« Ombre et mystère » #1 « Envoûtée » de Jennifer L. Armentrout

ombre-et-mystere-01-envoutee

Résumé :
Julia vient d’accepter un poste d’infirmière à domicile, où elle aura pour tache de veiller sur une jeune fille à l’état fragile. Ses employeurs sont les frères De Vincent, propriétaires d’un domaine au cœur du Bayou dont ils viennent d’hériter. Quand Julia découvre l’imposant manoir, elle éprouve une étrange sensation. Les lieux semblent empreints d’un lourd secret, voire hantés. Plus surprenant encore, l’un des hommes qui l’accueille, Lucian De Vincent, n’est autre que le séduisant inconnu avec lequel elle a flirté la veille au soir…

 ★ Merci aux Editions J’ai Lu pour ce SP ★

☆ AVIS DE BELI ☆

Un roman de Jennifer L. Armentrout, vous l’aurez compris, impossible d’y résister ! Avec cette série et donc ce premier tome, je ne savais pas trop à quoi m’attendre, j’avais bien entendu lu le résumé, une fois et après je me suis juste lancée. Il est difficile de ranger parfois certains livres dans des genres, je dirai que c’est un mélange de romance contemporaine, mais qu’il y a du mystère et de l’angoisse qui font aussi de lui, une sorte de thriller, mais sans qu’il y ait réellement d’enquête. J’ai adoré l’ambiance suspicieuse et mystérieuse du roman, cela change un peu !

Julia, notre héroïne a décidé de mettre les compteurs à zéro et de tout quitter pour mieux recommencer ailleurs. Elle quitte donc ses amis, sa famille et aussi un job dans lequel elle était bien, mais après une rupture difficile, qui a suivi une relation qui l’était d’autant plus, elle a besoin de changer. Elle est infirmière et elle se lance donc dans le libéral, elle a répondu à une annonce pour s’occuper d’une jeune fille à domicile et ce dans un état différent, au coeur même du Bayou. Julia est une jeune femme, un peu craintive, mais vis à vis de tout changement : à chaque fois, elle doit se forcer pour opérer ces changements et vaincre ses peurs. Ce changement est donc un grand pas pour elle, une façon de s’émanciper de ses peurs, mais aussi de son passé.

Qu’elle n’est pas sa surprise quand elle découvre le lieu dans lequel elle va s’installer pour ce nouveau job. Un manoir gigantesque, recouvert de lierre, impressionnant, dans un cadre où la végétation a pris ses droits. Un lieu imposant d’extérieur, et plein de surprises à l’intérieur. La description des lieux en font un lieu mystérieux, un peu effrayant aussi quand on constate que les lumières n’arrivent pas à masquer les ténèbres de ses couloirs. Le manoir devient à lui seul, un personnage qui cache plein de secrets, rendant son aspect encore plus intriguant encore. Mais Julia n’est pas au bout de ses surprises, quand elle découvre quelle famille l’a embauchée, ce qui n’était pas spécifié dans l’offre d’emploi, les De Vincent, une famille bien connue. Les trois frères ont d’ailleurs des surnoms qui ne font que conjurer le mal qui leur est associé, de quoi d’autant plus l’effrayer encore. Et Julia est encore loin d’être apaisée, après tout ce qu’elle va découvrir et vivre dans ces lieux, auprès de ces trois frères.

Les De Vincent, sont donc une famille riche, puissante et qui vit dans une sphère sociale élevée, ils ne se mélangent pas à ceux qui ne sont pas du même rang sociale. Julia, d’ailleurs se sentira toujours un peu à part, et jamais bien intégrée, gardant son statut d’employée. Des trois frères, deux l’accueillent plutôt bien, en compétitivité pour la charmer : Gabriel et Lucian, et ce dernier est loin de la laisser insensible. Le troisième, l’ainé : Devlin, est plus froid, imposant et un peu flippant, nous aurons l’occasion aussi de faire sa connaissance. Ces trois personnages semblent posséder bien des secrets sur leur vie de famille, beaucoup de choses intriguent, tout comme leurs réactions parfois un peu étranges, face à des situations, où ils réagissent pas forcément comme on l’attendrait. Certains regards, certaines paroles les rendent encore plus arrogants et énigmatiques, nous intrigant d’autant plus encore.

L’alchimie certaine entre Lucian et Julia, confirmée par leur première rencontre rend Julia, fébrile au moindre contact avec lui. Elle va d’abord essayer de l’éviter, il est l’un de ses patrons et elle ne peut pas se permettre d’envisager quoique se soit ! et puis il s’est un peu joué d’elle et les frères De Vincent restent tout de même des personnages à la proximité facile et assez tactiles, ce qui la déroute facilement. Ce n’est en rien pour la rassurer, pourtant Lucian l’attire et elle finira par craquer pour lui, qui tente au mieux d’apprendre d’elle mais aussi de lui montrer les bons côtés de sa personnalité. Petit à petit, Julia va prendre ses marques, ses initiatives auprès de la jeune soeur dont elle doit s’occuper, semblent porter ses fruits. Elle tente tant bien que mal de maitriser ce qu’elle ressent mais le charme de Lucian opère à merveille sur elle, malgré les avertissements que certains membres de la famille lui auront prodigué au détour d’un couloir, comme quoi, elle doit se méfier de ces trois frères.

Jennifer L. Armentrout a choisit une narration à la troisième personne et elle alterne les points de vue de Julia et Lucian tout du long de l’histoire. Cela nous permet d’avoir leurs points de vue, mais aussi de rester observateur de l’ensemble des scènes, un peu comme si nous les accompagnons dans ce qu’ils vivent. Cette omniprésence que ressent Julia, à chaque courant d’air, quand elle a le dos tourné, ou encore avec cette silhouette aperçue ou ses voix murmurées, est accentuée par cette narration, comme si nous étions nous aussi spectateur de ce qu’il s’y passe. J’ai adoré cette ambiance, qui m’a fait filée la chaire de poule par moments.

La plume de Jennifer L. Armentrout a encore une fois opéré, j’ai été happée par l’histoire de ce roman. L’ambiance toute particulière m’a énormément plu, je me suis même vue me retourner à maintes reprises, me sentant moi aussi observée. Alors je ne vous dis pas le soir de ma lecture, elle a tellement bien su retranscrire cette pesanteur ressentie entre les murs de ce manoir que j’avais l’impression d’être moi même surveillée. La romance qui accompagne cette ambiance, en est alors exacerbée, c’est un peu comme une délivrance pour Julia de bien des façons. A la fois pour combattre ses peurs, et vivre enfin l’instant présent, mais aussi pour oublier ce mal aise qu’elle ressent en ces lieux. Leurs moments intimes n’en sont que d’autant plus torrides et sensuels, se découvrant l’un et l’autre à travers leur relation.

Ce premier tome nous permet de découvrir le lieu, la famille, les frères qui nous sont tous trois présentés. Il nous permet ainsi de découvrir qui est vraiment Lucian De Vincent à travers sa relation avec Julia, il va se dévoiler. Leur histoire de famille et leurs secrets nous seront dévoilés au fil des pages, rythmant ainsi le récit de nos découvertes et de l’impact qu’elles auront sur eux tous. Nous n’avons pas encore bien appris ce qu’étaient les deux autres frères, qui seront présentés dans les deux prochains tomes, et autant vous dire qu’il me tarde de les connaitre mieux. Car sans cet approfondissement, ils restent inaccessibles, voir incompréhensibles et pour l’un d’entre eux, dangereux ! Que de promesses pour les deux prochains tomes, il me tarde de les lire.

« Ombre et mystère » #1 « Envoûtée » de Jennifer L. Armentrout
Editions J’ai Lu le 17/04/2019 : 447 pages

NOTE : 4,5/5


Série Ombre et mystère (Trilogie sur les trois frères) : 
Tome 1 : Envoûtée (17/04/2019) (Lucian)
Tome 2 : Troublée (21/08/2019) (Gabriel)
Tome 3 : à suivre (Devlin)

Titre originale de la série : De Vincent

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>