« Manwhore » le tome 1 « Malcom, le sulfureux » de Katy Evans

manwhore-01-malcolm-le-sulfureux

Résumé :
Mystérieux. Privilégié. Légendaire. Malcolm Kyle Preston Logan Saint, le businessman le plus sexy que Chicago n’ait jamais connu, ne vit que pour l’argent et les femmes. Beaucoup de femmes.
Toute sa vie, il a été harcelé par la presse dont le seul but est de prouver que sa vie, en apparence parfaite, n’est que mensonges et faux-semblants. Depuis qu’il est sur le devant de la scène, ses secrets sont plus en danger que jamais, mais il est bien décidé à les garder enterrés.
Plus pour très longtemps…
Chargée d’enquêter sur Malcolm et de révéler sa personnalité sulfureuse, Rachel Livingston est une jeune et séduisante journaliste. Elle travaille pour Edge, un magazine proche de la faillite. L’avenir de l’entreprise repose sur les révélations qu’elle écrira sur Malcolm Saint.
Déterminée à faire de cette histoire le tournant que sa carrière attend, elle n’aurait jamais pensé que le playboy puisse changer sa vie.
Succombera-t-elle à la tentation que représente Malcolm le sulfureux ?

 ★ Merci aux Editions Hugo Roman pour ce SP ★

☆ AVIS DE BELI ☆

Après la série de Katy Evans, Fight for love, j’étais très curieuse de la découvrir de nouveau dans une autre lecture avec un thème différent, de voir de quelle façon sa plume pouvait encore une fois nous plonger dans son univers.

Malcom, quel personnage percutant ! Il a une présence juste impressionnante, même sans rien dire, ni ne rien faire, non rien sa présence dégage un magnétisme juste captivant. Katy Evans nous propose de le découvrir à travers l’unique narration de son personnage féminin Rachel, qui doit écrire un article sur lui. Le but de cet article, en apprendre le plus possible sur tout ce que Malcom cache, elle va donc se lancer dans une enquête sur lui. Cet article est enfin l’occasion qu’elle attendait d’avoir une mission importante pour le journal où elle bosse. Elle attend depuis un moment, elle se doit d’assurer son avenir professionnel car elle souhaite aider sa mère malade, qui s’est sacrifiée pour lui offrir des études. Ce à quoi elle ne s’attendait toutefois pas, c’est être confrontée au magnétisme dévastateur de Malcom, elle perd tous ses moyens en sa présence.

Malcom est sulfureux, mystérieux et nous sommes alors happés par sa personnalité si énigmatique. Que cache-t-il ? Pourquoi nous en savons si peu sur lui ? Il semble évoluer dans un monde de faux semblants où la fête est de mise, une fois les affaires bouclées. Nous avons quelques aperçus de son passé, de ses rapports avec son père, assez étranges qui semblent l’avoir sombrement marqué. Sa rencontre avec Rachel nous révèle une autre parcelle de sa personnalité, il sera d’une patience et d’une écoute assez impressionnante face au désir qu’il éprouve pour elle. Il ne lui cachera pas ses envies mais sera toujours à l’écoute de ses doutes, de ses envies et besoins, le tout avec discrétion et persévérance. Si Rachel débute cette histoire avec beaucoup de peurs vis à vis de son boulot et de son avenir, elle finira par céder à son charme. Il dégage un tel magnétisme qu’il ne peut en être autrement et c’est peut être dans ces moments-là qu’elle arrive le plus à se concentrer, sinon il ne fait que la déstabiliser.

Leur histoire est assez basique, ce n’est pas elle qui étonne, non c’est vraiment la personnalité de son personnage masculin qui en dévoile si peu. Nous sommes aux côtés de Rachel, qui mène une enquête, elle le découvre ainsi en fouillant, en l’interrogeant. Quelque part elle en apprend assez peu et nous aussi mais il reste ce personnage qui fascine et attire, celui dont on voudrait percer les secrets. Leur histoire évolue au fil des pages doucement, surement et sensuellement pour finir avec passion. C’est juste impressionnant de voir qu’avec peu de mots, peu de gestes, il arrive à tant faire passer dans ses intentions, ses envies, Rachel est plus que réceptive, elle ne peut pas résister et si elle essaye au départ, elle se laissera vite prendre au jeu. Mais quand est-il de cette règle « pas plus de quatre » ou encore que lui réserve ce mystérieux personnage ?

Tandis que lui semble reposer sur des acquis qui ont forgé une personnalité forte et sans faille, Rachel semble plus fragile, de celles qui pourrait être brisées en un rien, elle semble avoir encore tant à apprendre ! Elle s’attaque pourtant à du lourd avec Malcom, mais elle est déterminée à réussir et si ses faiblesses se manifestent lorsqu’elle se retrouve en sa présence, elle va très vite décidée de les laisser prendre le dessus. Leur relation explose alors de sensualité, c’est coquin et c’est avec plaisir que nous nous délectons de leurs moments intimes. A la lecture de ce tome, nous ne savons pas vraiment où l’on va, enfin moi c’est ainsi que je l’ai ressenti ! Mais nous les lisons, les suivons et attendons de voir ce qu’il va advenir d’eux.

Malcom est un personnage qui surprend, qui nous pousse à nous questionner sur ce qu’il ressent, ce qu’il a vécu, ce qui l’a rendu ainsi si maitre de sa personne. Il semble sans faille, mais ce n’est pas le cas, ce sont justement ses failles qui ont forgé son caractère. Face à lui, Rachel, plus innocente, pas moins bête pour autant, si beaucoup n’ont pas apprécié son personnage, de mon côté, je l’ai trouvé justement bien dosé : elle ne veut pas foutre en l’air sa carrière et l’opportunité que cet article lui procure, donc elle hésite à croire en quelque chose de possible avec Malcom et préfère se rattacher à ses doutes pour ne pas tomber de haut. Sa position est loin d’être idéale et si elle pense pouvoir s’en sortir en étant droite par rapport à ce qu’elle ressent, n’oublions pas qu’elle est journaliste et que tous ne sont pas comme elle.

C’est une histoire et surtout une façon d’aborder une relation entre un homme et une femme qui change. Nous pouvons adhérer comme tout le contraire, de mon côté, j’ai apprécié ce côté des non dits où seule Rachel est susceptible de prendre les décisions car il lui laisse le temps d’analyser les choses et de prendre une direction qu’elle choisit et non qu’il lui impose. Cette fin ne donne qu’une envie c’est de découvrir la suite de leur histoire, j’espère que Katy Evans va continuer à nous faire découvrir petit à petit son personnage masculin qui reste si intriguant. C’est un premier tome que j’ai beaucoup aimé découvrir avec la plume de Katy Evans qui nous propose toujours des personnages qui étonnent et qui sait partager avec son lecteur, des moments de doutes dans leur relation en contraste avec l’intensité des corps.

« Manwhore » le tome 1 « Malcom, le sulfureux » de Katy Evans
Editions Hugo Roman, collection New Romance le 14/09/2017 : 417 pages

NOTE : 4,5/5


Série Manwhore (5 livres) : 
Tome 1 : Malcom, le sulfureux (14/09/2017)
Tome 2 : Malcom +1 (12/10/2017)
Tome 2,5 : Madame Malcom (09/11/2017)
Tome 3 : (sur le personnage de Tahoe)

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>