Fallen #1 L’Ombre du passé de Aly Martinez

fallen-01-l-ombre-du-passe

Résumé de l’éditeur :
L’ombre du passé est une romance passionnée, torturée, déchirante mais aussi pleine d’humour. Une chose est sûre, l’histoire de Charlotte et de Porter ne vous laissera pas indifférent.
Entre ses études de médecine et sa vie de mère célibataire, la vie de Charlotte Mills ne ressemble pas vraiment à ce qu’elle s’était imaginé.
Heureusement elle peut compter sur son fils Lucas, son rayon de soleil. Du moins jusqu’à ce jour maudit où la lumière fait place à l’obscurité et aux regrets.
Voilà dix ans que Charlotte vit dans l’ombre du passé.
Il a suffi de quelques mots pour bouleverser sa vie. Il en faudra cinq autres, prononcés d’un ton grave et râpeux, pour lui redonner espoir. « Salut. Je suis Porter Reese. »
Se remettant à peine de la mort de sa femme, Porter a besoin de l’aide du docteur Mills pour sauver son fils. Mais malgré leur connexion instantanée, entre eux, rien n’est facile.
Et s’ils se rendaient compte qu’ils ont plus en commun que l’attirance qu’ils éprouvent l’un pour l’autre ?
Quand deux êtres se rencontrent dans l’obscurité, se reconnaissent, se donnent la main pour se diriger ensemble vers la lumière.

☆ AVIS DE BELI ☆

Lorsque j’ai commencé ce roman, je ne pensais être précipitée d’emblée dans le vif du sujet. Nous commençons notre lecture avec l’héroïne de ce roman, Charlotte, qui va devenir mère alors que cela n’était pas prévu et va ainsi être confrontée à des épreuves dont personne ne se sent prêt à vivre. L’amour maternelle va d’abord la submerger, puis c’est la tristesse de constater que son enfant est malade pour ensuite être percutée par une autre situation, qui vous plonge dans un désespoir profond, dont il est difficile de se relever. Je reste évasive, tout comme l’est le résumé, je pense qu’il est assez aisée de tirer ses propres conclusions sur ce qu’il s’est passé, bien que l’on ne devine pas tout. La chronique sera donc proposée sans vous dévoiler les tenants et les aboutissants de cette histoire, elle sera aussi alors moins développée, pour ne pas faillir dans cette perspective que vous pussiez découvrir ce roman tout comme je l’ai découvert.

Nous enchainons le récit, en retrouvant ensuite Charlotte, bien des années plus tard, qui a réussi à vaincre ce traumatisme… enfin tout du moins en apparence. Elle a réussi une belle carrière dans la médecine, a monté un cabinet avec un collègue, tout en travaillant d’arrache pied à l’hôpital. Son métier, c’est sa vie et elle n’arrête jamais, ne prenant pas le temps de se poser, ce qui l’amènerait à penser, et donc à relater son passé douloureux, celui qui a laissé un trou béant dans son coeur. Charlotte n’a pas de vie sociale, elle a bien ce collègue avec qui elle a monté son cabinet, qui sort, ou sortait avec sa meilleure amie Rita, ainsi que d’autres mais elle ne s’octroie pas cette chance d’être heureuse, avec un homme, en couple, ou le temps d’une aventure et ce malgré les rendez-vous arrangés ou toute autre tentative de ceux qui l’aiment et constatent qu’elle n’est pas réellement bien. C’est une femme, qui reste très professionnelle, et maitresse de ses émotions, face à tous deux qu’elle va rencontrer mais elle ne s’autorise pas plus, ce qui lui confère une certaine froideur dans sa façon d’être avec les autres.

C’est alors que nous faisons connaissance d’un homme, Porter, qui nous est présenté comme un père, un père célibataire, avec deux jeunes enfants qui n’ont plus leur mère. Son histoire reste assez floue au départ, nous laissant spéculer ce qu’il a vécu, tout nous sera dévoilé en temps voulu. Cet homme est un père remarquable, un homme prêt à tout pour ses enfants. Il mène sa vie professionnelle de front, en association avec son frère, un cuisinier reconnu, ils gèrent des restaurants et sont très impliqués dans leur entreprise. L’homme que nous découvrons est quelqu’un de bon, on le ressent d’emblée et de quelque peu désespéré face à la situation dans laquelle il se trouve. L’un de ses enfants souffre et a besoin de consulter un spécialiste, et la meilleure, c’est Charlotte, mais elle refuse de consulter les enfants, elle ne s’occupe que d’adultes. Il va toutefois tout faire pour obtenir un rendez-vous, et c’est lors de leur première rencontre qu’il va se passer quelque chose entre eux. Pour la première fois, Charlotte va ressentir quelque chose et se laisser porter par le jeu de séduction de cet homme, qu’elle apprécie d’emblée, et lui, va grandement apprécié sa compagnie et ces moments partagés, oubliant le temps de quelques instants qu’il doit la convaincre de s’occuper de son fils.

Charlotte, il faut le comprendre est une personnalité ravagée par son passé. Le fait qu’elle s’ouvre ainsi, relève du miracle et cette bénédiction lui apporte cette lumière qui manquait dans sa vie. Elle vit cloitrée, planquée derrière son boulot avec ce sentiment de culpabilité constant qui ne la quitte pas, se refusant à aimer et être aimée. Porter sera celui qui réveillera cette flamme en elle, qui la poussera à espérer vivre de nouveau, de la voir renaitre à ses côtés ainsi, est très beau, rendant leur relation unique. Mais il y a toujours ce besoin qu’il a d’elle, pour soigner son fils, et leur relation qui démarrait si bien, va alors prendre un tournant difficile, quand elle le découvrira, comme si on lui enfonçait de nouveau une lame en plein coeur, elle qui s’imaginait alors bien des choses sur cet homme qui lui plaisait tant. Ce refus qu’elle a de soigner les enfants, ne leur permettra pas d’envisager un quelconque avenir en commun, et leur très forte personnalité, et le dévouement qu’ils ont envers les leurs, seront décisifs pour déterminer leur avenir.

Leur passé à tous deux, est primordiale pour découvrir et connaitre leur histoire. Ce passé a déterminé les personnes qu’ils sont aujourd’hui, faisant d’eux des âmes fragilisées et meurtries qui se donnent pour les autres mais sans se préoccuper de leur propre bonheur. Ils vont se trouver, se découvrir, s’aimer et s’accrocher à cette chance qui leur est offerte d’être heureux, profitant de chaque moment partagé. Leur passé sera dévoilé au fil des confidences, quand la confiance s’installera entre eux, nous permettant alors de comprendre pourquoi tous deux sont ainsi. Leurs vécus sont difficiles, traumatisants et nous bouleversent au delà des mots. Les émotions nous assaillent à la découverte de ces moments douloureux qu’ils ont tous deux vécu. Cette façon que l’on a d’accompagner ces deux personnages, nous ancrant aux tréfonds de leur souffrance nous submerge. Les mots qui accompagnent leurs passés et leurs émotions sont poignants et dévastateurs, on ne peut qu’être profondément toucher par ce qu’ils ont vécu.

Un texte qui dès les premiers mots vous percutent de plein fouet, et qui n’aura de cesse de vous malmener tout du long. Un texte poignant, où le vécu des personnages ne peut pas nous laisser insensible et qui nous ramène à nos propres émotions si nous étions confrontés à ces situations. Un roman bouleversant et magnifique, qui nous permet de faire connaissance de personnages très impliqués dans leur propre histoire, et qui vont être suffisamment à l’écoute des autres pour s’ouvrir et voir la vie d’une autre façon. C’est un roman magnifique, je ne m’attendais à être confrontée à tant d’émotions, c’est un très beau coup de coeur pour leur histoire, pour ces personnages que l’on aime d’emblée. La plume de l’auteure nous transporte dans leur monde, dès les premiers mots, on sait que l’on va vivre des moments d’une intensité sans pareil. Elle a su mettre des mots sur les émotions de ses personnages, qui nous ont rendu encore plus proches que ce que l’on était en droit de penser.

Il me tarde tant de découvrir la suite, bien que j’appréhende beaucoup de constater ce qu’ils vont devoir affronter comme épreuves. La fin de ce tome, se finit d’une façon que nous laisse si désespérément peiné par ce qu’ils doivent vivre qu’il nous faut absolument savoir ce qu’il va advenir d’eux. Je suis très curieuse de découvrir les dernières vérités sur ce qu’il a pu se passer, puis de voir comment leur histoire commune, tout comme individuelle vont évoluer. Un premier tome coup de coeur, que je ne suis pas prête d’oublier.

Fallen #1 L’Ombre du passé
De Aly Martinez
Editions Bookmark
Collection Infinity
Broché 266 pages
Sortie le 11/05/2020

pcc


Duologie Fallen : 
Tome 1 : L’ombre du passé (11/05/2020)
Tome 2 : L’ombre de l’avenir (08/07/2020)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>