« Wild Crows » #4 « Dévotion » de Blandine P. Martin

Wild-crows-04-devotion

Résumé :
Veiller sur les siens, voilà l’unique chose qui semble diriger l’existence de Jerry Welsh.
Joe le sait trop bien, l’amour dont il la couve, elle ne le mérite plus. Lui mentir devient insupportable pour la jeune femme. De son côté, Ash doit rattraper neuf années de silence en un mois, la faute à ce destin pourri qui ne semble jamais le lâcher. Combiner la vie de hors-la-loi et celle de nouveau père n’est pas chose aisée.
Alors que Joe s’apprête à tout avouer, un incendie criminel éclate au QG des Wild Crows. Le siège des bikers vole en éclat, et Jerry voit bon nombre de ses certitudes en faire autant.
Et tandis que son fils devient la cible des fédéraux, la santé du Président lui fait défaut.
Accompagné d’Evan, Ash part sur les traces d’April pour tenter de lui venir en aide avant qu’il ne soit trop tard.
Entre rancœur, amitiés bafouées, trahison et sentiments, le club devra trouver le moyen de s’unir à nouveau pour combattre un nouvel ennemi commun.

 ★ Merci à Blandine P. Martin pour ce SP ★

☆ AVIS DE BELI ☆

Nous continuons l’aventure des Wild Crows avec déjà un tome 4 ! Le chemin parcouru depuis notre rencontre avec les personnages est énorme, ils ont tellement évolué et c’est très plaisant de pouvoir suivre cette aventure avec eux.

C’est un tome dans lequel il se passe beaucoup de choses, la vie au coeur de la MC n’est pas de tout repos et l’auteure nous le rappelle ici. Joe s’est engagée à vivre parmi eux, et elle se doit d’accepter la part de danger qui va avec, on peut dire qu’ils ont toutefois pas mal d’ennuis à gérer encore une fois. Parmi tous ces ennuis, Joe et Ash vont aussi devoir dévoiler leur relation et le moment ne semble jamais être bien choisi. Que de rebondissements et d’actions à venir. Joe a complètement changer de vie depuis qu’elle a décidé de retrouver son père, elle a su avec intelligence et beaucoup de diplomatie, trouver sa place au coeur même des Wild Crows. Elle n’aura jamais porté un jugement plus haut que l’autre, elle a appris le fonctionnement de cette vie au contact de son père et des autres membres, qui ont toujours été là pour elle, la fille du Prez. Son personnage reste bien posé et sans extravagance, auprès d’Ash, elle se sent bien, accomplie et heureuse. La seule chose qu’il lui manque, c’est que cette relation soit enfin reconnue et qu’ils puissent vivre, sans secret, sans jugement, libres de s’aimer. Mais de nombreuses complications vont légèrement changer leurs plans et ils vont devoir patienter encore.

L’histoire évolue, la narration multiple nous permet toujours d’avoir différents points de vue, de Joe, Ash ou encore Jerry. Nous découvrons ainsi de quelles façons sont perçus les moindre événements et ce de différentes positions, celle d’un chef, celle d’une femme ou encore d’un biker qui tente au mieux de préserver son clan et l’amour « interdit » qu’il vit. Nous sommes bien encrés au coeur même des Wild Crows, évoluant avec eux et tout ce qui leur arrive. Les personnages se sont bien développés au coeur même du récit, nous en apprenons de plus en plus sur eux, tellement que l’on a l’impression un peu d’être chez nous quand nous découvrons un nouveau tome. L’évolution de l’histoire se fait sur la continuité, rien n’est précipité, il n’y a pas de longueurs dans l’histoire, ce qui aura pu être le cas en l’encrant ainsi sur plusieurs volumes. Dans ce tome, j’ai ressenti un court instant ce moment où j’ai eu l’impression que tout allait partir de travers, mais Blandine P. Martin a su répondre à mes besoins concernant l’attitude de ses personnages qui ont ainsi réagit de façon posée et en prenant du recul par rapport à ce qu’ils vivaient. Mais tout ceci, s’annonce encore avec de possibles chamboulements quand à l’avenir de chacun d’eux.

La rivalité entre les clans reste ce point d’orgue qui va causer bien des situations délicates, engendrant des vengeances et des vendettas semant de multiples incertitudes sur leur avenir. On constate même qu’au coeur même des Wild Crows, les idées évoluent avec l’agrandissement de leur famille et les liens qui se créent. Ce monde nous est décortiqué de bien des façons, en évoquant les affaires, le danger de la rivalité, les bikers devant s’imposer vis à vis des autres sinon ils ne pourraient pas continuer à vivre de cette façon et a être utile à la ville qu’ils occupent. Au delà de cela, les bikers restent une histoire de famille et la leur va vivre encore bien des chamboulements, de ceux auxquels on ne s’attend pas. C’est ainsi que nous découvrons les personnages avec des positions différentes au coeur d’une famille et les décisions qu’ils prennent deviennent d’autant plus importantes. Joe y a trouvé sa place, mais c’est Ash qui va devoir vivre des moments difficiles et prendre sur lui pour bien assumer tout ce qu’il lui arrive. Joe sera touchée par ce qu’il vit, elle s’est tenue à ses côtés toujours mais avec retrait et sans s’imposer avec le respect du aux décisions que seul Ash était en mesure de prendre mais cela n’empêche pas de la toucher. Leur couple va donc vivre encore des moments bien difficiles, mais ceux-là même vont cimenter ce qu’ils ont construit jusque là.

Un petit commentaire sur un personnage que j’apprécie beaucoup et ce depuis le début de cette saga, c’est un peu mon chouchou chez les Wild Crows mais je n’en ai jamais réellement parlé jusque là. Il s’agit de Casey, le petit frère de Joe, il tient la place importante de fils du président et nous n’avons eu de cesse de le voir évoluer et murir au fil des pages. Il s’impose de plus en plus et ce tout naturellement, il ressemble aussi beaucoup à son père qui est aussi un personnage très appréciable, il a du hériter de ses qualités. Il est généreux, présent, à l’écoute des autres et l’accueil et l’amour fraternel qu’il a donné à sa soeur prouve bien à quel point il est bon. Il a aussi ce sang de chef qui coule en lui, on le voit ainsi s’imposer de plus en plus, dans ses attitudes et dans ses choix. C’est ce que j’aime dans ce type de séries, c’est quand on s’attache à des personnages autres que les principaux et que l’on apprécie ainsi avoir de leurs nouvelles, sans qu’ils soient mis de côté.

Dévotion est un tome dans la poursuite de l’histoire des Wild Crows, où l’action est de mise et où les conséquences de tout ce qu’ils peuvent vivre s’avèrent importantes pour leur devenir. La complicité, la fidélité de chaque membre restent encore une fois au coeur même de cette famille unie et aimante. Les émotions sont toujours présentes et si de ce côté les choses semblent bien acquises, elles vont continuer de se renforcer en dépit des problèmes rencontrés. Ils évoluent ensemble et Blandine P. Martin nous propose bien des rebondissement dans ce tome. A la façon d’une série, elle finit ce tome en nous donnant plus envie encore de lire la suite !

« Wild Crows » #4 « Dévotion » de Blandine P. Martin
Auto-Editions le 12/09/2018 : 253 pages

NOTE : 4/5


Série Wild Crows (5 livres) : 
Tome 1 : Addiction (18/01/2018)
Tome 2 : Révélation (25/04/2018)
Tome 3 : Confession (21/06/2018)
Tome 4 : Dévotion (09/2018)
Tome 5 : (12/2018)

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>