Wish #2 Evie – Audrey Carlan

wish-02-evie

Résumé de l’éditeur :
Faire des voeux est une perte de temps, une chose à laquelle je me suis pliée quand j’étais enfant mais que j’ai abandonnée depuis.
On ne peut pas rêver de quelque chose et, pouf, ça apparaît comme par magie. Si vous voulez quelque chose dans la vie, vous devez travailler dur et vous sacrifier pour cela. Ma mère était le genre de femme qui volait d’une aventure à l’autre, laissant le destin décider de son prochain geste. Ma sœur est exactement la même.
Moi, pas du tout. J’ai travaillé jusqu’à l’os pour devenir un gestionnaire financier prospère, me faire un nom et mener une belle vie indépendante.
Même si chaque lettre de ma mère me dit de prendre des risques, de laisser le vent me porter vers les désirs de mon cœur, je fais exactement le contraire. L’envie d’errer et de faire des voeux est ce qui a tué ma mère et m’a laissée sans ma sœur pendant une décennie. Il n’y aurait pas de voeux pour moi. La dernière fois que j’ai fait un vœu, j’avais huit ans. Ce rêve ne s’est pas réalisé…

★ Merci aux Editions Hugo New Romance pour ce SP ★

☆ AVIS DE BELI ☆

Si la lecture du premier tome ne m’a pas déplue, elle ne m’a toutefois pas forcément totalement convaincue. Suda-Kaye m’a laissé un petit goût d’inachevé, j’ai été peu réceptive à son personnage, par contre Evie à quant à elle, a su éveiller ma curiosité, j’attendais beaucoup de ce second tome du coup.

L’histoire de ce tome est celle qui poursuit celle du premier, un premier tome qui posait les bases d’une histoire commune à tous les personnages autour de la perte d’une femme, la mère de Suda-Kaye et Evie. En partant, elle leur a laissé des lettres pour les années à venir, à ouvrir à des dates précises. Cette lettres ont provoqués le départ de Suda-Kaye de bien des façons, conseillant à l’une de partir, et à l’autre de la laisser vivre ses rêves, mais les conséquences de tout cela auront été profondes et dévastatrices pour Evie, déjà psychologiquement fragilisée par les départs constants de sa mère. Dans ce tome, nous la découvrirons plus avant, en ayant des explications sur sa façon d’être et de penser, qui ont été forgés par son passé et son vécu avec les personnes qui lui étaient chères.

On constate que le sentiment d’abandon qu’Evie a ressentit toute sa vie, face aux escapades qui éloignait sa mère de ses filles sur de longues périodes, a été aggravé par le départ de sa soeur. Evie est une jeune femme, beaucoup moins introvertie que sa soeur, plus réservée, et dans la crainte constante de souffrir de nouveau. Elle a peur que les personnes qu’elle aime, ne l’abandonnent et elle n’a eu de cesse de se blinder face aux sentiments qu’elle éprouve, se réfugiant à corps perdu dans son travail. J’ai été assez touchée par son personnage, par ses peurs qui ne la quittent pas, et qui font d’elle ce qu’elle est aujourd’hui. Elle sera donc une jeune femme, à la fois accomplie dans sa vie professionnelle, mais très fragilisée quand aux émotions qu’elle éprouve et sur le regard qu’elle porte à ceux qui l’entourent. On sent bien qu’il suffirait de peu pour qu’elle prenne peur, et qu’elle se réfugie au plus profond d’elle-même, là où elle pense que personne ne peut l’atteindre.

Avec Evie, on aborde aussi ces « différences » qui sont caractéristiques du métissage des deux soeurs. Leur mère était amérindienne, mais leurs pères sont blancs et si Suda-Kaye est brune, Evie a la peau pâle, les yeux bleus et les cheveux blond, elle est loin de tenir de son côté amérindien. Elle en a souffert dans le passé, quand les jeunes de la tribu s’en prenaient à elle, et adulte, elle doit encore y faire face car cet homme qu’elle aime, Milo, est amérindien et elle ne l’est qu’à moitié et cela déplait à certaines personnes qui n’hésitent à le lui faire savoir. La moindre remarque fait ressortir ses angoisses vis à vis de ces différences, qui ont laissé quelques séquelles dans sa personnalité et sa perception d’elle-même. C’est quelque chose qui est aussi ancré en elle, cette différence, mise en évidence par des personnes qui n’acceptent pas que l’on ne soit pas pareil qu’elles. C’est un point qui ne fait qu’accentuer sa non-acceptation de ce qu’elle est.

Si l’amour qu’elle éprouve pour Milo dure depuis des années, elle essaye aussi de s’en détacher, car elle ne veut pas souffrir de nouveau. Elle est persuadée que lui aussi, l’abandonnera et l’idée même de vivre ces moments, la pousse à le repousser. Tandis que lui, s’est enfin décidé à déclarer sa flamme, et ne démord pas dans l’idée de la faire sienne. Ces dernières années ne lui ont pas permis de vivre les émotions qu’il éprouve pour elle et il ne veut plus perdre de temps, mais Evie a trop peur qu’il se joue d’elle et elle sait que ça ne pourra pas durer, elle n’a plus aucune confiance en elle, et souffre toujours autant des blessures du passé. Elle est fragilisée et complètement déstabilisée par cet intérêt soudain pour elle. Milo, malgré ses certitudes, se devra d’agir avec diplomatie, patience et beaucoup d’écoute, il saura être celui sur qui elle pourra compter et devra prendre son temps pour apprivoiser ses peurs.

La narration se fait uniquement du point de vue d’Evie, on peut ainsi l’accompagner tout du long. On a toutefois conscience de ce qu’éprouve ceux qui l’entourent, entre ceux qui ne veulent que son bonheur, sa soeur, sa mère de coeur, son grand-père… tout comme Milo, qui l’aime et qui saura être patient mais convainquant dans sa démarche de la conquérir. On prend pleinement conscience de l’angoisse qui la pousse à se protéger des autres, mais on pourra aussi constater à quel point les autres l’aiment et tiennent à elle plus que de raisons. Elle devra juste l’accepter et voir enfin ce qu’il se passe autour d’elle, et passer aussi à autre chose, accepter les erreurs du passé et ne pas tout prendre pour elle.

Un second tome qui m’a plu plus que le premier. Je pense que c’est réellement du à la personnalité des personnages, j’ai préféré Evie à Suda-Kay, j’ai été beaucoup plus sensibilisée par sa personnalité et ce qu’elle a vécu. Mais c’est aussi car j’ai pu avoir tout ce qui m’a manqué dans le premier tome et que je regrettai de ne pas avoir, bon je l’avais dit que peut être cela serait dans les suites, et ce fut le cas. A savoir, plus d’importance portée à leurs origines amérindiennes, qui prennent plus de place ici, auprès d’une femme qui a vécu cette mixité avec plus de difficultés que sa soeur. C’est aussi car Milo est amérindien et qu’elle sera confrontée à l’image qu’elle pourrait donner auprès de lui, qui a déjà vécu une relation difficile avec une « blanche » comme elle. Ensuite nous en découvrons un peu plus sur ce peuple et ses traditions, à travers différents moments forts du récit de ce tome.

Pour finir, et ce, sans en dévoiler de trop, les mystères qui tournaient autour de Catori vont nous être dévoilés au fil des tomes qui vont suivre, car ici, nous en avons déjà une partie. Après avoir découvert les deux soeurs, je me demandais de quelles façons Audrey Carlan allait nous proposer d’autres tomes, tout en restant sur cette même idée de lettres que Catori aurait laissé à ses filles. A la lecture de ce tome, nous savons enfin ce qu’il en est et je suis alors très curieuse de découvrir le troisième tome, tout en m’interrogeant très fortement sur le quatrième ! En attendant, il se passe pas mal de choses ici, et l’histoire de cette famille est loin d’être simple, à l’image de cette mère au tempérament un peu fou qui aura laissé derrière elle, bien des secrets, causant ainsi bien des tourments.

Ce second tome, c’est l’histoire d’Evie, mais on continue de découvrir tous les autres personnages. C’est à la fois très intéressant de découvrir Evie plus encore, car elle a bien des choses à dire et elle a des idées très définies sur la façon dont se comportent les autres autour d’elle. En la découvrant, nous en prenons plus sur ces secrets qui me titillaient dans le premier tome, cela permet aussi à l’histoire de rebondir pour appréhender la suite, et j’ai bien aimé cette idée, de mystères qui commencent juste à se dévoiler pour nous encourager à lire la suite.

Wish #2 Evie
De Audrey Carlan
Editions Hugo & Cie
Collection New Romance
Broché 353 pages
Sortie le 07/01/2021


Série Wish : 
Tome 1 : Suda Kaye (07/01/2021)
Tome 2 : Evie (07/01/2021)
Tome 3 : Isabeau (04/02/2021)
Tome 4 :  Catori (04/03/2021)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>