« Ma folie la plus sage » de Charlotte Orcival

ma-folie-la-plus-sage

Résumé :
Le cœur est libre quand il aime
Elle, étudiante qui s’oublie dans les corps à corps et le tourbillon des nuits parisiennes.
Lui, acteur de renommée internationale qui commence à découvrir le prix amer de la célébrité.
Eux, pour une nuit, d’oubli et de caresses. Mais avec le jour revient la réalité et ses obstacles. La distance, les secrets, les blessures. Et une question : peuvent-ils vraiment reprendre la vie qu’ils menaient avant cette nuit hors du temps ?

 ★ Merci aux Editions Harlequin pour ce SP ★

☆ AVIS DE BELI ☆

Paris, quelques jours, une rencontre, une nuit… voilà comment la vie de nos deux héros va être bouleverser par des sentiments fous et soudain ! Charlotte Orcival nous propose dans son nouveau roman de découvrir deux personnages qui vont vivre une belle histoire et ce à travers leurs villes et leur vécu. De Paris à Vancouver, en passant par Dublin et Londres, c’est un très beau voyage que leur amour nous permet de vivre !

Je me suis forcément énormément plu dans ce roman pour différentes raisons. Il y a tout d’abord le lieu de départ : Paris, ma ville que j’aime tant et que Charlotte Orcival nous conte à la manière d’un conte de fée comme nous aimons la voir, notre belle ville, la ville de l’amour. Au grès des rendez-vous, des lieux cités, elle nous y a promené pour suivre Julia et Lenny, qui le temps de quelques heures parcourent la ville. Mais chaque ville citée dans leur histoire revêt son importance, car l’évocation des lieux géographiques aborde l’éloignement mais aussi les raisons pour lesquelles les personnages se retrouvent chacun dans une ville différente. On s’attache donc à les découvrir à travers leur histoire commune mais aussi leurs histoires personnelles et individuelles, une belle façon de se positionner tant dans le lieu que dans le temps.

Quelle est l’histoire de Julia et Lenny ? Tout démarre très rapidement le temps d’un intermède parisien dans la vie du personnage masculin Léonard, qui se fait appeler Lenny. Lenny est de passage à Paris pour rendre visite à sa jeune soeur Courtney, qui réalise son rêve de vivre en France, ils viennent tous deux d’Angleterre. Lenny a profité d’une pause dans sa carrière trépidante d’acteur pour venir voir un peu comment se passe son séjour. C’est à ce moment-là qu’il tombe sur la jeune et belle Julia alors qu’il est endormi sur le canapé de sa soeur. La situation se présente alors assez clairement : Lenny est là pour quelques jours, il va passer du temps avec sa soeur, mais il va aussi craquer sur Julia, avec qui il va passer une belle nuit où ils oublieront tout, jusqu’à leur situation personnelle. Les choses s’enchainent très rapidement, Julia ne sait rien de Lenny mais se laisse porter par sa folie et l’envie de lui. Et quand il se confie à elle au lendemain de leur nuit, sur qui il est et ce qu’il vit de l’autre côté de l’Atlantique, à Vancouver, elle déchante rapidement et instaure une distance entre eux : c’était bien, ils ont bien profité mais en effet elle lui confirme ça n’ira pas plus loin. Lenny s’envole de nouveau vers le Canada tandis que Julia reste à Paris, l’histoire aurait pu finir ainsi si les sentiments n’avaient pas causé quelques dommages.

Charlotte Orcival nous présente ses personnages chacun dans leur quotidien et nous en apprenons aussi suffisamment sur eux : leur présent, leur passé, leur vécu pour bien les appréhender. Etrangement, l’appréhension de leur personnalité se fait vraiment au fil des pages. Si Lenny nous donne l’impression d’être quelqu’un de bon dès le départ, le tableau que nous dépeint l’auteure de Julia est moins reluisant. Elle parait assez frivole, plutôt volage et peu enclin à s’investir. Une première impression qui est d’autant plus accentuée par son comportement avec Lenny, cette nuit partagée et sa réaction au lendemain. Et c’est là que j’apprécie grandement la plume de l’auteure, car ce personnage peu engageant au départ, va se dévoiler au fil des pages et nous allons découvrir une jeune femme qui a du assez tôt s’émanciper et qui a du mal à trouver sa place au sein d’une famille recomposée. Elle en fait bien partie, et elle a bien vécu le remariage de sa mère avec cet homme aimant mais malgré le fait qu’elle soit à l’abris de tout financièrement, on comprend vite qu’elle ne sait pas trop qui elle est et ce qu’elle veut. Elle se cache derrière ce « je m’en foutisme » de ce qu’elle vit auprès des hommes et cette intrépide folie de l’instant présent , mais nous comprenons bien vite qu’elle est plus fragile que ce que l’on croit. La découvrir alors devient bien intéressant et cela est progressif et très révélateur de qui elle est en vrai, celle que peu connaisse.

Le personnage masculin de cette romance est un jeune homme qui est fort attachant, dès les premières mots le concernant, il m’a plu tout simplement. Je suis tombée sous son charme, il semblait alors doux et fragile, mais pourtant imposant et exaltant, un contraste qu’il est intéressant d’évoquer à travers la découverte de sa personnalité et de la vie qu’il a connu qui ne nous le rendent encore plus attachant. Sa passion pour le jeu d’acteur est née alors qu’il était jeune et désoeuvré par la vie qu’il menait. Sa jeunesse a été douloureuse, il n’a jamais eu confiance en lui et ne s’est jamais projeté vers quelque chose de positif, il subissait alors sa vie. Mais son talent va le propulser aux devants de la scène et il va réussir à s’épanouir ainsi et prendre son envol. Malgré son jeune âge, il a très vite du murir et sa personnalité est très mature et très posée, il accueille les choses dans sa vie avec sérénité mais pense avant tout aux autres. Il s’oublie pour le bien être des autres, ne souhaitant pas causer de mal à ceux qui l’entourent, c’est ainsi que parfois malgré sa maturité, sa gentillesse le portera à prendre des décisions qui iront à l’encontre de ce qu’il souhaite. J’ai adoré le lire et découvrir qui il était, et le voir s’ouvrir d’autant plus à nous au contact de cette jeune femme parisienne qui l’emporte loin le temps d’une nuit, va nous permettre de le voir à travers ce que cette relation va lui permettre de vivre.

Deux personnalités qui cachent derrière des abords de maitrise, de grands chamboulements psychologiques. Ils ont besoin de vivre auprès de quelqu’un qui leur permette de croire en eux et en une possibilité de bonheur simple mais beau. Lenny se cache derrière une pseudo relation qui n’en est pas une mais qui l’aide pour sa carrière et Julia fait comme si tout ceci ne la touchait pas plus que cela. Mais leur histoire ne va pas s’arrêter là et ils vont devoir abattre ses murailles de protection qui les entourent, et combattre aussi les obstacles qu’ils vont rencontrer. La distance entre eux, géographiquement mais aussi les aléas de la célébrité et les conséquence que leur histoire aura. Leur vie va prendre un virage certain et elle va devenir trépidante et il va falloir s’armer de courage pour vaincre tout ce qui va se dresser face à eux. Les flash back nous apportent les réponses aux questions que l’on se pose sur eux, sur ces belles personnes qu’ils sont et qu’ils nous font découvrir. Leur vie à chacun d’eux sont bien différentes, mais ils se sont trouvés et ils vont vivre au grès du vent leurs émotions au contact l’un de l’autre.

Au delà de leur belle histoire, au grès de leurs déplacements et des instants qu’ils vont partager ensemble, à la fois virtuellement mais aussi physiquement, nous allons aussi découvrir ceux et celles qui comptent pour eux. Etant éloignés l’un de l’autre, les personnages secondaires sont primordiales pour qu’ils puissent être épaulés lors des absences de l’autre. Nous les découvrons : une soeur, une meilleure amie, une famille, leurs rapports entre eux différent et nous content un peu quelle est leur vie à eux aussi. Sans eux, ils n’auraient pas eu ces moments d’impulsivité, ils ne leur auraient pas insuffler ce petit moment de confiance qui fait la différence. Julia reste entouré de ses proches, tandis que Lenny vit la plupart du temps sur les tournages où il s’est lié d’amitié pour certains, tout en sachant que c’est un monde où la confiance est parfois très éphémère.

Que cette histoire est belle, Charlotte Orcival a cette plume qui sait nous conter de beaux sentiments, tout y est doux et beau malgré leur passé et les obstacles qu’ils devront vaincre pour que leur relation puisse exister. A sa façon de trouver les mots, elle vous embarque dès le début dans son histoire comme dans un tourbillons d’émotions, qui submergent les personnages mais aussi le lecteur qui vit ce qu’ils ressentent comme si c’était eux. C’est encore un roman qui m’aura embarqué, Charlotte Orcival nous amorce une histoire, qui se veut frivole au départ mais qui va toutefois avoir un tout autre destin que de s’évaporer dans le temps. A travers cette histoires, deux personnages vont se trouver et s’épanouir l’un auprès de l’autre. J’ai pris beaucoup de plaisir à lire ce roman, j’aime cette plume qu’a Charlotte Orcival, elle est belle et pleine de beaux sentiments qu’elle nous transmet avec fluidité et bonheur. N’hésitez plus à entrer dans la folie de ses personnages, qui vont feront découvrir leur histoire mais aussi des lieux qui font rêver.

La couverture de ce roman est très belle je trouve : c’est un élément qui m’a interpellé lorsqu’elle a été dévoilée. Tout de suite, j’ai ressenti cet état de gaité et de bons moments partagés au coeur même des rues de Paris. En lisant le roman et donc l’histoire de ce couple, je l’ai trouvé encore plus adaptée à ce qu’ils vivent tous deux dans leurs premiers moments ensemble, portés par l’envie de l’autre tout simplement.

« Ma folie la plus sage » de Charlotte Orcival
Editions Harlequin, collection &H le 02/01/2019 : 360 pages

NOTE : 4,5/5

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>