Métas Ghost #1 Herkan de Pierrette Lavallée

metas-ghost-01-herkan

Résumé de l’éditeur :
Herkan est un « indompté », un métamorphe auquel on a greffé des puces et qui l’empêchent de donner libre court à sa nature animale. Enfermé à VP 3, il est libéré en compagnie de plusieurs autres prisonniers par Nyméria, une jeune femme vive, éclatante et qui semble nullement apprécier ceux de sa condition. Herkan et les siens vont faire la connaissance avec les Métas Ghost ; mais pour devenir un « fantôme », le jeune homme va devoir surmonter bien des obstacles.

 ★ Merci aux Editions Sharon Kena pour ce SP ★

☆ AVIS DE BELI ☆

J’ai eu un peu de mal à bien m’installer parmi ces personnages, peut être que c’est le fait qu’ils soient tous trop bestiales et dès le début, et qu’il n’y pas de commune mesure dans le fait qu’ils soient tous issus de la même catégorie de personnages. J’aurai aimé, peut être pour adoucir la chose avec cette atmosphère très chargée en hormones en tous genres, un personnage plus doux pour calmer le jeu. Du coup, mes débuts de lecture furent un peu freinés par cette abondance de « bêtes » et de tout ce que cela occasionne. Par la suite, en apprenant à connaitre les différentes personnalités, j’ai toutefois réussi à bien immerger dans l’univers que nous propose de découvrir l’auteure.

Ce qui m’a bien plu et je pense que c’est à ce moment que je me suis sentie plus à l’aise avec l’idée, c’est quand l’historique de ces Métas Ghost est évoqué. La façon dont au fil de l’histoire, leur monde s’est créé est assez intéressant et quand on évoque la vie de chacun d’eux, on en apprend davantage sur leurs différentes histoires et conditions de vie. Leurs caractéristiques et un événement en particulier, la lune rouge les ont rendu vulnérables face à leurs différentes et certains vont être rejetés, d’autres abandonnés, ou maltraités ou dénoncés. Ils vont donc être confronté à cette différence qui fait d’eux des êtes dangereux et incontrôlables, des hybrides qui peuvent semer le chaos sans pouvoir se contrôler.

Les personnages sont tous des hybrides, des métamorphes, mais appartiennent à différences races d’animaux, tout comme ils sont « classés » par rapport à la direction qu’ils ont pris, suite à la lune rouge, qui les a rendu plus sauvages et indomptables. Certains ont décidé d’accepter l’offre du gouvernement de leur implanter une puce pour contrôler leur transformation, leur offrant ainsi la sécurité de ne plus faire de mal à personne. Ils ont alors été placés dans des lieux fermés, les VP, qui se sont avérées être une Ville Prison qui n’a pas tenu toutes ses promesses. Les autres, ont décidé de braver les règles et de rester en liberté, en maitrisant leur transformation et en se cachant, ils forment un groupe appelé les Métas Ghost. C’est parmi eux que Herkan et ses amis vont atterrir, quand ils les ont secouru.

Nous découvrons la personnalité de chacun d’eux, pour les anciens indomptés, à travers la découverte de ce qu’ils sont sans les puces, et au coeur de cette nouvelle communauté. Pour ceux qui appartiennent au Métas Ghost, nous apprenons à connaitre leur histoire, comprendre de quelles façons, ils ont atterris parmi eux et ce qu’ils ont fait ces dernières années. Avec cette libération de ce groupe dont Herkan est le leader, nous comprendrons que les desseins de cet acte ne sont pas anodins et c’est alors que bien des actes et des faits vont être mis en lumière, nous en apprenant d’avantages sur ce monde.

Herkan va faire la connaissance de celle qui les a sauvé, et qui est loin d’être une tendre. Nyméria est une dure, une jeune femme guerrière, qui seconde l’alpha des Métas Ghost. Leurs rapports seront très tendus au départ, la jeune femme semblant être en colère contre eux, et Herkan qui se retrouve libre depuis tant d’années ne comprend pas forcément pourquoi. Mais très vite, l’alchimie qui les anime l’un vers l’autre, va prendre toute son ampleur, et saura mener leur rapprochement. Le sexe tient une place très importante dans la vie de ces métamorphes, c’est donc tout naturellement qu’ils vont le pratiquer avec bestialité et sans forcément de sentiments. Mais si cela parait répondre à leur instinct animal, rendant l’acte encore plus sauvage que pour des humains, il y a toutefois des émotions et des envies, qui sont à prendre en compte. Nous appréhendons un peu toutes les facettes de ces particularités à travers plusieurs histoires de différents personnages.

Au delà de cette relation qui nait, nous allons suivre l’apprentissage de ce retour à la liberté des indomptés, qui vont devoir gérer leur transformation et la maitriser, et ce sans faire de mal à qui que se soit. Chacun d’eux aura un tuteur qui sera charger de le guider, l’épauler, le soulager dans ces moments durs. C’est ainsi que Nyméria et Herkan vont se trouver et se rendre compte de l’évidence d’eux deux, un état de fait qui ne plaira pas forcément dans la communauté. Cela mettra alors en lumière quelques vérités sur ce qui se produit au sein des Métas Ghost, enclenchant tout un processus de changements et de décisions à prendre qui va changer la vie de ce groupe. Nous découvrirons que la cohésion de groupe ne tient pas à grand chose et que tout comme n’importe quelle communauté, les jalousies, l’envie, la supériorité agissent sur certains, en les rendant mauvais. Plusieurs personnalités malsaines vont ainsi nous être dévoilées.

Alors si j’ai eu quelques difficultés à entrer dans le roman, la bestialité et le sexe étant d’emblée omniprésent, je me suis laissée prendre au jeu de cette histoire. Pierrette Lavallée agrémente son texte de tas d’histoires et de renseignements sur cet univers qu’elle nous propose de découvrir. On peut ainsi bien s’y ancrer, avec toujours cette curiosité d’en savoir plus encore sur eux et sur chacune de leurs histoires, chacun ayant un vécu différent. Le récit est rythmé par la découverte d’un monde qu’ils ont abandonné depuis plusieurs années pour les indomptés, par la vie que mènent les Métas Ghost. Les rebondissements vont permettre au récit de nous dévoiler quels sont les travers de ce monde, donnant du piquant à toute cette histoire.

A la fin de ce premier tome, on a qu’une envie, c’est d’en découvrir davantage, de tout connaitre d’eux. En fin de compte, je me suis laissée embarquer par les personnages et par l’histoire des Métas Ghost.

Métas Ghost #1 Herkan
De Pierrette Lavallée
Editions Sharon Kena
Numérique 214 pages
Sortie le 10/03/2020


Série Métas Ghost : 
Tome 1 : Herkan (10/03/2020)
Tome 2 : Hever (12/05/2020)
Tome 3 : Jord (21/07/2020)

Couvertures des sorties au format papier

Couvertures des sorties au format numérique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>