« Hybrides » #5 « Brute » de Laurann Dohner

hybrides-05-brute

Résumé :
Ils ont été créés. Emprisonnés. Mais jamais brisés.
Brute a fait le serment de ne jamais coucher avec des humaines, car elles sont trop fragiles pour les étreintes brutales qu’il préfère. Mais la simple vue de Becca lui enflamme les sens, et le désir est réciproque. En apprenant qu’il doit vivre sous le même toit qu’elle, Brute se dit que ce sera l’occasion idéale d’approfondir ce qu’il sait des humains, si seulement il parvient à se contenir. Ses bonnes intentions sont réduites à néant lorsque tous deux sont enlevés et enfermés dans une cage. Brute replonge alors dans son pire cauchemar : ses ennemis le forcent à participer à des expériences d’accouplement et se servent de Becca pour obtenir ce qu’ils veulent de lui. Ils ne pourront compter que sur eux-mêmes pour survivre…

★ Merci aux Editions Milady pour ce SP ★ 

 AVIS DE PANDO 

C’est toujours très enthousiaste que je me plonge dans un tome d’Hybrides, cette série arrive à me captiver à chacun des tomes que je lis, tout est réunis pour vous happer et vous faire vivre des moments intenses.

Dans ce cinquième tome nous serons avec Brute, un Hybride félin qui déjà dans les autres livres avait titillé ma curiosité. Il sera face à Becca jeune femme veuve de presque 30 ans, grande gueule mais qui cache une souffrance bien enfouie en elle. Sa rencontre avec Brute se fera car celui-ci doit emménager chez elle afin de prendre ses nouvelles fonctions auprès de ceux chargés de retrouver et sauver les hybrides encore enfermés. Brute va tout de suite taper dans l’œil de Becca, son charisme, son physique et cette puissance qu’il dégage la rendront fébrile. De son côté Brute ne sera pas indiffèrent face à cette femme au franc parler et aux formes généreuses, lui qui disait ne jamais toucher à une humaine car elles sont trop fragiles, a bien du mal à calmer ses ardeurs en sa présence. Mais il saura garder au fond de lui ses pulsions animales, surtout que cette cohabitation lui permettrait d’en connaitre plus sur les habitudes humaines, lui faire découvrir d’autres facettes d’eux et de nouvelles expressions.

Cette colocation « bonne enfant » va malheureusement être rapidement avortée pour se transformer en colocation cauchemardesque, car en pleine nuit ils vont se faire attaquer et kidnapper. Brute qui aurait pu prendre la fuite pour échapper à ses ravisseurs restera auprès de Becca pour la protéger. C’est de cette manière qu’ils se retrouveront enfermés dans une cage, à la merci d’une femme sans scrupule qui les forcera à voir et faire des choses qui les marqueront. Brute qui sort juste de cet enfer c’est que le pire les attend, il mettra ses peurs de côté afin de se montrer fort pour Becca. Il sera son roc, sa bouée, celui qui réussira à lui donner des moments de bien être au milieu de cet enfer. Cet isolement va les rapprocher, faire naitre en eux des sentiments puissants, très forts, mais qu’ils ne seront pas tout de suite identifier, ce qui va leur causer bien des tourments par la suite.

Ce tome consacré à Brute m’a vraiment beaucoup plu, je me suis énormément attachée à lui tout comme à Becca. Dans ce livre, encore une fois Laurann Dohner a su apporter à ses personnage et à l’univers qu’elle nous présente un attrait profond et beaucoup d’émotions. Nous serons face ici à deux personnages au passé tumultueux, qui les aura marqué, leur attirance et leur peur ne feront qu’accroitre leur désir jusqu’à  ce qu’enfin ils succombent. Malheureusement les conditions de leur « relation » et le fait de leur différence viendra les faire douter sur leurs réelles motivations, des sentiments qu’ils ont l’un envers l’autre, ce qui donnera lieu à des amalgames et des incompréhensions qui rendront leur romance compliquée.

C’est avec plaisir que j’ai retrouvé certains des personnages évoqués dans les autres tomes, cette série est vraiment très addictive et terriblement attachante. Chaque tome a son lot de rebondissements et autant dire que dans celui-ci, ils ont été nombreux, j’ai été surprise à de nombreuses reprises. J’ai découvert de nouvelles facettes de ces personnages qui en apparence paraissent sans faille. La part d’érotisme a une place importante mais reste ici plutôt en retrait bien que présente, les scènes sont toutes très bien décrites, faisant monter la température et le désir tout au long de l’histoire même dans les moments les moins propices. Brute m’a séduite et m’a touché, sa manière d’être, sa part animale, sur-protecteur et attentionné m’ont beaucoup plu, il fait parti de ceux de cette série que je préfère mais n’a pas encore réussi à détrôner Slade.  

C’est impatiente que j’attends de lire la suite de cette série.

« Hybrides » #5 « Brute » de Laurann Dohner
Editions Milady le 20/02/2019 : 380 pages

Note : 4/5


Série Hybrides (14 livres) : 
Tome 1 :  Rage (23/05/2018)
Tome 2 : Slade (04/07/2018)
Tome 3 : Vaillant (22/08/2018)
Tome 4 : Justice (21/11/2018)
Tome 5 : Brute (20/02/2019)
Tome 6 : Colère (22/05/2019)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>