« Lou » #1 de Angie L. Deryckere

lou-01

Résumé :
Lou n’a que dix-huit ans, et pourtant, elle a tout d’une adulte responsable. Depuis toujours, la jeune femme consacre sa vie à sa mère alcoolique et ses frères et sœurs. Ce qui n’est pas toujours évident quand la menace des services sociaux pèse au-dessus de sa tête telle une épée de Damoclès.
Toutefois, elle décide de suivre ses études à Harvard où elle vient d’être acceptée et ce, dans l’espoir d’obtenir son diplôme d’avocat afin de sortir de la misère et d’assurer un avenir convenable à sa fratrie.
Pensant pouvoir jongler sans trop de difficulté entre l’université et sa maison de Roslindale où elle revient le week-end pour s’occuper des enfants, sa rencontre avec le professeur Smith va tout bouleverser.

 ★ Merci à Angie L. Deryckere pour cette lecture ★

☆ AVIS DE BELI ☆

Angie L. Deryckere nous propose de suivre une héroïne qui nous est tout de suite sympathique et attachante. Sa situation familiale et la façon dont elle a de gérer sa vie nous montre qu’elle est une jeune femme admirative, qui a vécu et s’apprête encore à vivre des moments bien difficiles. Son objectif, réussir ses études et avoir un job pour s’occuper de sa famille.

Lou est une jeune femme, qui va tout au long de notre lecture nous permettre de découvrir quelle est sa vie au quotidien. Elle a beaucoup de poids sur les épaules pour son jeune âge et elle est contrainte de vivre pour les autres, au dépend de sa propre existence. Elle entame cette année, des études de droit pour devenir avocate, son but est d’obtenir son diplôme pour avoir un boulot qui lui permettrait de s’occuper pleinement de ses frère et soeurs dont nous allons faire la connaissance. Ils sont cinq enfants en tout, tous de géniteurs différents et tous en devoir de s’occuper d’eux bien jeunes. En effet, leur mère est bien là, mais c’est une alcoolique qui ne pense qu’à elle et qui n’agit pas comme se devrait d’agir une mère. Vous découvrirez alors un personnage détestable, que vous allez apprendre à haïr tout au long de votre lecture.

Voilà donc Lou, embarquée pour sa première année de droit, elle occupe une chambre d’étudiante avec Jen, dont elle fait rapidement connaissance et qui devient bien vite son amie. Une jeune femme pétillante, drôle, un peu excentrique mais qui semble être une personne fiable et sur qui on peut compter, Lou ayant appris à se méfier des autres. Lou passe la semaine à l’université, elle doit aussi faire des allers-retours jusque chez elle les week-end pour s’occuper de sa famille. Elle reste très évasive et mystérieuse sur sa situation familiale, son but étant de ne pas attirer l’attention sur les conditions de vie de sa famille qui sont loin d’être acceptables. Elle tente de s’intégrer au mieux dans un univers qu’elle ne connait pas et qu’elle ne maitrise pas du tout, tout en étant consciencieuse en cours et en assumant ses responsabilités familiales.

C’est alors qu’elle tente au mieux de maintenir un équilibre dans cette vie peu stable, qu’elle va faire la connaissance de l’un de ses professeurs de droit : un avocat connu et admiré pour ses réussites : Michael Smith. Au delà d’un professeur, c’est un homme qui attire une horde de jeunes femmes, qui sont fascinées par son charme certain, cet homme en plus d’être bon, est beau et attirant. Il va s’insinuer dans sa vie et finir par prendre une place importante. Mike va se retrouver sur son chemin dans des moments où elle aura besoin de quelqu’un pour l’aider. Si au début elle a toujours refusé la main qu’il lui tend et ce pour plusieurs raisons, la première étant qu’il est son professeur et qu’ensuite la situation de sa famille doit rester secrète, elle va toutefois au fil du temps accepter son aide. Grand bien lui fasse car il va lui permettre d’éviter des situations désastreuses. Mais tout ceci lui rajoute un poids supplémentaire, cette relation interdite pourrait leur causer tous deux bien des désagréments.

Les bases de l’histoire sont posées, Angie nous a présenté chacun de ses personnages, tous ceux qui gravitent autour de Lou et qui auront leur importance au fil de l’histoire. Elle vit au sein d’une fratrie d’enfants auxquels nous nous attachons, car ils sont encore bien innocents, bien qu’ils aient conscience de tas de choses dont ne devraient pas se préoccuper des jeunes de leurs âges.  Ce sont des personnages pour lesquels nous nous inquiétons et ce malgré leur grande soeur Lou, qui veille au grain. Les émotions éprouvées lors de la lecture sont portées par tout ce qui s’y passe, les rebondissements rythment l’ensemble. Il va s’y passer bien des choses et ce déjà dans ce premier tome. La lecture est ponctuée d’événements qui font faire évoluer l’histoire et la situation des personnages. Lou est un personnage qui ne va pas être épargnée, elle va vivre des moments bien difficiles et pourtant elle devra garder la tête hors de l’eau.

Dans cette lecture, le frisson du à la peur de cette situation bancale et dangereuse que vit Lou, va vous porter loin, accompagnant les sentiments qu’éprouvent cette jeune femme. L’adversité qui dicte sa vie, cette mère toujours sur son chemin car il n’y a pas moyen de l’évincer, sous peine de séparer tous ses frère et soeurs, l’empêche d’agir comme elle le voudrait. Elle dépend de sa mère et de ses décisions. Mike est un personnage qui reste assez mystérieux, nous le découvrons à travers le regard de Lou, qui reste notre principale narratrice, donc en dehors des moments qu’ils partagent ensemble, nous ne savons rien de sa vie. Qui sont ses amis, sa famille, quelles sont ses habitudes ? Tant de questions sur lui restent sans réponse. C’est un petit déstabilisant par moment, car Lou tombe amoureuse de cet homme, qui le lui rend bien mais tout cet inconnu autour de lui reste un vide que j’ai hâte de combler. Cela nous permettrait encore plus d’évaluer la situation, j’ai hâte d’en savoir plus sur lui.

En découvrant sa famille, on s’attache aux enfants et nous n’avons qu’une envie, c’est les connaitre encore plus. Nous apprenons à les découvrir à travers le regard de cette soeur aimante qui ferait tout pour eux, un regard d’amour maternelle, car elle est la meilleure image d’une mère qu’ils aient connu. Ce lien qui les unit est fort et la place que prend la famille dans cette histoire est très importante, plus forte que n’importe quoi d’autre. J’ai beaucoup apprécié ce point, car il cimente cette famille qui reste la base de cette histoire. L’intérêt qu’on leur porte est à la hauteur de l’amour éprouvé par Lou pour eux. Les liens d’amour, d’amitié sont très largement énoncés et la fragilité de Lou nous les transcende d’autant plus.

Angie avec cette histoire, a su instaurer le doute dans notre esprit. Alors qu’une belle histoire pourrait naitre, bien des choses se passent et l’incertitude nous saisit. L’aspect malsain des pensées maternelles vont-elle s’avérer bonnes ? Comment faire confiance en l’autre quand on sait que leur relation est interdite ? Angie nous laisse indéniablement sur le qui-vive, avec ce besoin insaisissable d’en savoir plus sur ce que réserve l’avenir à notre couple. Le récit est captivant, par moment angoissant quand on constate ce qu’elle vit et nous ne pouvons que compatir à cette jeune femme qui nous devient fort attachante.

« Lou » #1 de Angie L. Deryckere
Editions Elixyria le 14/12/2018 : 340 pages

NOTE : 4,5/5


Série (trilogie) : 
Tome 1 (14/12/2018)
Tome 2 (à suivre)
Tome 3 (à suivre)


Book-trailer de la trilogie Lou

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>