Meilleurs voeux et va au diable ! de Emilie Parizot

meilleurs-voeux-et-va-au-diable

Résumé de l’éditeur :
Coline file le parfait amour avec… Chez Marcelle, la petite boutique de décoration florissante qu’elle a créée il y a quatre ans et qui, depuis, occupe tout son temps. Chez elle, chaque objet est choisi avec tendresse. Du coup, les hommes sont loin d’être sa priorité. De toute façon elle n’a connu que quelques histoires beaucoup trop courtes pour satisfaire son âme romantique.
Pourtant, elle est presque séduite lorsqu’un client particulièrement à son goût lui fait les yeux doux… et très déçue en découvrant que ce vil charmeur n’est autre que le propriétaire du nouveau magasin de décoration qui vient d’ouvrir juste en face du sien. Et dire qu’elle se voyait déjà à son bras, alors qu’il étudiait simplement la concurrence ! Elle aurait, à la limite, pu lui pardonner de lui avoir donné de faux espoirs, mais elle ne risque pas d’oublier la menace qu’il fait peser sur sa petite entreprise adorée.
Coline ne compte pas se laisser faire… que le meilleur gagne !

 ★ Merci à Fyctia pour ce SP ★

☆ AVIS DE BELI ☆

Une petite romance de Noël très sympathique à découvrir ! Noël et ses vitrines, c’est magique pour nous qui sommes consommateurs mais c’est un enjeu certain pour les commerçants qu’est cette période de fêtes d’année. Alors quand une boutique concurrente s’installe en face de celle de Coline, elle voit rouge ! Surtout quand celle-ci est tenue par cet homme qui est passé dans sa boutique, et sur lequel elle fantasme depuis.

Coline est une jeune femme, qui n’a pas encore trente ans et qui tient une petite boutique coquette et douillette de décoration. C’est une jeune femme sympathique, appréciée dans le quartier et qui mène une vie assez calme et rythmée par son métier, ses amies et leurs habitudes. La période de Noël débute et elle est ravie de pouvoir vivre ce moment de l’année plein d’effervescence, d’envie de faire plaisir où les clients affluent et achètent. Mais voilà qu’en face de sa boutique, ouvre une autre qui propose des articles qui pourraient porter préjudice à son commerce. La concurrence est rude et les deux commerçants vont se livrer à une petite guerre secrète pour attirer le plus de clientèle possible. Qui le remportera ?

La première fois qu’elle rencontre Adam, Coline ne sait pas qui il est et elle tombe tout de suite sous le charme de cet homme grand, beau, et si attirant. Elle qui n’a fréquenté personne depuis un moment, elle se prend à rêver de cet homme, allant même jusqu’à en parler à ses meilleures amies. Qu’elle n’est pas sa déconvenue quand elle se rend compte qu’il est celui qui va lui faire de la concurrence. Elle se dit que ce n’est vraiment pas de chances tout de même, et elle se laissera par moments séduire par ses attentions. Mais la réalité rattrapera vite le rêve, ils sont concurrents et il n’a pas l’intention de la laisser gagner. Devant l’ampleur que prend sa boutique, Coline panique et tente elle aussi d’attirer le client, nous découvrons alors de quelles manières ils vont s’y prendre pour battre l’autre : opérations spéciales, ventes de gâteaux, ateliers et j’en passe, nous sommes en plein boom de Noël !

Coline est la narratrice de cette histoire, nous n’avons donc que son point de vue. Ce qui permet à l’auteure, d’extrapoler sur les agissements de Adam, que Coline ne peut que juger selon ce qu’elle ressent. Le doute s’installe tout de même, comment faire la part des choses entre le Adam, gentil, serviable et ce qu’il se passe, doit-elle se méfier de lui ou au contraire se laisser porter par les émotions qu’elle éprouve en sa présence. Cette romance, nous conte leur histoire à tous deux, que nous prenons plaisir à suivre, et elle nous encre aussi dans cette période qui précède Noël avec sa frénésie d’achats, de tentations, d’offres en tous genres. Leurs petites boutiques qui sont toutes différentes, et qui attirent du monde créés elles aussi, une sorte de petit cocon de Noël à la manière d’une boule de neige, on a envie d’y être et de vivre la magie de cette période de fêtes.

Adam est un personnage fort attirant, il a d’abord un physique avenant et le moindre de ses sourires nous est alors facilement craquant. J’ai beaucoup la description qu’en fait l’auteure, et c’est avec Coline que nous le découvrons. Si elle émet certaines réticences à lui faire confiance et s’ouvrir à lui, la situation portant aux doutes de s’installer, lui même a vécu certaines choses qui le rendent méfiant. Leurs petites querelles n’aideront en rien à partir sur des bases solides pour envisager quelque chose, et pourtant Adam se dévoile petit à petit à Coline, et malgré l’adage de « un pas en avant, trois pas en arrière », ils avancent doucement en apprenant à se connaitre.

Un petit régal cette lecture, j’aurai bien croqué un peu du personnage d’Adam, son profil est très attirant et on comprend aisément pourquoi Coline craque pour lui. Leurs échanges, leurs jeux, cette compétition entre eux, souvent démarrée par un malentendu est assez plaisante à suivre, elle occasionne bien des scènes drôles et des initiatives de leur part. Au delà de cela, n’oublions pas leurs sentiments, et ce qu’ils éprouvent tous deux l’un pour l’autre mais ils s’interdisent de laisser libre court à leurs sentiments et vont donc un peu lutter pour arriver à s’entendre et s’aimer.

Cette romance de Noël se lit toute seule, elle est agréable à découvrir et nous plonge au coeur de la frénésie des fêtes. C’est plaisant et sympathique de découvrir de quelles façons ces deux commerçants la vivent, avec émotions, passion et entrain ! Ils sont tous deux très intéressants à suivre et leur histoire est bien jolie. J’ai passé un joli moment en leur compagnie.

Meilleurs voeux et va au diable !
De Emilie Parizot
Editions Fyctia
Numérique 197 pages
Sortie le 14/11/2019

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>