« Adopted love » le tome 2 de Gaïa Alexia

adopted-love-02

Résumé :
Alors que son passé le ratrappe, le sauvera-t-elle ?
La suite tant attendue du nouveau succès Fyctia !
Alors qu’il doit faire face à ce qu’il redoutait le plus, Teagan découvre qu’il n’avait pas encore imaginé le pire. Son passé le frappe de plein fouet, faisant voler en éclats son présent et menaçant son avenir. Sera-t-il assez fort pour l’affronter ?
Au plus mal, Elena sera-t-elle capable de lui venir en aide ?

 ★ Merci aux Editions Hugo Roman pour ce SP ★

☆ AVIS DE BELI ☆

Cet avis comprend des éléments relatifs au premier tome.

Une suite très attendue après cette fin de tome 1 ! Tout aurait pu être très simple, seulement voilà tout se complique et la situation de Taegan devient alors sacrément périlleuse. Je ne savais pas quelle tournure Gaïa Alexia allait donner à son histoire et au début de ma lecture, j’ai cru que ça n’allait pas décoller, c’était une grossière erreur que de croire cela !

Nous retrouvons Teagan et Elena après l’agression de cette dernière. Tout tourne au départ autour de ces deux personnages qui sont hospitalisés, vivant chacun de leur côté l’après agression. Teagan reste toujours aussi silencieux, entend et subit toutes les accusations portées contre lui, sans pouvoir y faire quoique se soit. Il le sait, Elena parlera et elle rétablira la vérité, il en est persuadé, il ne peut en être autrement. Elena quand à elle, est complètement perdue, tente de se remémorer le véritable déroulement de la soirée, ne comprenant pas pourquoi et comment certains se sont retrouvés là à ce moment-là, dans quel but… Puis Elena va rentrer chez elle, sans avoir témoigner et Teagan se retrouve en prison.

Elena ne peut pas parler et prendre la défense de Teagan car déjà elle subit le traumatisme post-traumatique de son agression, les mots sont bloqués mais aussi certains faits font qu’il lui est impossible de défendre Teagan. Les conséquences sont plus importantes que nous pouvions l’imaginer et elle se retrouve dans une situation face à laquelle elle ne sait plus quelle décision prendre et ce au détriment de Teagan. C’est un peu périlleux de parler de ce qui se passe dans ce tome sans tout dévoiler de l’intrigue qui rythme le récit de cet après, la pression est telle que la décision de se taire d’Elena engendre une incarcération de Teagan et un mal être certain chez elle, qui ne sait plus quoi faire mais elle n’a pas le choix d’agir comme elle le souhaiterait.

Ils sont donc séparés, Elena va affronter les gens de sa ville dehors, en reprenant les cours : les messes basses, les jugements, les commentaires insultants. Elle va se sentir plus seule que jamais et aussi très apeurée. Elle ne peut se confier à personne et le seul qui savait tout d’elle et qui savait comment la prendre et la réconforter est loin d’elle. Une réputation de « Marie couche toi là » lui colle à la peau et beaucoup lui en veulent de ce qui arrive, les stars du lycée ayant été malmenées par le bad boy Teagan. Les proportions que cela prend sont assez importantes et nous décelons alors assez bien la perfidie de ce monde où personne n’est réellement libre de s’exprimer comme il le souhaiterait et comme il le faudrait. De son côté, Teagan sans nouvelles d’Elena, sans ce témoignage d’Elena vit très mal son incarcération. Avec son handicap, son jeune âge, sa belle gueule et son accusation de viol, il peut être la proie de n’importe quel prédateur en prison. Sa situation est inquiétante et nous suivons ainsi comment cela se passe pour lui, avec cette peur qu’il lui arrive quelque chose.

Nous suivons donc Elena et Teagan, séparés, malheureux, en potentiel danger chacun de leur côté, chacun face aux autres qui leur en veulent. L’amour qu’ils éprouvent l’un pour l’autre ne suffit pas à ce que leur situation s’arrange ! Le récit de ce deuxième tome est très bien rythmé, j’ai été surprise de voir que l’auteure ait décidé de les séparer ainsi et j’avais peur que cela casse un peu la dynamique du premier tome. Mais en fin de compte, cela marche drôlement bien, ce tome vous happe et il n’y a pas moyen de s’arrêter une fois qu’il est commencé. Tout simplement car vous voudrez savoir comment ils vont s’en sortir face à cette situation délicate où leurs vies sont en jeux.

J’ai trouvé cela très intéressant aussi de les mettre tous deux en position de faiblesse, cela nous a permis de découvrir encore plus leurs personnalités. Teagan se sent en réel danger et vulnérable, il a toujours dit que la prison était bien l’endroit qu’il ne pourrait pas contrôler et ses peurs n’en sont que plus accentuées avec cette incarcération. Qui plus est, il attend, il ne comprend pas pourquoi Elena n’a pas témoigné. Il avait confiance en elle et elle l’a abandonné alors qu’il l’a sauvé. Il éprouve alors tellement de sentiments contradictoires, oscillant entre espoir et colère. Elena de son côté, sombre peu à peu vis à vis de cette décision qu’elle a du mal à assumer mais elle n’a pas le choix, et c’est avec une énorme tristesse qu’elle a du abandonner Teagan.

Un final parfait, je ne l’aurai pas imaginé ainsi mais cela nous a permis d’explorer les personnages séparément et pourtant toujours si liés malgré cette séparation. Gaïa Alexia nous avait permis de bien appréhender ses deux personnages dans son premier tome, ici elle va encore plus loin et nous sommes bien en phase avec ce qu’ils ressentent tous deux face à leur détresse. Une duologie qui fonctionne parfaitement bien, les personnages ont su évoluer et prendre en maturité au contact l’un de l’autre, ils se sont sauvés de bien des façons. La plume de l’auteure est extrêmement addictive, j’ai aimé la façon qu’elle a eu de traiter cette romance, j’aurai plaisir à suivre ses prochaines parutions.

« Adopted love » le tome 2 de Gaïa Alexia
Editions Hugo Roman, Collection New Romance poche le 02/11/2017 : 539 pages

NOTE : 4,5/5


Série Adopted love : 
Tome 1 (12/10/2017)
Tome 2 (02/11/2017)

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>