Scrap Metal #2 Deux mondes à l’opposé de Jana Rouze

scrap-metal-02-deux-mondes-a-l-oppose

Résumé de l’éditeur :
Pendant des années, Sauvage a cherché son frère jumeau enlevé et vendu en même temps que lui et n’a pensé qu’à sa vengeance.
Pendant des semaines auprès de lui, Hope a exploré toutes les possibilités pour que son père n’ait rien à voir avec les accusations portées contre lui par le sectateur.
Tous les deux ont échoué.
Abandonnant toute idée d’intégration, chacun d’eux va devoir se reconstruire dans le monde auquel il appartient. Vingt ans plus tôt, un crime affreux a été commis. En avouant le motif de ses actes, le père de Hope a aussi désigné un nouveau coupable, pire que le précédent.
L’identité de ce coupable leur interdit toute relation authentique.
Mais que se passe-t-il lorsque l’amour devient immoral entre deux êtres différents, l’un égoïste, l’autre altruiste, dressés l’un contre l’autre par le destin ?
Combien de temps vont-ils pouvoir tenir sans tout connaître du drame qui les lie ?
L’épreuve du désir, de la souffrance, et du manque, leur permettra-t-elle de trouver une issue ?

 ★ Merci aux Editions Hugo New Romance pour ce SP ★

☆ AVIS DE BELI ☆

Je me suis lancée dans ce tome 2 avec un peu de recul et de retard du coup ! Mais il est vrai que ce sont des tomes conséquents et mieux vaut en commencer la lecture quand on sait que l’on pourra enchainer, de mon côté, je déteste rester plusieurs jours sur un roman et ne le lire que par petits bouts. Mais voilà, allez une fois lancée, plus moyen de m’arrêter.

Nous enchainons directement des événements qui se sont produits à la fin du tome 1. Les deux personnages principaux : Sauvage et Hope seront confrontés à des vérités et des révélations qui font mal, et leurs plans initiaux vont être bouleversés, quand bien même ils étaient toujours présents dans leur esprit. Le bouleversement occasionné par toutes ces vérités leur feront mal, et seront lourds de conséquences quand ils se rendront compte que plus rien ne semble possible entre eux, c’est ainsi que nous les découvrirons séparément sur plusieurs chapitres.

Le roman est composé de plusieurs parties, selon la situation dans laquelle les personnages vont se retrouver. Nous débuterons avec toute une partie, où ils seront donc séparés, chacun de leur côté, face à ce qu’ils ont appris de l’autre ou encore de leur propre passé, famille et vécu. Leurs histoires sont complexes, il va sans dire, et il y a plein d’éléments auxquels ils ne peuvent pas prétendre avoir les réponses, et nous restons ainsi avec beaucoup d’interrogations. Si nous avons eu déjà pas mal de réponses, les blancs non comblés et leurs peurs de découvrir d’autres vérités seront véhicules de nombreux moments où ils ne seront pas comment se positionner. Peut-on pardonner le passé d’un parent à l’autre ou doit-on rester dans cet objectif qu’il faut à tous prix se venger de la direction qu’a pris leur vie à cause des autres ? En suivant Hope et Sauvage, nous sommes confrontés à cette génération qui subit les conséquences des actes de leurs parents, et qui ont vécu des choses difficiles qui les ont défini tels qu’ils sont aujourd’hui. Pourront-ils toutefois contrecarrer les plans passés de personnages malsains, dérangés, ou encore à l’esprit vengeur ? C’est cela que nous tenterons de savoir dans ce tome.

Hope a décidé de comprendre, comprendre pourquoi sa mère est morte, comment, et ce qui a bien pu se passer pour que cela arrive !? Tant de questions sans réponses jusque là, et j’ai trouvé cela assez fascinant que de suivre son enquête et de découvrir les réponses qu’elle trouvera. On plonge alors dans le passé, celui de sa mère, un personnage très intéressant, de par son métier de photographe et son implication dans ce qu’elle faisait à travers cette passion. Les vies de quatre personnes, les parents de Hope et Sauvage, étroitement liées et qui sont la réponse à un passé, dont seul une personne est en vie, le père de Hope. Que s’est-il passé pour que la situation en vienne à commettre ces atrocités, tant dans le meurtre de la mère de Hope qui est un acte d’une cruauté dans pareils, que dans le destin qui a été celui des jumeaux, Sauvage et Zolder ? Il y a tant d’éléments qui leur manquent pour comprendre pourquoi cela s’est produit ainsi et c’est de trouver les liens des actes de chacun qui permettra de comprendre qui a fait quoi et pourquoi. Toute cette partie d’enquête est assez passionnante, j’ai beaucoup aimé découvrir le passé de sa mère, et par extension celui des autres. Hope et Sauvage étaient liés, et leurs vies ont pris un virage violent et répercutant sur leur propre existence qui fait de leur vie ce qu’elle est aujourd’hui.

Sauvage, de son côté, va se retrouver complètement anéanti depuis qu’elle n’est plus là. Avec elle, il avait vu plus loin et il avait émis l’idée qu’il puisse y avoir quelque chose de normal dans sa vie. Personnellement il vit très mal ces moments et il va se perdre dans les méandres de l’alcool pour oublier, malgré le fait qu’il doive assurer pour les courses, tout en étant présent pour ceux qui ont confiance en lui. Sauvage a beaucoup changé depuis le début, le contact de Hope l’a rendu plus humain et plus ouvert aux autres, il reste un sectateur, un homme inadapté à cette société, mais petit à petit, il prendra conscience de ce monde qui l’entoure. Le contact des Wrong, contraire à leurs principes d’éducation, lui permettra de s’adapter progressivement à ce nouveau monde où il va devoir évoluer. Il a conscience que Hope ne sera jamais à elle, trop d’éléments de leur passé, tout comme de ses actions présentes ont configuré une situation bancale et compliquée, mais il ne l’oubliera pas, et quand il prendra conscience qu’elle est en danger, il fera tout pour elle.

Jana Rouze avec cette histoire aborde des sujets forts et qui permettent aussi d’évoquer bien des travers possibles. Les sectes continuent d’être abordées, et l’impact qu’elles ont sur ceux qui appartiennent à ces communautés est énorme, et ici il joue encore sur leur façon d’être alors qu’ils n’appartiennent plus à ces sectes. Peut-on s’en sortir une fois sorti de cette doctrine qui a dirigé une vie ? C’est dans la seconde partie avec le retour de Hope parmi eux, qu’il est est alors bien intéressant d’évoquer tout cela. Elle retrouve sa fonction première, celle de les aider, et elle sera confrontée à l’animosité de chacun d’eux, car elle a quitté leur chef et qu’elle ne fait pas partie de leur cercle. Les traumatismes, et les conséquences dans la vie de tous ces personnages, de cet endoctrinement est bouleversant à lire. Ils sont “inadaptés“ de bien des façons à pouvoir vivre normalement, certains craquent et le suicide est la finalité de leur histoire face à laquelle ils tentent de lutter, mais cela sévère difficile quand tout ce qu’ils ont appris n’est pas accepté dans la société de tous les jours. Tous ces éléments qui nous content cette adaptation à la vie normale des sectateurs est assez intéressante à découvrir.

Il y a dans ce roman, beaucoup d’éléments clés, j’en ai cité quelques uns : l’adaptation des sectateurs à la société qu’ils n’ont jamais connu, l’impact que cela a sur leur vie, les mystères liés aux actions du passé, actions criminelles et impardonnables qui ont des conséquences sur leur présent. Et puis, il y a cette menace constante qui pèse sur les épaules de Hope qui va devoir vivre protégée, de cet homme qui veut sa mort pour se venger. La pression est réelle, elle a déjà subit deux tentatives de meurtre et nous avons à faire à un personnage qui a grandi dans un milieu de criminalité et de violence sans pareil. De ce côté-ci, le sujet reste d’actualité, mais on s’est plus concentré sur le reste des éléments de l’histoire que sur cela, et je suis curieuse de voir de quelles façons cela va évoluer dans le final, car cela se doit de s’imposer à un moment donné, vu la menace latente qui pèse sur Hope tout du long de cette histoire.

Beaucoup d’éléments constituent cette histoire, Jana Rouze a fait un très gros travail de recherches sur les différents thèmes qu’elle aborde. Nous sommes alors tout au long du roman, bombardés d’informations et d’éléments sur ces milieux, peut être des fois trop, on ressent ce besoin de tout nous dire et de rendre le récit plus crédible au possible. Cela nous offre donc quelque chose de construit et de très documentés. Jana Rouze a aussi souhaité inclure l’actualité dans son récit, sur le coup, je n’ai pas compris l’intérêt, car c’est quelque chose que nous vivons et que nous n’avons pas forcément envie de re découvrir dans un roman. Mais ses quelques explications à la fin du livre, m’ont éclairé sur ce besoin d’inclure son histoire dans l’actualité du Covid qui sévit en ce moment même. C’est justifiable et compréhensible, mais cela m’a toutefois un peu gênée car on sent bien que le roman a été adapté pour cela, cela arrive presque comme un cheveu sur la soupe.

C’est un deuxième tome, encore très long, mais moins que le premier. Comme je le disais au départ, selon la façon dont vous lisez, il faut trouver le bon moment pour l’entamer. Moi j’aime lire d’un coup, ou deux-trois selon l’épaisseur du livre et du temps que j’ai bien sur, sinon j’y trouve des longueurs. Il y en a un peu par moments, on se dit que l’on aimerait que le suspense dure moins longtemps, que l’on puisse faire un saut dans le temps et dans l’histoire pour en apprendre plus et plus vite. Au delà de ce sentiment d’envie de tout savoir, c’est tout de même assez intéressant que de découvrir des vérités et de dévoiler ces secrets du passé concernant leurs parents et leurs histoires de familles bien complexes. Franchement, il me tarde d’avoir le fait mot de toute cette histoire !

Scrap Metal #2 Deux mondes à l’opposé
De Jana Rouze
Editions Hugo & cie
Collection New Romance
Broché 512 pages
Sortie le 08/10/2020


Série Scrap Metal (trilogie) : 
Tome 1 : Mis à la caisse (12/03/2020)
Tome 2 : Deux mondes à l’opposé (08/10/2020)
Tome 3 : (03/2021)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>