« The Ivy Chronicles » #1 « Prémices » de Sophie Jordan

the-ivy-chronicles-01-premices

Résumé :
Pepper est amoureuse de Hunter depuis toujours. Une seule ombre au tableau : il n’en sait rien et n’a jamais vu en elle que la meilleure amie de sa petite sœur.
Le jour où ce dernier est enfin libre, Pepper doit saisir sa chance… sauf qu’elle n’a aucune idée quant à la manière de s’y prendre. Qu’à cela ne tienne, ses colocs ont le prof parfait en tête : le serveur du Mulvaney, aussi connu pour être le barman le plus sexy du campus ! Loin de se douter que leurs routes se sont déjà croisées, Pepper accepte que ce garçon l’entraîne sur les chemins de la séduction. Et si les termes de l’arrangement semblent lui convenir, rien ne garantit qu’il sera à la hauteur de ses attentes…

☆ AVIS DE BELI ☆

Un petit livre de ma PAL perso qui m’attendait sagement et comme le tome 2 sort en février, voilà bien l’occasion de le lire. J’ai eu envie de le lire à la découverte de la couverture, elle est plutôt assez belle mais certains avis mitigés m’avaient refroidi. Envie d’une lecture New Adult, je me suis dite que l’histoire me tentait bien. Je ne regrette pas, j’ai passé un très bon moment de lecture.

C’est un schéma narratif assez souvent traité que nous propose l’auteure Sophie Jordan dans ce roman. Une jeune fille innocente, amoureuse depuis plusieurs années d’un garçon proche d’elle, qui décide de s’émanciper auprès d’un jeune homme expérimenté pour séduire l’amour de sa vie. Un schéma classique oui mais qui fait toujours son petit effet et permet à l’auteure d’expérimenter bien des points auprès de ses personnages. Ici la narration se veut unique, c’est donc à partir du point de vue féminin que nous allons découvrir cette histoire. Notre héroïne : Pepper a vécu de façon assez particulière durant ses années d’enfance, elle n’a été que peu exposée à la normalité d’une vie et après avoir vécu quelques années auprès d’une mère défaillante à la vie peu reluisante, elle a été confiée à sa grand-mère. Mais là, c’est auprès du troisième âge qu’elle va passer son temps, et c’est au contact de la famille de sa meilleure amie, qu’elle va découvrir la vie de famille idéale. C’est tout naturellement qu’elle tombera amoureuse du grand frère, Hunter. Mais Pepper est timide, peu sur d’elle et très rêveuse, jusque là elle n’a jamais eu à assumer ses sentiments, mais voilà que Hunter est célibataire et à dix-neuf ans il serait peut être temps de se lancer. Mais l’inexpérience de Pepper la freine, elle ne sait trop comment s’y prendre : ni une, ni deux, ses deux amies, Emerson et Georgia décident qu’elle se doit de s’entrainer auprès d’un homme expérimenté pour se lancer ensuite à la conquête de Hunter, plus sur d’elle.

Qui pourrait bien être cet homme providentiel ? Pourquoi pas ce barman dont toutes les filles parlent : une sorte de légende tourne autour de lui, comme quoi, il serait une très bonne affaire, réducteur mais n’oublions pas que nous sommes parmi des étudiants dont le mot d’ordre est de profiter et le sexe tient donc une place prépondérante dans leur survie. Pepper se lance et suit ses amies et elle jette son dévolu sur le dit barman qu’elle a déjà eu l’occasion de croiser quelques jours plus tôt. Elle se sent rassurée déjà de le « connaitre » un peu, il ne lui est pas complètement inconnu.

Qui est-il ? Reece, le barman sexy, de lui, nous n’apprenons que ce que Pepper découvre et il dégage quelque chose de mystérieux. Il n’est plus étudiant et non plus un tout jeune homme, les quelques années de plus et surtout la vie qu’il mène font de lui un homme. Un homme qui a du arrêter ses études pour reprendre le bar de son père et qui se doit de gérer cela avec un père qui n’a jamais reconnu ce qu’il faisait comme étant quelque chose de bien. Il n’est pas forcément celui auquel on s’attendait et j’ai trouvé son personnage assez intéressant. Le mystère accentue la fascination que ce type de personnage peut engendrer. Entre lui et Pepper, il se passe quelque chose et c’est en toute connaissance de cause qu’il va se lancer dans cet apprentissage de la séduction en l’aidant. Tout en sachant donc que c’est pour qu’un autre en profite, qu’il va l’aider, et ce malgré cette attirance qui gravite autour d’eux.

Leur histoire sera donc celle de deux personnages qui vivent des moments intimes et sensuels mais sans conséquences, si ce n’est des sentiments qui viennent s’inviter alors que cela n’était pas prévu. Pepper a toujours eu cet objectif d’épouser Hunter, c’était à cela qu’elle se raccrochait pour croire qu’un jour, elle pourrait connaitre une vie normale comme les autres. Son passé est lourd en conséquences et elle se doit de garder l’espoir d’être heureuse un jour, Reece ne correspond pas vraiment à ce qu’elle imaginait et elle va être surprise de découvrir les sentiments qui l’animent. Plus elle passe du temps avec lui, plus elle apprécie sa présence, les choses ne se déroulent pas comme il était prévu au départ. J’ai trouvé très agréable de les voir tous deux succomber l’un à l’autre, de façon assez naturelle, le temps qu’ils vont partager va leur permettre de se connaitre et le mystérieux Reece va petit à petit fondre pour la jolie Pepper. Loin des clichés de la fille parfaite, son innocence fait d’elle une jeune femme un peu craintive même si confiante vis à vis des autres. Pour elle, c’est Hunter, mais si de cotoyer un autre aux antipodes de l’homme parfait comme elle se l’imagine lui faisait changer d’avis ?

Cette romance NA se lit toute seule, je l’ai dévoré d’une traite et j’y ai pris beaucoup de plaisir. L’héroïne malgré son innocence, n’est pas de celles qui sont niaises et naïve, elle a bien sur beaucoup à apprendre de la vie et cela fait d’elle, une jeune femme agréable et sensible. Lui, reste le mâle qui s’affirme et il est loin d’être déplaisant au contraire, j’ai beaucoup apprécié son personnage. L’auteure introduit bien les personnages qui vont être évoqués dans les suites, en nous les définissant bien différentes du personnage de Pepper : Emerson est la jeune joviale qui profite de ses années étudiantes pour vivre ses amours sans lendemain, juste pour s’amuser ! Georgia est plus posée et surtout en couple, cela fait donc d’elle un personnage qui vit encore différemment de ses deux amies. J’ai bien apprécié la plume de l’auteure et ses personnages, je lirai avec plaisir la suite pour découvrir ses deux jeunes femmes et retrouver aussi le petit frère de Reece, un jeune homme plutôt assez intéressant aussi.

« The Ivy Chronicles » le tome 1 « Prémices » de Sophie Jordan
Editions J’ai Lu pour Elle le 02/03/2016 : 318 pages

NOTE : 4,5/5


Série The Ivy Chronicles (3 livres):
Tome 1 : Prémices (02/03/2016)
Tome 2 : Supplices (sur le personnage de Emerson) (20/02/2019)
Tome 3 : (sur le personnage de Georgia) (pas encore de date VF)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>