« Coup de foudre à Manhattan » le tome 5 « Un été dans les Hamptons » de Sarah Morgan

coup-de-foudre-a-manhattan-05

Résumé :
« Ta vie, c’est un scénario de comédie romantique. »
Si la situation n’était pas si catastrophique, Felicity éclaterait de rire, tant ces mots lui semblent éloignés de la vérité. Pour elle, tomber nez à nez avec l’homme qui lui a brisé le cœur et constater que, dix ans après, il est toujours aussi sexy et hors de portée relèverait plutôt de son mauvais karma. Ne s’était-elle pas réfugiée dans les Hamptons justement pour lui échapper ? Mais, maintenant que Seth l’a retrouvée, Felicity sait qu’elle a une décision à prendre : passer sa vie à fuir ou affronter une fois pour toutes les démons de son passé…

★ Merci aux Editions Harlequin pour ce SP ★

☆ AVIS DE BELI ☆

Ce roman s’inscrit dans la série Coup de foudre à Manhattan, mais il peut parfaitement se lire indépendamment des tomes qui le précédent. 

Plonger dans cette série, c’est découvrir à coups sur des personnages que l’on a déjà fréquenté. Ici point de mystère, le personnage principal est l’une des jumelles de Daniel, du précédent tome. Nous les connaissons déjà depuis un moment mais n’avons pas encore eu l’occasion de découvrir leur histoire personnelle. Avec ce tome, nous allons commencer par la plus exubérante des deux : Fliss, Felicity de son prénom.

Deux jumelles, deux personnalités : l’une plutôt pétillante, pleine de vie, toujours en mouvement, limite hyperactive, Fliss donc. Et l’autre, le contraire, réservée, timide, peu expansive, Harriet. Leur histoire commune fut leur enfance, une enfance douloureuse avec un père despotique qui les a beaucoup fait souffrir, tout comme les autres membres de la famille, mère et frère qui n’ont pas été épargné. Cela les a lié plus que de raisons, elles sont jumelles donc très attachées l’une à l’autre mais elles se sont aussi protégées durant toutes ces années, face à ce qu’il leur faisait subir. Nous découvrons dès le départ ce que Fliss ressentait quand elle était plus jeune, quand son père était présent et qu’il passait son temps à la dénigrer, s’attaquant à elle sans cesse. L’attitude de son père l’aura marqué à jamais, et elle n’a malheureusement d’elle qu’une piètre opinion après en avoir tant entendu. Durant toute son enfance, Fliss, tout comme ses frère et soeur, ont cherché à cacher ce qu’il se passait chez eux. Les rumeurs ont bien entendu circuler, mais tant que les gens ne parlent pas de faits, les autres préfèrent faire comme si, tout allait bien, c’est plus facile à gérer. Toute son exubérance, sa façon d’être ont toujours été un moyen de fuir, de s’occuper l’esprit pour ne pas penser à ce qui n’allait pas avec son père. Nous constatons alors en elle, un grand désarrois, un émoi qui ne l’a jamais quitté.

Puis il y a Seth, cet homme qui lui a brisé le coeur y’a dix ans. Il revient dans sa vie, alors qu’il vient travailler à New-York, sa ville à elle, son refuge. Elle voit cela comme une invasion et n’aura de cesse de chercher à fuir, jusqu’à ce que sa grand-mère lui donne l’opportunité en demandant à sa soeur de venir l’aider dans les Hamptons, suite à une chute et une brève hospitalisation. Ni une, ni deux, Fliss se fait passer pour Harriett et saute sur l’occasion de quitter New-York le temps d’un été et d’éviter ainsi la confrontation avec Seth. Seth est un personnage duquel on tombe facilement amoureuse ! La scène du départ nous le dépeints comme étant quasiment parfait : son physique l’est en tout cas et c’est son attitude qui fait de lui un gentil, un homme bon qui nous fera craquer. A l’époque, Fliss avait dix-huit ans, la tête pleine de rêves et lui avait déjà vingt-trois ans, une vie bien entamée, un avenir certain. Ce qui s’est passé entre eux, les aura marqué à jamais puisque dix ans plus tard, leur attitude avec le sexe opposé en subit les conséquences : aucun des deux ne s’est jamais engagé. Fliss enchaine les aventures d’un soir, sans attachement tandis que Seth semble fuir toute bonne personne pour lui, ne cessant de penser à celle qui lui fait du mal.

Nous nous retrouvons donc dans les Hamptons, le temps d’un été, un lieu de prédilection pour les New-Yorkais qui souhaitent fuir la ville et prendre un bon bol d’air. Un lieu enchanteur que Sarah Morgan nous donne envie de découvrir. Seth et Fliss vont donc être amenés à se croiser à de multiples reprises, tout ce qu’elle a fuit, se trouve être constamment sur sa route. Comment gérer alors les sentiments qui l’animent en sa présence ? Seth n’attend qu’une chose, pouvoir avoir cette discussion avec elle, celle qu’ils auraient du avoir dix ans plus tôt et nous lectrices trépignions d’impatience de savoir ce qui a pu se passer à ce moment-là, car il semblerait que tous deux étaient alors bien amoureux de l’autre. Les sentiments sont toujours présents, mais enfouis profonds et surtout toujours aussi effrayant après leur premier essai, qui fut un échec. Ils étaient jeune et n’ont pas forcément vu à l’époque quelles étaient les erreurs commises. Dix ans plus tard, Seth ne compte pas refaire la même erreur, il va convaincre Fliss de se rapprocher mais elle a toujours ses peurs qui l’assaillent, celles qui provoquent tant d’émois sur ce qu’elle risquerait d’abimer chez les autres.

Un roman où Sarah Morgan ne nous déçoit pas encore une fois, elle a ce petit truc pour nous toucher à chaque lecture ! Chaque histoire est différente, avec des personnages aux vécus multiples et variés, c’est toujours un plaisir à suivre. Que se soit ses personnages féminins, tout comme ses héros masculins, leurs histoires et idylles sont toujours romantiques et très belles. Le premier chapitre m’avait déjà convaincu, j’étais alors tombée sous le charme de Seth, mais aussi de cette jolie relation, basée sur l’écoute et la confiance, alors que Fliss vivait un jour important pour elle. Par la suite, toujours sous le charme de beau Seth, j’ai ressenti une émotion intense en découvrant leur histoire, aussi brève fut-elle. Je sus alors que cette lecture serait une belle lecture, pleine de beaux sentiments. Il aura fallu apprivoiser la tumultueuse Fliss, qui ne s’arrête jamais pour qu’elle puisse se confronter à ce qu’elle ressent, Seth a toujours celui qui était fait pour elle, mais pour s’en rendre compte, il lui faudra du temps.

C’est toujours un plaisir de retrouver les autres personnages de la série, que Sarah Morgan nous permet de suivre en les évoquant en rapport avec l’un ou l’autre de ses personnages. Nous pouvons ainsi continuer de les suivre, voir ce qu’il devient. L’histoire de Fliss fut vraiment très intéressante, j’ai aimé cette femme pleine de vie, même si j’ai eu envie par moments de lui dire « mais arrête et ouvre les yeux bon sang », oui Seth étant ce qu’il est, il est difficile de ne pas y succomber. Mais son passé a été rude et l’a forgé ainsi, il lui faudra passer outre !
Ce fut encore un très bon moment de lecture, ce qu’il me tarde de découvrir Hariet. J’imagine bien ces longues années où elle a du vivre des moments bien difficiles, entre son père et son bégaiement. Avec toujours son frère et sa soeur pour la défendre, qu’en est-il d’elle aujourd’hui ? Cette jeune femme, qui vit un peu cloisonnée dans une routine avec un minimum de contact avec les autres ? Je suis très curieuse de la découvrir.

« Coup de foudre à Manhattan » le tome 5 « Un été dans les Hamptons » de Sarah Morgan
Editions Harlequin, collection &H le 04/07/2018 : 423 pages

NOTE : 4,5/5


Série Coup de foudre à Manhattan (7 livres) :
Tome 0,5 : Minuit à Times Square (08/02/2017)
Tome 1 : Nuit blanche à Manhattan (01/03/2017)
Tome 2 : Rendez-vous à Central Park (31/05/2017)
Tome 3 : Noël sur la 5ème avenue (02/11/2017)
Tome 4 : Rencontre dans l’Upper East side (07/03/2018)
Tome 5 : Un été dans les Hamptons (04/07/2018)
Tome 6 : Clair de lune à Manhattan (11/2018)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>