« Sinners of Saint » le tome 0,5 « Sulfurous » de L.J. Shen

sulfurous

Résumé :
Découvrez le sulfureux prequel de Vicious et (re)tombez sous le charme de Jamie !
Uniquement disponible en numérique.

☆ AVIS DE BELI ☆

Un prequel à côté duquel il ne fallait pas passer ! nous savions depuis le premier tome que nous avons découvert, Vicious que Jamie était en couple avec leur professeure de littérature, Melody et nous avions tous très envie de connaitre leur histoire. Le temps d’une centaine de pages, nous allons pouvoir découvrir de quelle façon cette relation est née et a pu aboutir sur une vie de couple entre un lycéen et son professeur.

En replongeant dans cette période du passé, alors que les Hot Heroes, les Quatre Crapules de Todos Santos, Vicious, Jamie, Trent et Dean étaient lycéens et régnaient en maitre sur tout ce qu’il s’y passait, nous avons pu découvrir qui ils étaient à ce moment-là. L.J. Shen décide de nous proposer le point de vie de Melody le temps de ce prequel, un point de vue féminin qui nous permet donc d’évaluer l’influence et l’attitude despotique de Vicious sur son petit monde. J’ai trouvé que cette narration féminine nous permettait alors de bien englober l’attitude de ces jeunes hommes et de voir ainsi de quelles façons l’extérieur pouvait les appréhender.

Melody est dans une situation assez fâcheuse : elle est dans le collimateur de la directrice de l’école, qui n’est autre que la mère de Jamie, elle est sur le point de perdre son appart et ne s’épanouit pas du tout dans son rôle de professeur. Tous ses rêves se sont écroulés à dix-huit ans quand elle a chuté et qu’une fracture a mi fin à ses désirs de devenir danseuse professionnelle. A vingt-six ans, elle est donc professeur de littérature, solution de replis mais cette année au coeur de ce lycée va marquer un changement radical dans sa vie. C’est Jamie, qui va marquer ce changement.

De Jamie, nous n’apprenons que ce qu’il veut bien dévoiler à Melody, n’ayant pas son point de vue sur ce qui se passe. Nous savons qu’il a beaucoup de succès auprès de la gente féminine, ses prouesses sexuelles, le fait qu’il soit bien monté, ne sont un secret pour personne. Du haut de ses dix-huit ans, il respire la jeunesse et il est sur de lui, de son pouvoir et de son charme. Sa description physique fait de lui un personnage fort attrayant et l’attirance qu’éprouve les femmes pour lui est loin d’être feinte. C’est lui qui va mener le jeu, on pourrait alors croire que Melody se fait mener par le bout du nez, mais il s’y prend tellement bien pour la mener où il veut, et au delà de cela, où elle veut aussi, que cela nous offre cette expérience très sensuelle.

Leur relation est interdite, elle se fera sous le joug du secret en se cachant. Le fait est que Jamie étant le personnage influent qu’il est, il a aussi cette possibilité de faire taire les gens, je pense que cela joue beaucoup dans son attitude nonchalante ! Dans ce type d’histoire, il y a toujours le moment où la relation est rendue publique, ici cela ne se passe comme cela, il y a comme une évidence que ces deux-là sont fait l’un pour l’autre. J’ai aimé cette simplicité des faits, car la façon dont ils ont de vivre cela, pleinement en étant épanouis l’un et l’autre, rend cette relation belle à découvrir. L’intensité de leur intimité, la dominance de Jamie qui s’impose comme étant celui qui dicte les règles, la façon dont Melody profite de ces moments, tout semble naturel.

Entre eux l’alchimie est parfaite et évidente. Jamie transpire la sex attitude, il est le péché auquel on ne peut résister. Comme l’indique le titre, leur relation se veut sulfureuse, sensuelle, sexuellement intense. Nous oublions vite la différence d’âge, Jamie fait plus que son âge et Melody reste jeune malgré les huit ans qui les séparent. Au départ, il n’était question que relation à durée déterminée, ils en ont donc profité chacun à leur manière. Les sentiments n’ont pas tardé à naitre, pour s’imposer bien qu’aucun des deux ne les aient évoqué plus que ça. Mais l’année est courte et déjà bien entamée, et à la fin Jamie part pour le Texas, et l’avenir de Melody reste évasif et toujours dans l’incertitude. Qu’adviendra-t-il d’eux à la fin de cette année scolaire ?

J’ai adoré ce prequel, j’aurai aimé qu’il dure encore mais en si peu de pages, L.J. Shen nous a partagé l’essentiel, tout ce que nous voulions savoir d’eux. Nous sommes alors d’autant plus attaché à leur couple, qui au delà de l’interdit, coulait de source. Tous deux se sont bien trouvés, j’ai eu un petit coup de coeur pour le belle histoire car au aucun moment, ils n’ont oublié que l’autre était plus important que soit-même. Jamie a fait preuve de beaucoup de maturité, sans celle-ci cette relation n’aurait pas pu être, c’est un point de son caractère très important. Cet tome se lit vite et c’est presque navrée que je l’ai finit, j’aurai bien continuer avec eux un moment, car j’ai trouvé très plaisant de les lire.

Un petit mot sur les autres personnages qui ont su trouver leur place ici encore, elle ne les oublie pas. Elle fait en sorte de les positionner afin que nous puissions les définir et Vicious prend alors sa place de leader et son personnage intrigue déjà. C’était très sympa de pouvoir lire l’histoire de ce couple, avant de continuer à découvrir la série, qui reprend en septembre avec Trent, que nous avons aussi pu suivre ici, alors qu’il était blessé à plusieurs reprises et sa bourse d’études était mise en jeu.

« Sinners of Saint » le tome 0,5 « Sulfurous » de L.J. Shen
Editions Harlequin, collection &H le 01/08/2018 : 116 pages

NOTE : 5/5

pcc


Série Sinners of Saint (5 livres): 
Tome 0,5 : Sulfurous (tome sur Melody & Jamie) (01/08/2018) uniquement en numérique
Tome 1 : Vicious (02/11/2017)
Tome 2 : Devious (04/04/2018) (tome sur Dean)
Tome 3 : Scandalous (05/09/2018)(tome sur Trent)
Tome 4 : Furious (24/10/2018) (tome sur Bane)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>