« Mon tourmenteur » #2 « Mon obsession » de Anna Zaires

mon-obsession-02

Résumé :
Je l’ai enlevée dans la nuit. Je l’ai emprisonnée car je ne peux pas vivre sans elle. Cette femme est mon amour, mon addiction, mon obsession.
Je ferai n’importe quoi pour garder Sara près de moi.

☆ AVIS DE BELI ☆

Un deuxième tome qu’il me tardait de lire, j’ai beaucoup aimé la proposition de scénario du premier tome. Une Dark-Romance comme sait très bien nous le proposait Anna Zaires, dans la continuité de ses précédentes séries mais avec une idée encore bien différente.

C’est la vengeance qui a dicté la conduite de Peter, une fois qu’il a récupéré la liste des personnes responsables de la mort de sa femme et de son fils, il se lance dans une vendetta sans précédent. Il fait la connaissance de Sarah car elle est mariée à un homme qui est sur cette liste. Il va ainsi s’insinuer dans sa vie de tous les jours, menaçant de tout faire basculer et une fois sa vengeance obtenue, il ne partira pas. Sara va vivre avec la crainte d’être kidnappée, de disparaitre mais une autre peur l’assaille, celle que cet homme si effrayant puisse mourir, créant ainsi un grand vide en elle. Puis Peter décide qu’il ne peut pas se passer d’elle, et comme il le fait dans tous les actes de sa vie, il l’emmène avec elle, loin de tout mais avec lui car il tient à elle plus qu’à n’importe qui. Ainsi ensemble, ils seront heureux. Mais les convictions de cet homme animé par sa passion et son amour pour cette femme, ne sont pas de celles qui régissent normalement des vies et Sara saura-t-elle répondre aux espérances de Peter ?

La continuité de l’histoire s’avère assez intéressante car Sara est partagée, d’un côté par ce qu’elle éprouve pour cet homme, un meurtrier qui a tué son mari, profité et abusé d’elle mais elle se bat avec ce qu’elle éprouve pour lui. Elle souhaite s’échapper et retrouver sa vie d’avant et elle sait que cela ne pourra arriver que s’il vient à mourir, mais l’idée qu’il puisse mourir la met dans un état d’affolement et de tristesse intense. On imagine bien alors ce qu’elle doit ressentir, des sentiments tellement contradictoires qui l’assaillent et la torturent. Indécise, elle oscille entre deux part d’elle-même qui s’affrontent et c’est cela qui ne lui permet pas de se positionner dans cette histoire.

Peter est un personnage fascinant, plus nous en apprenons sur lui, mieux nous comprenons pourquoi il en est venu à agir ainsi. Le meurtre n’est pas excusable mais les raisons pour lesquelles il a eu à se défendre durant son enfance et sa jeunesse nous permettent de mieux appréhender son personnage. Nous continuons à connaitre celui qu’il est aujourd’hui mais Anna Zaires nous propose aussi de découvrir son passé, lorsqu’il va réussir à se confier à Sara. Son personnage reste d’une ambiguité totale, son amour est fort mais il l’exprime de façon décalé et inapproprié pour Sara, mais il a subit tellement de choses qui l’ont détruit qu’il ne peut agir autrement. Possessivité, dominance, ce besoin qu’il a de tout contrôlé et de tout diriger peuvent le mener dans bien des débordements d’attitude.

Leur relation est donc bien particulière, car Peter aime Sara, mais ne lui dis pas comme il se devrait et son attitude de dominant qui est dicté par cette rage qui l’anime et son statut de meurtrier n’aident pas à la mettre en confiance. Sara est tellement partagée, elle veut retrouver sa vie d’avant mais elle aimerait que Peter puisse être un des personnages de cette vie, ce qui en état n’est pas possible. Quand Peter pourrait se contenter d’elle, car il n’a personne d’autre, elle a du mal à concevoir de ne plus voir ceux qui faisaient partis de sa vie : ses parents, ses amis, et au delà de ses personnages, son métier qui faisait partie intégrante de sa vie. C’est une relation torturée, car Peter est très exigeant et demanderur, alors qu’à côté de cela il est aux petits soins, perturbant encore plus Sara qui ressent le besoin d’avoir toutes ces facettes du personnage pour l’aimer, les bonnes comme les mauvaises.

Nous évoluons dans un huit-clos assez caractéristique des Dark-Romance, où la jeune femme reste captive, sans liberté de mouvement et de choix, et où l’homme, celui qui détient toute décision la concernant, peut ainsi agir à sa guise. Ils sont accompagnés de quelques membres de l’ancienne unité de Peter, mais cela n’enlève en rien à ce côté cloisonné car c’est Peter qui mène la danse. Sara reste toutefois une femme indépendante et déterminée, et même si elle se sent faible face à l’attirance qu’elle éprouve pour Peter qui la fait céder à chaque fois, elle n’oublie pas qu’il l’a privé de sa liberté. J’apprécie de voir que son personnage reste sur ses positions malgré ce qu’elle ressent, je suis toutefois curieuse de voir de quelles façons leurs rapports vont finir par évoluer par la suite, car la situation est loin d’être idéale.

Anna Zaires arrive à créer une histoire indépendante, mais toujours en se rattachant à ses deux autres séries : Twist me et Capture me. Nous retrouvons toujours des références aux personnages de ses séries, et ils interviennent aussi dans le déroulement de l’histoire, cela ajoute un peu plus de piquant à l’histoire car nous avons alors parfaitement conscience de la dangerosité de ses personnages. Ainsi nous continuons de les suivre et j’aime beaucoup l’idée car ce sont deux séries que j’ai particulièrement apprécié.

C’est toujours un plaisir dérangeant de lire un roman de Anna Zaires car elle arrive à nous faire aimer des personnages qui ne sont pas bons et qui ont une activité réprimandable. Mais ses personnages sont si fascinants que c’est toujours très prenant de les suivre et de découvrir de quelle façon ils continuent d’évoluer au fil des tomes. C’est une auteure de Dark-Romance, qui n’a pas peur d’en assumer les moindres codes et c’est aussi pour cela que chaque tome est toujours aussi intense à lire. J’adore sa plume, il me tarde de lire le prochain tome et de voir ce que ce rebondissement de fin de tome nous réserve pour la suite, car de mon côté, j’ai ouvert de grands yeux en me demandant comment cela va se dérouler !?

« Mon tourmenteur » #2 « Mon obsession » de Anna Zaires
Mozaika Publications le 12/04/2018 : 420 pages

NOTE : 4,5/5


Série (3 livres) :
Tome 1 : Mon tourmenteur (30/06/2017)
Tome 2 : Mon obsession (15/05/2018)
Tome 3 : Mon destin (à suivre)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>