« Unexpected Love » #1 « À la folie ! » de Mila Jensen

unexpected-love-01-a-la-folie

Résumé :
À vingt ans, Callie est la reine de la malchance ! À force de confondre sa gauche et sa droite, elle a échoué six fois au permis. Et surtout, elle désespère de décrocher enfin son Bac et voue aux maths une haine viscérale qui le lui rendent bien.
Mais cette fois, le karma semble avoir pitié d’elle : dans un café, elle a le coup de foudre pour l’un des clients. Beau, musclé, c’est un véritable ange tombé du ciel. Alors qu’elle pensait ne jamais le revoir, elle a la surprise de le retrouver… complètement nu dans sa propre salle de bains !
Le beau gosse est un jeune professeur de Mathématiques hébergé par les parents de Callie le temps de trouver un appartement. Malgré son horreur pour la matière qu’il enseigne, la jeune femme lui demande des cours particuliers. Et elle a bien l’intention de lui montrer tous ses talents…
Prof sexy + étudiante déjantée = danger !

 ★ Merci à City Editions pour ce SP ★

☆ AVIS DE BELI ☆

Ce roman a été celui qui m’aura permis de sortir d’une spirale de lectures dans lesquelles je n’arrivais pas à m’impliquer. J’ai tourné un peu autour de ma PAL de SP, car je les fais passer en priorité sur ma PAL d’achats personnels et je me demandais lequel lire en cette période de l’année où nous avons du mal à nous poser. J’avais envie de légéreté, d’amour et surtout pas de prises de tête ! Ce roman est arrivé il y a quelques jours et je n’en ai entendu que du bien, je me suis dite alors qu’il serait peut être celui qui me conviendrait !?  … Je ne m’imaginais pas à quel point ce serait le cas et le temps d’une soirée, je me suis évadée !

Connaissez-vous la famille Meunier ? Non, alors n’hésitez plus à faire leur connaissance, dans le genre loufoque, ils sont pas mal du tout. Je me suis régalée de les lire et c’est auprès de leur fille, Callie que nous allons découvrir cette histoire de façon plutôt assez hilarante ! Callie a vingt ans et est lycéenne, elle a redoublé plusieurs fois, les cours ce n’est pas son truc et elle y arrive péniblement mais ses parents veulent qu’elle ait son bac. Elle continue donc et espère bien que ce sera sa dernière année ! Son truc notamment, c’est qu’elle déteste les maths mais vraiment, elle n’y comprend rien, pour elle les chiffres se mélangent et elle finit par laisser tomber. C’est  auprès de Noah qu’elle vit cette dernière année, espérons-le, au lycée. Un jeune homme de dix-sept ans, beau comme tout mais qui se concentre uniquement sur ses études, son meilleur ami, celui qui la comprend et avec qui, elle se sent bien malgré leur trois ans de différence. Elle a aussi une amie, Bettie avec qui elle fait du théâtre et à eux trois, ils forment un trio étonnant et très sympathique.

Nous découvrons donc Callie dans le cadre du lycée, avec ses amis mais aussi ceux qu’elle apprécie moyennement, camarades comme professeurs. Callie est une jeune femme qui assume bien son physique enveloppé, elle est belle malgré ses kilos en « trop » et n’a pas de soucis particulier vis à vis des autres et aussi de ce qu’ils pensent, la pimbêche de service peut bien lui dire tout et n’importe quoi, elle s’en moque. Elle est pleine de vie, drôle, oh ça elle n’a aucun filtre et des réactions qui vous feront pleurer de rire, avec elle on ne s’ennuie pas. C’est aussi dans le cadre familiale que nous appréhendons son personnage. Avec des parents comme les siens, on ne se demande plus pourquoi elle est si excentrique, ils sont spéciaux et c’est un plaisir que de suivre leurs échanges et leur façon d’être tout simplement. Nous avons donc là une héroïne un peu à part, qui va vous faire rire mais aussi ressentir bien d’autres sentiments à travers ses envies, ses désirs, ses peines et ses espoirs.

C’est l’arrivée d’un homme, Daniel qui va alors changer bien des choses dans la vie de notre jeune femme. Daniel est professeur de mathématiques, oui vous lisez bien il fallait que cela soit les maths ! Il vient d’être muté dans la ville où vit Callie et elle va le croiser par hasard à son GQ des rendez-vous hebdomadaires avec sa grand-mère et ses amis. Elle craque tout de suite sur son physique, il est l’homme de ses rêves, il y correspond en tous points. C’est à ce moment-là que nous faisons aussi connaissance de la grand-mère de Callie, un cas aussi ce personnage, je l’ai adoré tout comme les autres membres de sa famille. Nous en apprenons beaucoup sur Daniel, par le biais de la double narration qui lui donne la parole tout comme Callie. C’est un homme de vingt-six ans, qui a vécu toute sa vie auprès de ses parents, sa seule famille en dehors de Camilia, sa fiancée. J’ai bien apprécié la façon dont l’auteure nous a présenté ce personnage au coeur de sa famille, avec ses parents pour nous permettre de comprendre l’attachement qui les unissait les uns vis à vis des autres. Nous comprenons bien ses peines, et dans quel état d’esprit il se trouve. Mais ses parents sont décédés et en ce jour néfaste où il les a enterré, toute sa vie a volé en éclats. Ce nouveau poste, cette nouvelle ville, c’est pour fuir oui mais aussi pour tenter de se reconstruire.

Nous voilà donc en compagnie de deux personnages très intéressants, tous deux vivants des moments charnière dans leur vie : Callie espère avoir son bac pour se lancer dans un projet plus concret pour son avenir tandis que Daniel tente de reprendre sa vie en main. La rencontre de Daniel avec cette famille excentrique mais si aimante et joyeuse, lui permettra de sourire de nouveau et Callie lui apportera cette étincelle de bonheur qui lui manquait. Il n’est pas son professeur, leur relation n’est pas alors qualifiée d’interdite, puis Callie a vingt ans aussi et pourtant au début, il tachera de maintenir ses distances avec elle, soufflant le chaud et le froid. Cela déstabilisera Callie, qui malgré sa prétention à s’assumer, se cache derrière son attitude expansive. Son attirance pour Daniel est de celles qui semblent évidentes, elle tentera de le lui faire comprendre et petit à petit, Daniel cédera à cet attrait pour se laisser tenter par la belle Callie. Leur relation s’inscrit dans un schéma narratif où les autres personnages autour d’eux jouent un rôle important dans le déroulement de leur histoire, ponctuant ainsi le récit d’événements qui vont changer les choses.

Avec cette romance, l’auteure aurait pu se contenter d’aborder cette relation qu’avec cet humour qui caractérise tant la famille Meunier et tout particulièrement ici, le personnage de Callie. Cela aurait amplement suffit pour que le roman plaise et fonctionne, mais au delà de cet humour décadent qui plait énormément, elle va au delà, en abordant notamment des sujets forts comme le harcèlement scolaire, les agressions sexuelles, le deuil et encore bien d’autres. Son récit prend alors encore plus d’amplitude, nous touchant sur les moments difficiles que vont vivre les personnages. Ceux auxquelles va être confrontée la jeune Callie prennent de l’ampleur, d’autant plus qu’elle tachera de ne pas y porter plus d’attentions que cela, pensant ainsi que cela passera. Mais la situation se dégrade et c’est très intéressant de pouvoir vivre ces moments difficiles tout en continuant à garder cette note d’humour qui la caractérise tant. Un mélange étonnant de rire et de sérieux qui fonctionne très bien et qui rend cette romance encore plus profonde que ce à quoi on s’attendait.

C’est une romance assez étonnante, peut être tout simplement car l’héroïne l’est ! Sa personnalité est tout en contraste, elle a vingt-ans mais est encore lycéenne et à côté de cela elle n’a pas l’attitude d’une lycéenne, elle a une certaine maturité qui fait toute la différence. Un contraste marqué qui nous permet aussi d’appréhender cette relation avec un prof avec plus de facilité. Malgré son inexpérience, sa façon d’être nous pousse parfois à la voir encore plus âgée qu’elle ne l’est mais tout ceci rend le récit encore plus intéressant, l’auteure a su nous proposer des personnages un peu atypiques et qui changent des canons que l’on a l’habitude de lire, une particularité qui nous permet de nous immerger totalement dans ce roman. Quand je l’ai commencé, je voulais lire quelque chose de léger et en fin de compte, je n’ai pas pu m’arrêter avant la fin, cela reste léger par l’humour mais aussi, on s’y implique plus que l’on ne le pensait au départ.

Il me tarde de découvrir la suite de ce premier tome qui m’a complètement conquise. La plume de Mila Jensen nous offre un très bon moment de lecture, une certaine originalité en traitant sa romance aux sujets forts avec beaucoup d’humour. C’est à la fois fou et bon, un bel équilibre entre la détente et la profondeur du sujet. Un plume d’auteure que je découvre et que j’aurai plaisir à lire de nouveau, l’alliance des genres fonctionne très bien et les deux personnages dégagent une alchimie toute scientifique, n’en déplaise à Callie, qui déborde des pages du livre, un roman qui se dévore !

« Unexpected Love » #1 « À la folie ! » de Mila Jensen
Editions City, collection Eden le 24/10/2018 : 315 pages

NOTE : 5/5

pcc


Série Unexpected Love
Tome 1 : À la folie !
Tome 2 : à suivre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>