Focus série : Le pays des Contes de Chris Colfer

focus-serie-le-pays-des-contes


Introduction du focus série

code couleur perso : 6a1c7f
code couleur titre : 1ea5aa

Pour cet article, je laisse la parole à ma fille, Enora. Elle a quatorze ans et cela fait quelques années qu’elle est et reste fan de cette série : Le pays des contes de Chris Colfer. Cette série est publiée chez Michel Lafon, dans leur collection jeunesse. Je pense qu’elle est la mieux placée pour vous en parler !

N’hésitez pas à la faire découvrir aux plus jeunes autour de vous. La série est conseillée à partir de 9 ans et elle peut se lire jusque l’âge adulte bien entendu ! De notre côté, nous l’offrons dès que l’on peut aux adeptes de la lecture, pour qu’ils puissent découvrir une série magique.

☆Beli☆


Découverte de la série

Le Pays des Contes est une série jeunesse remplie de magie, d’aventures et de coups de cœurs à chaque page. Elle est écrite par l’acteur Chris Colfer connu pour son rôle de Kurt Hummel dans la série Glee et qui a un don pour l’écriture juste magnifique. Adaptée à tous les âges, cette série est très bien développée et nous replonge tous dans l’enfance. Avec Harry Potter et Les filles au chocolat, cette série fait partie de mes gros coups de cœur. Je l’ai lu deux fois en entier et je sais que je pourrais encore la lire des milliers de fois avec un petit espace entre chaque lecture pour la redécouvrir à chaque fois. Cette série est sérieuse tout en étant drôle et juste magnifique. Ce n’est plus une série qu’on présente dans la blogosphère car elle a une grande communauté de fans mais je connais des gens dans mon entourage qui ne l’ont jamais lu et à qui cela plairait et je suis sure que c’est pareil autour de vous. 

La première chose qui m’a attiré sur cette série, c’est la magnifique couverture du tome 1. J’étais alors devant le rayon des romans jeunesse et je cherchais quoi lire, j’ai vu le titre et j’ai adoré la couverture quand je l’ai découverte. En France, nous n’avons pas les mêmes qu’aux Etats-Unis. La mise en scène est largement inspirée des couvertures originales mais les dessins sont ceux d’un illustrateur, David Gilson que nous retrouvons souvent chez Michel Lafon, la maison d’édition française de la série. Les illustrations un peu enfantines sont vraiment magnifiques et assez fidèles aux descriptions dans les livres, sauf pour quelques exceptions mais c’est souvent un seul petit détail sur eux qui change. Les couleurs et la beauté de la couverture nous plongent directement dans l’univers du livre et donnent vraiment envie de lire la série, c’est ce qui m’est arrivée. A l’intérieur du livre, sur la deuxième de couverture, nous avons une carte du Pays des Contes puis, à chaque début de chapitre, une petite illustration cette fois-ci de l’illustrateur américain, qui nous annonce les couleurs de ce qui va suivre. A première vue, Le Pays des Contes ne semble être écrit que pour les enfants mais, comme je l’ai dit plus haut, il est pour tous les âges. J’ai maintenant 14 ans et, après relecture, je peux toujours affirmer que c’est une de mes séries littéraires préférées, alors même que je l’ai découverte quand j’avais 9 ans.

Ensuite, on retourne le livre pour lire le résumé de la quatrième de couverture. Encore une fois, ça fait très enfantin mais il ne faut jamais se fier aux premières impressions. Le résumé prédit une aventure et beaucoup de magie et il a raison. Pendant les six tomes, ces deux choses seront très présentes. Des quêtes, c’est ce que vont mener les jumeaux Bailey dans chaque livre et, à chaque fois, c’est super addictif. Dès les premières pages, on a l’impression de vivre l’histoire avec les jumeaux, de les suivre et d’être avec eux et pas confortablement installé dans notre lieu de lecture à lire un livre. L’auteur laisse beaucoup de place à notre imagination qui prend un malin plaisir à créer dans notre tête ce que l’on lit. Que ce soit les paysages ou même les visages de personnages, notre imagination n’arrête pas une seconde de travailler.


Les personnages

Du côté des personnages, vu que l’histoire est écrite à la troisième personne d’un point de vue omniscient, on suit tout le monde. Il existe quand même des personnages principaux que l’on trouve sur toutes les couvertures : les jumeaux Bailey. Ensuite, nous avons les personnages secondaires comme Boucle d’Or, Jack, Rouge, … Puis, nous avons les méchants qu’on suit aussi. Tout au long de la série, on rencontre les personnages qui ont bercé notre enfance, ceux dont a entendu l’histoire chaque soir avant de dormir. C’est un réel plaisir de voir comment ils s’en sortent après la fin de leur conte. On apprend aussi que « ils vécurent heureux et eurent beaucoup d’enfants » n’est pas vraiment une réalité sans pour autant être un mensonge. Chris Colfer a su donner à chacun sa propre personnalité qui les rend vraiment uniques et attachants. On a des personnages vraiment très drôles, d’autres plutôt sérieux et certains juste très attachants. On a aussi des personnages insupportables que l’on a vraiment envie d’étrangler jusqu’au dernier souffle. Tout en faisant ses méchants, Chris Colfer a su leur donner une histoire touchante pour certains et même des raisons d’être aussi cruels. On finira même par apprécier certains d’entre eux. Je trouve que dans cette série, les personnages sont vraiment important et essentiel dans l’histoire. Le Pays des Contes ne serait vraiment pas ce qu’il est si Rouge n’était pas aussi superficielle ou si la Mère l’Oie n’était pas aussi déjantée. Ils font la force de l’histoire et sont vraiment indispensables. J’aimerais un peu plus me pencher sur certains personnages qui méritent vraiment qu’on parle d’eux, d’après moi. On en rencontre certains dès le premier tome, la majorité même, et puis d’autres dans les suivants, mais surtout dans le deux.

Alex Bailey

Alex, c’est la fille dans le duo des jumeaux Bailey. C’est une fille très intelligente qui rapporte toujours des bonnes notes à la maison et que les professeurs adorent. Malheureusement pour elle, cette grande intelligence ne la rend pas populaire et appréciée des autres élèves. Elle n’a aucun ami et est souvent seule. C’est pour ça que les contes de fées sont devenus si importants pour elle. Les personnages de toutes ces histoires que son père lui lisait quand elle était petite et qu’elle a continué à lire quand elle en a été capable, ont toujours été ses seuls amis. Ils lui donnaient du courage de continuer et de la compagnie quand elle était seule à la bibliothèque. Son plus grand rêve a toujours été de les rencontrer et, quand il va se réaliser, elle va être aux anges. Au Pays des Contes, alors que son frère ne pense qu’à rentrer chez eux, Alex profitera de chaque personnage qu’ils rencontreront et de chaque paysage qu’ils verront. Son personnage n’a pas eu une très grande évolution mais elle en a quand même une assez discrète. Toujours à tout faire parfaitement, sa force va vite la rattraper et des gens vont même l’utiliser. Bien sur, elle pourra toujours compter sur son frère et ses nouveaux amis pour la sortir du pétrin. Les découvertes qu’elle et son frère feront au fil de la série la changeront à chaque fois. Alex est une jeune fille vraiment sympathique à qui on s’attache facilement bien qu’elle soit un peu du genre têtue et à croire tout ce qu’on lui dit.

Conner Bailey

Bien qu’il ressemble comme deux gouttes d’eau à sa sœur physiquement, Conner est très différent d’Alex à l’intérieur. En classe, il n’est vraiment pas assidu et les profs le prennent pour une vraie catastrophe. Jamais aucune bonne note mais certaines personnes ne perdent pas espoir de le voir avancer, ils savent qu’il ne fait que cacher son potentiel depuis la mort de son père un an avant les aventures du tome un. Conner digère le deuil en développant un humour particulièrement marrant qui va le suivre tout au long de la série et faire de lui un de mes personnages préférés. Devenant vite le pitre de sa classe, il devient aussi populaire et a plein d’amis à l’inverse de sa sœur. Avec Alex, ils sont vraiment comme le jour et la nuit. Même si les contes ont aussi une grande importance pour lui car ça lui rappelle son père, il le montre beaucoup moins que sa sœur. Au Pays des Contes, il ne pense qu’à rentrer chez lui, même si, au fil de l’histoire, il devient de plus en plus enthousiaste comme sa sœur. Comparé à elle, Conner est le personnage qui a la plus grande évolution au fil de la série. Il passe de pitre ne prenant rien au sérieux à un vrai héros. Il apprend des choses sur lui en même temps que nous et son personnage est parfaitement développé. On découvre par exemple que le fait de n’être pas aussi parfait que sa sœur à l’école l’a beaucoup plus touché qu’il ne le prétend. Je l’adore, il me fait toujours rire et, même si c’est un garçon, je le comprends facilement. Il a un grand cœur et une immense imagination. Tout en restant le pitre de l’histoire, Conner devient un héros à sa façon. 

Grenouille 

Grenouille est le premier personnage que les jumeaux rencontrent en arrivant au Pays des Contes et aussi leur premier ami. Grenouille n’est pas son vrai prénom mais c’est comme ça que Conner le baptise en raison de son apparence d’amphibien à taille humaine. Vous l’aurez sans doute deviné mais il est l’alter-ego du prince changé en grenouille dans le conte La fille du roi et la grenouille des Frères Grimm. C’est un personnage vraiment gentil et attachant. Il accueille les jumeaux chez lui et leur parle même du sort qui leur permettra de rentrer chez eux. Ils se séparent rapidement car les jumeaux ne veulent pas attendre longtemps pour récolter les objets qui composent le sort et rentrer chez eux. On reverra Grenouille à la fin du tome un puis il sera beaucoup plus présent dans les tomes suivants. Son personnage aura droit à son lot de découvertes et de rebondissements qui nous feront encore plus l’aimer. C’est un ami fidèle et aussi un grand héros, on ne peut que l’apprécier.

Boucle d’Or 

Boucle d’Or est devenue une criminelle recherchée depuis qu’elle s’est introduite par effraction dans la maison des trois ours quand elle était petite. Maintenant âgée de la vingtaine, elle est bien différente de la petite fille aux boucles blondes que nous connaissons. Elle est très courageuse, se bat avec une épée et ne se laisse pas marcher sur les pieds. Elle rencontre les jumeaux après s’être battue contre la meute du Grand Méchant Loup mais ne devient pas leur amie dès le début comme Grenouille. Elle n’est pas très présente dans le tome un sauf à la fin mais prend beaucoup plus d’importance dans les tomes suivants comme quasiment tous les personnages secondaires. Elle devient une amie fidèle des jumeaux, à qui ils sont surs de pouvoir faire confiance. J’adore son côté badass et le fait qu’elle ne se laisse vraiment pas faire. Rien quand lisant le tome un, elle a fait parti de mes personnages préférés. Même si ce n’est pas sa particularité comme Conner, elle est assez drôle surtout quand il s’agit de sa relation au début pas très amicale avec Rouge à cause d’un épisode de leur jeunesse. Mais ce que j’aime surtout avec Boucle d’Or, c’est sa relation avec Jack du Haricot Magique. Chris Colfer a décidé de créer une romance entre ces deux personnages et c’est juste trop mignon. Ils sont tous les deux assez badass et apportent de la romance à l’histoire dès le début de la série, les jumeaux étant un peu trop jeunes pour quelque chose d’aussi sérieux, ils n’ont que douze ans dans le tome un. L’évolution de leur relation au cours de la série est vraiment mignonne et me fait encore plus les adorer. Si je devais la comparer avec un autre personnage de fiction assez connu, ce serait Indiana Jones car, comme le célèbre professeur d’archéologie joué par Harrison Ford qui déteste les serpents, elle n’a peur que d’une seule chose : les ours.

Jack (du Haricot Magique) 

Du coup, je suis obligée de parler de Jack. Au début, ce n’est pas un jeune homme très joyeux qui vit sa vie sans jamais sourire. Quand les jumeaux le rencontrent, ils sont un peu déçus par son comportent puis comprennent que quelque chose le rend si triste et qu’il faut remédier à cela. Le jeune homme repousse sans cesse les avances de la Reine Petit Chaperon Rouge parce que son cœur appartient à une autre femme, Boucle d’Or. Comme cette dernière, il n’apparaîtra pas dès le début très amical avec les jumeaux mais, à partit du tome deux, le sera beaucoup plus. Il deviendra alors un ami en qui ils peuvent vraiment avoir confiance comme Boucle d’Or et, une fois qu’un sourire sera de retour sur son visage, son âme de héros se réveillera. Je l’aime beaucoup, il apporte le côté adulte au groupe et est très protecteur envers les gens qui comptent pour lui. Toujours là pour aider les jumeaux, il reste quand même inséparable de Boucle d’Or et abandonnerait tout pour elle. Il lui arrive d’être drôle comme tous les autres personnages car Chris Colfer a mis beaucoup d’humour dans cette série mais n’égale pas Conner sur ce point. Grâce à sa relation avec Boucle d’Or, Jack fait parti des personnages que je préfère.

(Petite Chaperon) Rouge 

Bon, comment ne pas parler de Rouge alias la Reine Petit Chaperon Rouge ? C’est juste le personnage le plus mémorable de cette série et aussi ma préférée dans la catégorie des filles, en gros l’équivalent de Conner mais chez le sexe opposé. Elle est tout ce qu’on est censé détester mais c’est ce qui la rend si drôle et si attachante. Rouge a été élue reine par le peuple d’un royaume à qui elle a donné son nom. Elle a fait construire un grand mur autour de son royaume pour le protéger des loups et se sert de la peau du Grand Méchant Loup comme de tapis. Bien qu’elle ait encore peur des loups après l’épisode terrifiant de sa jeunesse, comme Boucle d’Or avec les ours, elle le montre beaucoup moins pour que son peuple la prenne pour une femme courageuse. En vrai, Rouge est très superficielle. Elle aime les choses luxueuses et que tout tourne autour d’elle, ce qu’on peut comprendre avec le nom de son royaume et tous ses portraits dans son château. N’étant qu’une reine élue au contraire de Blanche-Neige ou Cendrillon, elle fait tout pour paraître encore plus royale qu’elles. Durant le tome un, elle est vraiment très amoureuse de Jack alors que celui-ci n’a d’yeux que pour Boucle d’Or. C’est d’ailleurs à cause de ça qu’elle considère la jeune criminelle comme sa pire ennemie et qu’elle lui mène la vie dure dès qu’elle la voit. La première fois qu’on la rencontre, on se dit qu’elle est vraiment insupportable et qu’on préfère ne plus jamais la revoir mais, on se rend vite compte qu’elle est vraiment le meilleur personnage. Elle est très drôle grâce à son côté superficiel qui en devient presque ridicule et aussi très attachante. Son personnage va avoir droit à une grande évolution comme celui de Conner. Elle va découvrir le vrai amour, va se battre chaque seconde pour lui et devenir de moins en moins égoïste jusqu’à même revoir ses principes. Devenant amie avec ses ennemis d’origine comme Boucle d’Or, elle va apprendre pleins de choses sur son comportement et comment l’améliorer. Grâce à cette évolution, on se met à vraiment beaucoup l’aimer. Ce que j’ai trouvé vraiment très drôle, c’est quand elle va rencontrer un personnage comme elle et qu’elle va la trouver juste insupportable sans se rendre compte qu’elle était exactement comme ça. Amie très proche des jumeaux, ils savent qu’ils peuvent lui faire confiance et qu’elle sera toujours utile même si c’est un vrai boulet. Je l’adore et je suis vraiment contente qu’on la voit dans chaque tome. Ce n’est vraiment pas le genre de Chaperon Rouge qu’on a l’habitude de rencontrer dans les séries ou les réécritures de contes et je trouve ça vraiment super que Chris Colfer est su se créer son personnage si unique.

La Mère l’Oie 

On ne la rencontre que dans le tome deux mais il suffit de deux lignes pour déjà l’adorer. La Mère l’Oie est une vieille femme meilleure amie de la Bonne Fée. C’est elle aussi une fée mais elle très différente de l’idée qu’on se fait de ces créatures. C’est une catastrophe ambulante très drôle et vite bourrée quand elle en a l’occasion. Avec son oie géante, Lester, à qui elle ne parle pas très gentiment, elle fait partie avec Conner et Rouge des personnages les plus drôles. Son personnage a aussi le droit à une évolution et une profondeur de personnalité. C’est assez compliqué de parler de son évolution sans spoiler alors je ne vais pas dire beaucoup de choses sur elle. Si je devais pointer du doigt quelque chose de très important, ce serait sa relation limite fraternelle avec la Bonne Fée. D’ailleurs, les deux fées se trouvent dans le préquel de la série – Une Histoire de Magie – où on apprend comment elles sont devenues amies et pourquoi elles sont aussi proches. Je l’apprécie beaucoup et elle me fait tout le temps rire surtout grâce à sa manie de tout dire sans filtre qui est vite devenue légendaire.

Bree Campbell

Pour finir, je voudrais parler d’un personnage qui n’apparait qu’à partir le tome trois. Bree est une jeune fille de l’âge des jumeaux et qui vit dans l’autre monde, alias notre monde. Elle va accompagner Conner dans l’un de ses quêtes et découvrir le Pays des Contes. A partir du tome quatre, elle va se mettre à mener sa propre enquête sur ses origines et d’autres choses, se posant plein de questions après son voyage au Pays des Contes. Bree est assez similaire à Conner mais en un peu plus sérieuse. Elle a tout d’une vraie héroïne et me fait aussi un peu penser à une mini Boucle d’Or parfois. Comme pour Conner et Alex, après avoir voyagé au Pays des Contes, elle s’ennuie un peu beaucoup dans notre monde alors elle part à l’aventure dès qu’elle en a l’occasion. Comme Alex, elle ne fait pas parti de mes personnages préférés mais je l’apprécie quand même. J’aime bien le fait qu’elle ressemble un peu à Boucle d’Or et qu’elle ne soit pas difficile à convaincre de l’existence du Pays des Contes. En fait, elle se doutait un peu que Conner n’était pas normal et c’est ça qui est vraiment cool avec elle.


En conclusion, Le Pays des Contes est vraiment une série à faire lire et à faire découvrir à son entourage. Je saute toujours sur l’occasion de l’offrir à mes proches qui aiment beaucoup lire parce que je n’imagine pas ma vie si je n’avais pas lu cette série et que je me dis que tout le monde devrait pouvoir la connaître. Je me rappelle qu’en primaire, quand je lisais le tome trois, j’étais tellement fan que j’en parlais tout le temps et cela énervait beaucoup mes amis. J’essaye même en ce moment de faire en sorte que mon petit frère la lise mais c’est assez compliqué.

Enfin, ça a été un énorme coup de cœur et ça l’est toujours après relecture. J’adore l’univers et les personnages que Chris Colfer a créé et j’espère un jour le voir pour le remercier d’avoir fait renaître en moi un amour pour les contes de fées. Après Le Pays des Contes, je me suis mise a beaucoup apprécier tout ce qui parle de ça comme la série TV Once Upon a Time qui est l’une de mes préférées. C’est vraiment une série à découvrir, j’insiste dessus.


Mais l’aventure ne finit pas là car on peut retrouver cet univers dans Une histoire de la magie paru cette année, un prochain tome est attendu.

l-histoire-de-la-magie

Série Le pays des Contes 
De Chris Colfer
Editions Michel Lafon Jeunesse
Sortie entre 2013-2018

♪ ENORA ♪

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>