« The boy next door » de Penelope Ward

the-boy-next-door

Résumé :
Chelsea se remet difficilement de la rupture avec son copain, Elec, mais elle a bien l’intention de tourner la page lorsqu’elle déménage et s’installe dans un nouvel appartement à San Francisco. Quant à elle, elle poursuit son travail d’éducatrice dans un centre qui accueille des ados. Tout irait pour le mieux si elle n’avait pas un voisin très irritant, un certain Damien, qui a en plus deux chiens qui aboient toute la journée, qui la réveillent régulièrement. Impossible de s’entendre avec cet homme arrogant, qui ne veut faire aucun effort.
Mais il n’est pas facile d’éviter celui qui vit juste à côté de chez soi, surtout qu’il n’est pas qu’un simple voisin mais également le propriétaire de l’immeuble ! Au fil de leurs rencontres, Chelsea découvre en Damien une personne différente de ce qu’elle pensait et elle commence à s’interroger sérieusement sur lui.
Pourquoi a-t-il l’air si seul et semble refuser tout engagement ?
Cette question devient de plus en plus importante quand Chelsea se rend compte qu’elle est en train de craquer pour Damien. Et si lui aussi tombe visiblement sous son charme, il garde une distance prudente avec elle qui l’inquiète. A-t-elle une chance de s’engager dans une liaison durable avec cet homme qui reste très mystérieux ?
Leur amitié naissante a-t-elle une chance d’évoluer vers une relation amoureuse ?

 ★ Merci à Hugo Publishing pour ce SP ★

☆ AVIS DE BELI ☆

Comment ne pas craquer pour cette romance ? Tout m’y a plu : l’histoire, les personnages, les situations et la façon dont nous pouvions percevoir leurs sentiments. Le plume de Penelope Ward m’a encore touché en nous exposant des personnages profondément attachants.
Lorsque je l’ai lu, il m’a tellement plu que je n’ai pas su de suite trouver les mots adéquats pour en parler, c’est après une deuxième lecture que j’ai tout autant adoré que j’ai pu enfin m’exprimer sur ce roman.

C’est le personnage féminin, Chelsea que nous allons suivre dans cette histoire, elle sera l’unique narratrice. C’est alors qu’elle emménage dans un nouvel appartement, acte qui signifie beaucoup pour elle, comme un recommencement après que son petit ami l’ait quitté pour une autre, qu’elle va faire la connaissance de son voisin. Un voisin arrogant, sans gêne, et qui bien qu’agréablement beau est vraiment insupportable. Le ton entre eux est donné dès le départ, la guerre des mots est déclarée et de situations burlesques à situations qui mettent Chelsea en mauvaises postures, ils vont se chercher verbalement à chaque instant. Des échanges qui procurent bonne humeur et de bons fous rires tout du long de la lecture. Dès le départ, nous savons alors que ces deux-là vont nous plaire.

Chelsea est dans une phase de sa vie où elle tente de se reconstruire, elle a été profondément meurtrie par le départ de son ex petit ami et elle a peur de nouveau de s’attacher à un autre homme. C’est une jeune femme, gentille, agréable, jolie qui aime s’occuper des autres et donner de sa personne. Elle n’est pas une fille compliquée mais plutôt naturelle, et elle a du mal à cacher ce qu’elle ressent face aux autres. Son voisin, Damien est un artiste, plus sur de lui, plus qu’elle ne l’est en tout cas et qui prend la vie comme elle se présente, il n’hésite pas à saisir chaque instant. Il est du genre à ne pas se préoccuper de ce que l’on pense de lui, s’il a envie de gueuler sur quelqu’un, il le fait. Mais s’il a envie aussi de prendre soin de quelqu’un, il le fait. Ils vont alors être amenés à se voir de plus en plus souvent. La glace va être brisée suite à un trou dans un mur et une licorne, qui seront les éléments qui feront déborder le vase mais aussi ceux d’un commencement. Bien qu’un début d’incendie puisse aussi l’être, bon nous l’avons bien compris de multiples situations vont les mettre en contact, même si au départ, aucun d’eux ne le souhaitaient.

Nous savons bien que Chelsea a craqué dès le départ pour le physique de Damien, soit dit en passant, je me demande qui ne craquerait pas, Penelope Ward nous en offre une description tout à fait alléchante, un voisin comme ça, ça ne se refuse pas. Du côté de Damien, on comprend très vite son côté protecteur et s’il se moque beaucoup d’elle, c’est aussi sa façon à lui de dresser une barrière. Chelsea se rend compte qu’il est lui aussi charmé par sa personne, mais elle ne comprend pas cette distance qu’il instaure. Il lui parlera d’amitié pour la tenir à distance, l’amitié nait vraiment entre eux, c’est indéniable, mais il y a plus. Ils vont passer de nombreux moments, ensemble, complices, heureux d’être avec l’autre mais sans que les choses n’aillent plus loin. Mais ce plus qu’il y a en eux, va commencer à les faire souffrir, Chelsea ne peut plus lutter contre cet amour qui est né au plus profond d’elle.

The boy next door, c’est cette histoire de deux voisins qui vont se plaire mais qui ne vont pas savoir se le dire. Bien des raisons réelles poussent à prendre cette distance, mais elles doivent être exposées à tous pour qu’elles puissent être comprises, rejetées ou acceptées. J’ai complètement fondu pour ces deux personnages, ils sont beaux, naturels, gentils, serviables et à l’écoute des autres. J’ai adoré découvrir le ton bourru de Damien, pour le découvrir plus drôle et moqueur vis à vis de Chelsea par la suite, le voir jaloux n’a fait que confirmer son attachement à elle. Chelsea est une jeune femme, qui a vaincu son chagrin et qui a aussi voulu se protéger, protéger ce coeur qui avait déjà tant souffert. Mais elle se révèle pleine de surprises et de bonnes attention, aimante elle se dévoile à nous pour nous la rendre que plus attachante. Entre eux, l’amour fait des étincelles, c’est beau à voir et malgré la réalité des choses, on a le coeur qui saigne de les voir tant souffrir.

Une romance coup de coeur, je l’ai adoré ! C’est la couverture qui m’a interpellé, et bien entendu l’auteure Penelope Ward, que je lis les yeux fermés. L’histoire des voisins reste un sujet souvent abordé et ici, je me suis régalée à les suivre, tous deux étant des personnages très touchants qui vont s’aimer et tenter au mieux de préserver l’autre. Un très beau roman, avec une très belle histoire, la plume de l’auteure m’a encore conquise. Je l’ai lu deux fois, et je le relirai encore avec plaisir tellement j’ai tout aimé.

« The boy next door » de Penelope Ward
Editions Hugo Roman, collection New Romance le 08/03/2018 : 346 pages

NOTE : 5/5

pcc


Vous pouvez aussi lire Step brothers qui précède cette histoire. Mais ils peuvent être aussi lu indépendamment.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>