Dark Brothers #1 Riley de Angie L. Deryckere

dark-brothers-01-riley_papier

Résumé de l’éditeur :
Après dix ans passés derrière les barreaux, Riley Materson revient à Riverton, sa ville natale. Il a l’intention d’aider Sheldon, son frère, qui a pris la direction des Droks suite au décès de leur paternel.
Toutefois, Riley ne s’attendait pas à devenir leur chef, comme l’avait exigé son père. Lui qui désirait justement écarter Sheldon et Hayden de ce milieu dangereux où règnent les trafics d’armes, de drogue et la violence ; il va devoir revoir ses résolutions.
Et pour augmenter les difficultés de l’homme froid et impitoyable, Mia Collins, nouveau médecin de la ville, fait irruption dans sa vie. Elle le trouble, le bouleverse et le fait se sentir meilleur…
Mais arrivera-t-il à accepter une telle ennemie dans son existence ? Parviendra-t-il à laisser les sentiments qu’il éprouve pour cette femme le pousser vers le bon chemin ?
Rien n’est sûr…

 ★ Merci à Angie L. Deryckere pour cette lecture ★

☆ AVIS DE BELI ☆

C’est dans l’univers de bikers que nous allons plonger avec cette dernière série de Angie L. Deryckere. Un univers sombre, où les membres des clans vivent en exerçant dans l’illégalité des entreprises dangereuses.

C’est aux côtés de Riley que nous allons plonger dans ce monde des bikers. Riley sort de dix ans de prison, il n’a pas l’intention de reprendre le relais de son père, qui gère un clan de bikers, mais celui-ci vient de mourir, et il va devoir toutefois s’y mettre, car ses frères sont trop jeunes pour s’en sortir seuls. Le voilà donc embarquer de nouveau dans ce monde, et propulser tout en haut de l’affiche. La configuration du groupe nous dévoile ses personnages : Riley est l’ainé, s’en suit Sheldon qui a vingt-deux ans et le plus jeune Hayley, dix-huit ans. Ce sont trois personnalités bien différentes qui vont nous être dévoilées, tandis que Riley sort de dix ans de prison, ses jeunes frères ont bien grandi depuis qu’il les a vu, passant de l’enfance au monde adulte. Sheldon a tenté de maintenir le club à flot, gérant un peu trop de choses en même temps, mais semble soulagé de voir son frère revenir. Et si Riley a tenté de le persuader de tout quitter, Sheldon veut vivre de cette façon et souhaite rester un biker. Hayley est plus ouvert au monde extérieur, il n’a pas la même passion pour cet univers, bien qu’il soit fidèle aux convictions auprès desquelles il a grandi. Mais la perspective de pouvoir faire des études, est quelque chose auquel il tient et Riley l’encouragera à les suivre.

Riley est un personnage assez intéressant à découvrir, disons que l’on a de lui une image peu reluisante au début. Il semble être animé par une violence qui le caractérise, tant dans sa façon d’être, d’agir et ce dans bien des domaines. Il peut être violent, si l’on le contrarie ou si l’on touche à un membre proche de lui, n’hésitant pas à tuer quiconque se mettra en travers de son chemin. Mais il ressent aussi le besoin d’extérioriser cette violence par d’autres biais, dans la façon de s’exprimer mais aussi de dominer, tant au sein du club que de façon plus intime. Notamment à travers le sexe, qu’il pratique violemment pour évacuer, sans attachements, ni sans juger bon de prendre en compte celle avec qui il se défoule. Nous le découvrons alors dans des scènes fortement marquées par cette attitude incontrôlable, avec ce sexe violent et dominant, sans contrepartie. Cela ne fait qu’accentuer cette impression que l’on a de lui, on découvre un personnage qui n’a connu que cela, et qui ne sait pas agir autrement.

Il revient en ville, alors qu’un nouveau docteur vient d’arriver. Il s’agit d’une jeune femme qui vient de Boston, une jeune femme de bonne famille, Mia. Mia a atterrit dans cette petite ville à la demande de son père, elle va devoir gérer un cabinet médicale, en médecine générale comme elle a toujours souhaité faire. Mais être isolée et loin de ses habitudes, perturbe un peu la jeune femme. Le premier contact qu’elle aura avec Riley, laissera en elle un goût de peur et d’incertitude. Il est froid, distant, mais aussi menaçant et se dégage de lui une aura de danger, qui l’impressionne beaucoup, surtout qu’elle lui doit une dette. Une dette qui la rend dépendante de son bon vouloir durant deux mois. Quel genre de service va-t-il lui demander en échange ?

La personnalité particulière et un peu dérangeante de Riley n’est pas sans rappeler que c’est un biker. Il a été élevé ainsi, n’a connu que cette vie et il n’a jamais eu l’exemple d’un quelconque épanouissement en amour, il n’y croit pas, mais quand il rencontre Mia, il a ce petit truc qui fait la différence. C’est à son contact que nous allons pouvoir le découvrir et en apprendre davantage sur lui. Mia quand à elle, reste assez fidèle à elle-même, c’est aussi une jeune femme qui ne s’en laisse pas découdre et si Riley l’effraie au début, l’intimité partagée avec lui, lui offrira cette possibilité de tenter de donner son opinion sur ses agissements. Ensemble, nous les découvrirons différemment, loin de leurs obligations et plus proches l’un de l’autre au fil des pages qui se tournent, mais en passant toutefois par des moments où la difficulté de contrer ses instincts seront bien dur à gérer.

On peut avoir l’impression que tout va un peu vite, mais les circonstances de leur rencontre et surtout la façon dont ils se positionnent tous deux dans leur vie sentimentale, ne pouvaient qu’exacerber leur sens et leur vision de ce qu’il se passe entre eux. Riley sort de prison, elle a connu une période sans homme, et entre eux, cela crépite dès le début. Alors même si Riley est dangereux, même si Mia est prévenu qu’il faut se méfier de lui et qu’elle sait qu’il a des agissements contre moral, elle craquera pour lui. Mais elle aura aussi un aperçu de qui il est vraiment, de cet homme attentionné, prêt à tout par amour.

L’ambiance du roman est assez sympa, et on s’y sent bien installé. En un rien de temps, on a su avoir une vision globale de la structure de ce gang de bikers et entre-apercevoir l’histoire de chacun d’eux. Nous ne sommes pas entrés dans les détails de leur mission, de leur vie, mais nous en avons suffisamment pour bien cerner l’ensemble. Le tome est assez propice à nous présenter surtout la personnalité de Riley et Mia, que tout oppose et qui pourtant vont se trouver. Rien n’est réellement défini à la fin de ce tome, car les Droks ont été menacés et que la relation amoureuse entre Mia et Riley ne fait que débuter, donc ce n’est qu’un commencement, et j’ai hâte de continuer de les suivre.

Dark Brothers #1 Riley
De Angie L. Deryckere
Editions Sharon Kena
Numérique 223 pages
Sortie le 10/03/2020


Série Dark Brothers : 
Tome 1 :  Riley (10/03/2020)
Tome 2 :  Sheldon (21/07/2020)
Tome 3 : à suivre

Couvertures au format papier

Couvertures au format numérique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>