore plus à lui.

Leur histoire est intense, mais ces secrets et ses non-dits ne peuvent être passés sous silence. Il est vrai qu’ils sont entourés de personnages en lesquels on ne peut avoir aucune confiance et ils sont prêts à tout pour arriver à leurs fins.
Un tome encore bien palpitant qui nous permet d’approfondir notre connaissance des personnages, d’en découvrir d’autres que j’ai hâte de retrouver dans les suites.

« Marked Men » le tome 2 « Jet » de Jay Crownover
Editions Hugo Roman, Collection New Romance le 07/04/2016 : 408 pages

NOTE : 5/5

(Chronique du 17/05/2016)


Série « Marked Men » 
Tome 1 : Rule (03/03/2016)
Tome 2 : Jet (07/04/2016)
Tome 3 : Rome (12/05/2017)
Tome 4 : Nash (16/02/2017)
Tome 5 : Rowdy (30/03/2017)
Tome 6 : Asa (13/04/2017)


marked-men-02_poche

Lecture en format poche
★ Merci à J’ai Lu pour ce SP ★

 AVIS DE PANDO 

Dès le début de ma lecture, j’ai beaucoup aimé ce que j’étais en train de lire. Le personnage de Ayden m’intriguait, j’avais envie d’en connaitre plus sur son passé et ce qui l’avait poussé à fuir sa ville natale. Jet est aussi un personnage qui m’attirait beaucoup.

Entre Jet et Ayden, on avait déjà ressenti des petites étincelles dans le premier tome consacré à Rule et Shaw. Ici, dès le début on sent que c’est bien plus que des étincelles qu’il y a entre eux, pourtant ils se forcent à rester loin l’un de l’autre malgré leur forte attirance sans pour autant s’éviter. Colocataires, ils ont développé une belle amitié sans empiéter dans la vie de l’autre. Entre eux, c’est très physique, la jalousie et le désir sont très forts, on voit bien qu’ils ne sont pas loin de craquer mais chacun reste enfermé dans la peur de faire souffrir l’autre, de ne pas être à la hauteur à cause de leur passé respectif et ils se retiennent. Jet vole de fille en fille et Ayden essaye de se poser avec Adam bien qu’il ne lui face rien ressentir. Jusqu’à ce que chacun est une prise de conscience et tente un rapprochement. 

Jet qui a une mauvaise image du couple du, n’a que celui de ses parents, dont il voit sa mère enfermé dans le chagrin et la douleur d’aimer un homme absent et volage. Il n’a pas confiance en l’amour, ni de ce qui pourrait en sortir de bon, il va pourtant se battre contre lui-même et essayer de construire au jour le jour une histoire avec Ayden. Elle, de son coté, apeurée de redevenir la fille qu’elle était avant d’entrée à la fac, mettra des barrières entre eux dès le début de leur essai de relation, n’étant pas certaine de ce qui pourrait en ressortir par la suite. La peur  de voir son passé ressurgir la freine. Pourtant quand ils sont ensemble Ayden se sent bien, elle aime partager ses moments d’intimité et en apprendre plus sur lui et sa passion pour la musique, lui aussi aime être en sa présence, lui faire du bien et la tenir contre lui. Ils ont une harmonie parfaite quand ils sont ensemble, quand leurs corps se mélangent, c’est puissant et plein de promesses.

Mais rien n’est simple entre eux, les difficultés de leur passé remontent sans cesse et les font douter. L’apprivoisement de ces nouveaux sentiments est difficile à gérer, dur à canaliser et pourrait bien les faire s’éloigner contre leur grès, certains secrets sont lourds à porter et les garder nous font parfois faire des choses insensées.

J’ai vraiment apprécié ce second tome, me plongeant très rapidement dans l’histoire, j’ai aimé les personnages, leur côtés torturé, ce qu’ils sont prêts à faire pour les gens qu’ils aiment, quitte à s’enfermer un peu plus eux même afin de ne pas être blessés. Cette lecture est une très belle démonstration sur la découverte de qui nous sommes vraiment, sur la prise de conscience mais surtout de confiance. Nos actes passés où nos famille ne font pas de nous ce que nous sommes mais ce que nous avons envie de devenir, c’est en cela que cette histoire m’a le plus plu.

Je ne suis pas passée loin du coup de cœur, je me suis sentie très proche de Ayden et Jet. Cet homme fort et talentueux aussi bien avec une guitare à la main que le corps d’une femme avec en face cette fille perdue dans ses pensées, drôle, intelligente et déterminée. J’ai aimé passer du temps en leur compagnie, maintenant j’ai hâte d’en savoir plus sur Rome.

« Marked Men » le tome 2 « Jet » de Jay Crownover
Editions J’ai Lu le 24/05/2017 : 380 pages
 

Note : 4,5/5

(Chronique du 23/08/2017)


 Série « Marked Men » ( en poche chez J’ai lu) :
Tome 1 : Rule (19/04/2017)
Tome 2 : Jet (07/04/2017)
Tome 3 : Rome (12/05/2017)
Tome 4 : Nash (09/01/2019)
Tome 5 : Rowdy (13/03/2019)
Tome 6 : Asa (08/05/2019)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>