Strawberry Moon #1 La fille de la Lune de Laia López

strawberry-moon-01

Résumé de l’éditeur :
Sur un campus universitaire situé au bord d’une lagune, des événements inquiétants se succèdent. Des étudiants disparaissent pendant plusieurs heures, puis réapparaissent, hagards, comme vidés de leur âme. Il n’en faut pas plus pour que la rumeur se propage : le campus est hanté. Diana, elle, a fait sa rentrée universitaire comme tous les autres étudiants, mais elle cache un secret. C’est une sirène. Elle vient de la lagune et a choisi, à ses 18 ans, de venir vivre sur la terre ferme pour échapper à la solitude de sa condition aquatique, d’autant plus qu’étant une espèce rare et puissante de sirène, elle a grandi à l’écart des autres. Grâce à d’autres étudiants sirènes, elle essaie de s’intégrer à la vie étudiante et de passer inaperçue, comme l’exigent les règles du monde aquatique. Mais ce n’est pas si simple. Un garçon nommé Eiden attire son attention et les deux se rapprochent beaucoup, alors que les relations entre humains et sirènes sont très mal vues par le Conseil de la lagune…

 ★ Merci aux Editions Hachette Romans pour ce SP ★

♪ AVIS D’ENORA ♪

Strawberry Moon est le tome un d’une série de romans graphiques sur les sirènes qui vivent cachées parmi les humains sur un campus universitaire. Deux choses ont fait que j’ai eu envie de lire ce livre. Tout d’abord les illustrations, je suivais déjà l’auteur sur son compte Instagram et j’adore ce qu’elle fait. Elles sont très jolies, la palette couleur est harmonieuse et je trouve qu’elles s’accordent bien avec l’histoire. La deuxième chose, c’est le thème des sirènes. Depuis toujours, j’adore les sirènes. Ma première princesse préférée de Disney était Ariel et j’ai adoré la série H2O. Même si on les a rendu de plus en plus angéliques avec le temps alors qu’elles étaient, dans l’Antiquité, des femmes oiseaux enfants des Enfers, j’aime beaucoup cette idée de femme poisson vivant cachée parmi les humains et dans l’eau. Enfin voilà, les magnifiques illustrations et les sirènes, je ne pouvais que le vouloir !

strawberry-moon-01

Le livre est écrit à la troisième personne ce qui permet de suivre tout plein de personnages. Sur le campus, il y a un groupe de deux sirènes et deux tritons auxquels va se rajouter la nouvelle : Diana. C’est sa première fois dans le monde des humains et elle découvre tout alors qu’elle est censée déjà tout connaître. Edlyn et Mako, les deux autres étudiants non humains vont l’aider ainsi qu’Isla et Lucas qui ont déjà fini l’université il y a longtemps mais qui ont décidé de rester pour aider les nouveaux arrivants de la lagune. Puis, elle va rencontrer Eiden, un humain colocataire de Mako, et une histoire très mignonne va commencer entre eux, alors que c’est un peu mal vu étant donné qu’ils ne sont pas de la même espèce. Parallèlement, on suit aussi les autres qui vont enquêter sur un mystère autour des élèves du campus. Plusieurs nuits d’affilées, des étudiants disparaissent pendant plusieurs heures avant de revenir trempés et comme vidés de leur âme. Le groupe d’êtres marins soupçonnent une autre espèce de la lagune et vont enquêter pour connaître le fin mot de l’histoire. Bien sur, comme je les enchaîne en ce moment, il y a un énorme cliffhanger à la fin qui donne vraiment envie de lire le tome deux à paraître en novembre 2020.

strawberry-moon-02 strawberry-moon-04

Les personnages sont tous différents mais aussi très sympathiques. J’adore leur design et la façon dont l’auteure a su retranscrire leur personnalité dans leur physique. Le premier que l’ont rencontre, est Eiden, un étudiant en architecture. A première vue, on voit qu’il prend à coeur ses études et qu’il ne fait quasiment que ça. Puis Diana va arriver et il va se rendre compte qu’il n’y a pas que les études qui sont intéressantes. Je l’aime bien car il est un peu timide et que ce n’est pas le bad boy sans filtre qu’on n’a l’habitude de voir dans les romans. Bronzé et châtain foncé, il a tout d’un humain normal et innocent qui va se retrouver en plein dans une histoire de magie sans le savoir.

Le deuxième personnage à faire son entrée est Diana, la nouvelle sirène qui découvre le monde des humains pour la première fois. C’est une jeune fille curieuse qui est émerveillée par tout ce qu’elle voit mais, malheureusement, elle doit cachée ses émotions pour ne pas paraître suspecte aux yeux des humains. Vu qu’elle doit s’habituer au monde des humains, il y a certains comportements qu’elle a et qui la rendent bizarre comme regarder les gens sans gêne ou leur faire un salut militaire pour dire bonjour. C’est justement cette innocence qui la rend si spéciale et adorable. Visuellement parlant, je la trouve très jolie avec ses longs cheveux blonds platine mais surtout la façon dont elle s’habille. Elle a tout le temps des boucles d’oreilles avec une étoile de mer turquoise au bout et des bagues à chaque doigt. Mais ce que je trouve le plus beau chez elle, c’est sa queue de sirène. Elle est grande, de couleur rose et bleu et lumineuse. En fait, j’aime beaucoup le design des sirènes et des tritons. J’aime bien le fait qu’on ne voit pas la limite entre la queue et le ventre, les ailerons fins et translucides qu’ils ont sur leurs coudes et les petites tâches pailletées sur leurs bras. Encore une fois, le physique du personnages colle très bien avec sa personnalité, adorable, curieuse et vraiment très jolie.

Ensuite, on a Isla et Lucas, les deux mentors. Isla est une jeune femme assez rondelette mais ce n’est qu’un détail. Elle a les cheveux rose-gold, des grandes créoles roses et porte tout le temps du rose. Même ses yeux sont roses ! Sa queue de sirène est un dégradé rose (quelle surprise !) que je trouve particulièrement beau. Elle est enthousiaste, constamment souriante et coud ses propres vêtements. Elle est aussi très sympathique et donne envie d’être amie avec elle. Lucas, est un triton noir avec les cheveux rouges. Il est grand, beau et aussi très sympa. Sa queue de triton est blanche avec des tâches rouges et ressemble beaucoup au corps d’un grand poisson que l’on trouve souvent dans les aquariums des restaurants asiatiques. Etant les aînés du groupe, ils vont tous les deux beaucoup enquêter sur le mystère autour des étudiants sans âmes sans forcément tout révéler aux autres.

strawberry-moon-05 strawberry-moon-03

Pour finir, on a Edlyn et Mako. Edlyn est une jeune femme noire qui est atteinte de vitiligo. J’ai mis du temps à me rendre compte de sa dépigmentation, peut être parce que je ne faisais pas assez attention aux illustrations. Elle a un style sportif et de magnifique cheveux châtains foncés. Sa queue de sirène est tigrée jaune et vert et je la trouve vraiment jolie. Du groupe des cinq, elle est la moins gentille. Quand Diana est arrivée, elle lui a dit qu’elle serait sa baby-sitter et qu’elles deviendraient amies seulement si la jeune sirène se comportait bien. Bien sur, elle s’est vite radoucie. Elle tient vraiment à coeur les règles de leur présence sur terre comme par exemple ne pas se lier d’amitié avec les humains. C’est d’ailleurs pour ça qu’elle a du mal à accepter Eiden dans le groupe même si elle finit par au moins le tolérer. Le dernier, c’est Mako. Il est différente des autres car sa queue de triton n’est pas souple et coloré mais celle d’un requin. Avec ses cheveux bleus et la moitié de son crâne rasé, il fait très rockeur. C’est un blagueur et un petit bon à rien, ce qui est vraiment drôle. Son adaptation chez les humains a été une vraie calamité et Edlyn dit même à Diana que si elle veut savoir comme elle ne doit pas se comporter, elle doit suivre l’exemple de Mako. D’ailleurs, les deux amis aiment souvent se taquiner et s’embêter. Mako est aussi le colocataire d’Eiden et c’est grâce à lui que l’humain et Diana vont se rapprocher. Malgré « l’interdiction » d’être ami avec des humains, il est très proche de son colocataire et l’intègre au groupe.

Ce livre est court mais j’ai adoré chaque page que j’ai lu. Les illustrations sont magnifiques et le texte, bien que simple, est bien et agréable à la lecture. L’histoire est super et le cliffhanger donne vraiment envie d’avoir la suite. J’ai hâte de lire le tome deux et espère qu’il y en aura plus car je ne sais pas si je suis prête à lâcher Diana, Eiden, leur bande et leurs aventures.

Strawberry Moon #1 La fille de la Lune
De Laia López
Editions Hachette Romans
Broché 190 pages
Sortie le 24/06/2020


Série Strawberry Moon : 
Tome 1 : La fille de la lune (24/06/2020)
Tome 2 : L’esprit du lagon (11/2020)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>