Adopted love #3 de Gaïa Alexia

adopted-love-03

Résumé de l’éditeur :
Teagan Doe pensait en avoir terminé avec la justice mais celle-ci n’entend pas l’oublier si facilement. Alors que les ennuis sont de nouveau au rendez-vous, une vieille connaissance dit pouvoir le sortir d’affaire. Mais pas à n’importe quel prix. A-t-il vraiment plus à gagner qu’à perdre s’il accepte le marché ?
De son côté, Elena doit trouver le moyen d’aller de l’avant. Difficile cependant quand son quotidien lui rappelle chaque seconde ce par quoi elle est passée. Le futur qu’on trace pour elle la terrifie, mais est-elle prête aux sacrifices demandés pour se libérer ?
Teagan et Elena devront apprendre à trouver les mots justes pour rester soudés envers et contre tous.
Réunis par leurs passés, l’avenir les portera-t-il dans la même direction ?

 ★ Merci aux Editions Hugo & cie pour ce SP ★

☆ AVIS DE BELI ☆

Bon j’avoue, une petite récap des faits qui se sont déroulés dans les deux premiers tomes n’auraient pas été de trop, car ça date un peu et je ne les ai pas relu. Du coup, au début, j’avançais mais sans tout me rappeler et ça a un peu gêné mon adaptation au récit. Il m’aura fallu un peu de temps pour m’y remettre ! Après bien entendu, tout a été impeccable une fois tous les repères retrouvés, et j’ai beaucoup aimé retrouver les personnages de ce roman.

Dans ce tome 3,  nous retrouvons tous ces personnages qui ont fait l’histoire de Adopted love. Les vies et expériences particulières de chacun d’eux nous permettent alors de continuer à les découvrir, nous avons encore tant de choses à apprendre sur ce qu’ils ont vécu, tout comme sur les répercussions de ce qu’il leur est arrivé. Les traumatismes passés ont quelques conséquences, auxquelles il faut s’adapter, mais cela n’aide pas forcément à avancer sereinement. Quand aux démons du passé qui semblent ne pas vouloir lâcher Teagan, la malchance ne le quitte pas, il va encore se retrouver dans des situations compliquées mais leur situation évolue tout de même, et finira bien par devenir stable et moins scabreuse.

Tandis que Teagan doit fait ses heures d’intérêts générales, Elena retourne au lycée, dans ses lieux où il s’est passé tant de choses. Si Teagan se doit de faire la part des choses sur tout ce qu’il vit pour prendre les bonnes décisions pour que sa vie prenne un autre tournant, Elena se confronte à ses peurs, engendrées par ce qu’elle a vécu au lycée. Tous deux sont donc à même de souffrir de leur situation personnelle instable et fragile, tandis qu’ils essayent de se raccrocher aux sentiments qu’ils éprouvent l’un pour l’autre. Mais c’est sans compter sur les interventions extérieures qui viennent parfois semer le doute dans leur vie. Ils restent toutefois tous deux, bien entourés, de leur famille, proches et amis. Ils vont vivre bien des moments éprouvants, et s’ils s’aiment, ils auront aussi ces moments où ils vont s’éloigner l’un de l’autre, non pas pour ne plus être ensemble mais parce qu’ils ont besoin d’avancer seul, pour mieux s’installer ensemble par la suite. Cela occasionne de nombreux moments, où nous les suivrons en solo, chacun de leur côté, pour mener à bien quelques actions plus personnelles qui nécessitent cet isolement.

On retrouve des personnages autour d’eux qui n’ont pas changé, chacun apporte un petit plus à leur histoire. Benito par exemple, qui est un cas ! mais que j’apprécie beaucoup, pour son franc parler et ses répliques, il met tellement de peps dans cette aventure. Il complète si bien Teagan qui a toujours su garder une certaine distance avec les autres, par son manque de communication, Benito et lui forme un duo improbable mais qui fonctionne. La meilleure amie d’Elena, est pas mal dans le genre aussi, elle évolue, change, s’affirme et ces deux meilleurs amis vont bien finir par se trouver aussi à force de se tourner autour ! Puis il y a les adultes, un père qui étonne mais qui semble bien proche d’eux. Des mamans aimantes et présentes, chacune à leur manière, et d’autres encore.

L’introduction et le développement d’autres personnages donnent un rythme supplémentaire au récit. Il y a notamment un personnage qui va accompagner Teagan dans ses recherches sur son père, un orphelin comme lui, avec qui il a vécu des moments difficiles, il n’aurait pas parié sur lui. Dave est un personnage fort intéressant que j’ai grandement apprécié, il a cette belle humeur continuelle et cet entrain qui le caractérisent assez bien et qui nous portent à vouloir le suivre.  J’ai beaucoup apprécié son personnage, qui a su prendre une revanche sur la vie en devenant qui il est. Il fera d’autant plus de bien à Teagan, et ça, c’était pas gagné, j’ai aimé la façon dont il s’est « imposé » à ses côtés. C’est un personnage qui m’a beaucoup plu.

Au delà de la relation Teagan-Helena, on va réellement s’intéresser à tous deux, plus individuellement. Teagan se confrontera au passé pour découvrir qui est responsable de la mort de son père, pour cela il s’associera à ce personnage de son passé que je viens de citer, Dave. Son père était le meilleur ami du père d’Helena, nous découvrirons ainsi qu’elle fut le passé de ses parents et donc comment il a fini orphelin. Helena sera quand à elle, confrontée à cette histoire désagréable et traumatisante qu’elle a vécu avec Jason, à tous ceux qui continuent d’en parler, au procès et à ses peurs sur le devenir de son avenir. Ils vivent tous deux des moments importants pour leur vie et leur avenir, qu’ils doivent régler pour mieux avancer.

Il est difficile de plus vous parler de ce tome sans vous dévoiler ce qu’il s’y passe, sachons juste que cette année semble être décisive, et leurs décisions auront un poids conséquent sur leur avenir : le choix d’une université, le fait de savoir ce que va faire Teagan pour se sortir de ses ennuis perpétuels avec les forces de l’ordre et j’en passe. Ils évoluent avec le temps, prenant en maturité même si certaines de leurs réactions sont très à vif et dans la spontanéité de leurs personnalités. C’est super plaisant de tous les retrouver, de voir comment ils changent, comment ils assument leurs faits et gestes, leurs vies et la place que prennent les autres aussi dans ce qu’ils essaient de créer pour l’avenir.

Un troisième tome sympathique à lire, leur histoire se poursuit et s’est plutôt agréable de les retrouver. Plus j’avançais dans ma lecture, plus je m’y plaisais. La plume d’Alexia Gaïa nous offre suffisamment de détails et d’approfondissements dans le récit qu’elle traite, pour que nous en aillons pour combler notre curiosité. Elle a bien travaillé chacun de ses personnages, nous offrons un panel de personnalités, et elle a su jouer de la psychologie de chacun d’eux. Le récit est entrainant, passionnant quand on pense que cela fait un moment qu’on suit ses personnages, et c’est d’autant plus intéressant car il nous apporte tant de réponses aux questions que l’on se posait. J’ai beaucoup aimé ma lecture, je suis ravie d’avoir pu découvrir ce tome 3, qui n’est pas de trop et qui complète à merveille cette série très addictive !

Adopted love #3
De Gaïa Alexia
Editions Hugo & cie
Collection New Romance Poche
Poche 567 pages
Sortie le 11/06/2020


Série Adopted love : 
Tome 1 (12/10/2017)
Tome 2 (02/11/2017)
Tome 3 (11/06/2020)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>