« Love Redemption » de Laura Brown

love-redemption

Résumé :
Seules les histoires d’amour qui peuvent nous blesser méritent d’être vécues.
Ne rien attendre de personne et contrôler chaque aspect de sa vie, c’est le seul moyen que Carli a trouvé de se protéger. Alors oui, ça veut dire laisser la peur guider ses choix, mais dans un monde où elle n’a jamais réussi à s’intégrer en tant que malentendante, ça veut surtout dire survivre, tout simplement. Mais ça, c’était avant de rencontrer Reed, avec son charme à couper le souffle et sa façon intense de la regarder… Désormais, survivre ne suffit plus. Carli veut vivre. Seulement elle n’a jamais eu aussi peur de sa vie. Car prendre le risque de vivre, c’est aussi prendre celui de tout perdre… y compris Reed.

 ★ Merci aux Editions Harlequin pour ce SP ★

☆ AVIS DE BELI ☆

Quand on lit cette phrase “Seules les histoires d’amour qui peuvent nous blesser méritent d’être vécues.“, on a alors très peur de souffrir en lisant ce livre. Cette appréhension m’a tenu tout du long, elle ne m’a pas empêché de profiter de ma lecture bien sur mais j’avais peur de ce qu’il allait arriver. Je m’attendais de toute façon à rencontrer une histoire poignante qui n’allait pas me laisser insensible.

A la lecture de ce roman, je me suis retrouvée plongée dans le monde des personnes malentendantes et sourdes. Les deux personnages ont des défaillances auditives : Reed est sourd tandis que Carli est malentendante, elle porte des prothèses auditives et tente au mieux de s’en sortir pour « suivre » ce qu’il se passe autour d’elle. Nous faisons leurs connaissances dès le premier chapitre, alors qu’ils se rencontrent pour la première fois. L’impression qui se dégage de cette première approche est tout à fait révélatrice de la personnalité de ces deux personnages : Carlin se cache aux yeux des autres, tentant de se fondre dans le paysage sans demander quoique se soit à qui que se soit. Reed lui, est plus sur de lui, plus à l’aise avec sa surdité. Nous allons alors très vite découvrir à quel point ces traits de caractères correspondent si bien à la façon dont ils ont de vivre.

Carli est une jeune femme, qui souhaite devenir professeur, elle n’a que peu de contact avec les autres. Elle s’imagine que son handicap risque de toute façon de faire fuir tout le monde donc elle s’isole, n’a que peu d’amis et est très discrète. Reed s’est adapté à sa surdité, il n’hésite pas à utiliser toutes les aides qu’il est possible d’avoir pour vivre comme les autres. Et il ne se cache pas, il a un groupe d’amis malentendants avec qui il passe de bons moments. La première fois qu’il voit Carli, il devine très vite qu’elle est malentendante et se porte à son secours quand la pile de sa prothèse la lâche en plein cours. C’est alors qu’il se rend compte qu’elle n’a aucune aide et il se propose de lui exposer celles qui pourraient lui permettre de mieux suivre les cours et de s’intégrer plus facilement.

De fil en aiguille, ils vont à travers cette aide proposée, de plus en plus se croiser et se voir. C’est la première fois que Carli répond autant aux demandes de quelqu’un d’extérieur à sa vie. Petit à petit, l’attirance et l’intérêt qu’ils éprouvent l’un pour l’autre va se muer en quelque chose de très fort. Protecteur, Reed va ressentir ce besoin d’être constamment auprès d’elle mais Carli ne le laisse pas approcher comme il souhaiterait tout naturellement le faire. Reed balaie d’un coup toutes ses résolutions, tous ses interdits qu’elle s’était fixée. La vie de Carli n’est faite que de peurs, d’un manque d’amour et de reconnaissance de la part de sa famille, elle semble si effacée. Reed c’est la boule d’énergie qui bouscule tout cela sur son passage, il lui donne envie de croire.

Leur histoire d’amour est très belle, les émotions et sentiments sont portés par leur mode de communication. Quand un sens ne fonctionne pas, les autres sont alors développés, j’aime lire les romances où ce qui nous parait être la meilleure façon de nous exprimer : la parole n’est pas forcément la seule façon de le faire. Cela rend les échanges tellement forts, j’ai énormément adhéré à la manière dont l’auteure a eu de nous retranscrire ces échanges : les sms, les écrits sur les carnets, le langage des signes, tout est propice à la communication qui ne peut pas s’effectuer par la voix. Ce monde de silence ne les empêche de s’exprimer de bien d’autres façons et c’est très beau.

J’ai fondu pour les personnages, Carli m’a émue, Reed m’a séduite. J’ai été profondément touchée par la détresse de Carli, au fil des pages nous découvrons son histoire, son vécu et ce pourquoi elle a ce problème d’audition. On ne s’y attend pas et nous découvrons alors une histoire poignante dont l’issue est totalement incertaine. Au delà de leur handicap, qui les réunit mais qui est aussi évoqué avec beaucoup d’implication et d’émotions, l’auteure aborde des thèmes liés au manque affectif, aux traumatismes de l’enfance et bien d’autres encore comme le suicide, l’alcoolisme ou encore la maltraitance. La vie de Carli n’est pas si simple que nous pouvions le penser, et elle se dévoile petit à petit, ce qui nous rend son personnage encore plus attachant. Love Redemption, c’est l’apprentissage de l’amour, c’est l’acceptation de soit-même, mais aussi des révélations sur la vie de ses personnages qui nous offrent des moments très intenses.Nous les accompagnons alors qu’ils font face à leur passé qui les rattrape, tous deux doivent affronter des révélations et il devient parfois difficile de croire en eux, en un avenir commun. Les peurs, le doute, les incertitudes s’installent et causent bien des ravages dans leur histoire.

Une douce lecture très touchante, percutante par les thèmes abordés et par l’intensité des émotions évoquées. Il est difficile d’y rester insensible, la plume de l’auteure et son vécu jouent sensiblement à nous rendre cette lecture si agréable mais aussi si intéressante. La véracité des actes et des conséquences de la surdité et des problèmes d’audition sont très bien évoqués. Avec ce livre, je me suis beaucoup plue à suivre ces deux jeunes personnages qui ont vécu tant de choses et qui au contact l’un de l’autre vont savoir aller de l’avant.

« Love Redemption » de Laura Brown
Editions Harlequin, collection &H le 10/01/2018 : 351 pages

NOTE : 5/5

pcc


Découvrez les premières pages de Love Redemption

http://fr.calameo.com/books/0006804676c1d18ff4949

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>