« L’infiltration » #1 de Fanely Scott

l-infiltration-01

Résumé :
Kris travaille à la brigade anticriminelle et n’a qu’un objectif, démanteler un groupe d’anarchistes qui se croient au-dessus des lois.
Elle s’est préparée pendant des mois.
Elle a patienté, gagné la confiance d’une nouvelle amie.
Pour enfin infiltrer leur réseau.
Elle n’avait pas prévu qu’avec sa nouvelle identité viendrait de nouveaux sentiments.
Elle n’avait pas non plus anticipé que, une fois l’infiltration réussie, elle se retrouve confrontée à un obstacle de taille : Hugo, la tête brûlée des anarchistes, souffle le chaud et le froid, semblant voir clair dans son jeu.
Kris serait-elle déjà démasquée ?

 ★ Merci aux Editions BMR pour ce SP ★

☆ AVIS DE BELI ☆

Infiltration, un titre qui résume bien le sujet principale de ce roman. L’héroïne Kris travaille au sein de la brigade anti-criminalité de New-York, elle est en mission d’infiltration au coeur d’un groupe de personnes recherchées qui commettent des meurtres sans que l’on réussisse à les arrêter. Kris doit infiltrer ce groupe et pour cela un long chemin l’attend : elle se doit de gagner leur confiance car l’acceptation des nouveaux membres est sujette à devoir faire ses preuves.

Ce groupe se compose d’hommes et de femmes qui ont tous par le passé, eu des désillusions et en les rejoignant, ils vont pouvoir faire justice là où elle n’est pas appliquée. Ils ne s’attaquent qu’à des personnes qui ont mal agi et qui n’ont jamais été punis par la loi, un peu comme des justiciers de l’ombre. Leur vie d’antan est alors oubliée au profit d’une nouvelle consacrée au groupe qu’ils viennent d’introduire. Ils vivent en communauté, se connaissent tous et ont des règles très strictes sur leur façon d’agir, ensemble ou séparément. S’introduire au sein de ce groupe demande beaucoup de sacrifices et de temps, et cette mission va mettre à rude épreuve les nerfs de Kris, qui va devoir sacrifier beaucoup de choses dans sa vie pour cela.

Kris vit sur le fil du rasoir, cherchant à obtenir le plus d’informations possible tout en tachant de rester sur sa ligne de conduite car à force de passer du temps avec ces autres personnages, elle finit par s’y attacher et comprendre aussi un peu mieux leur action. Ce qui est très intéressant, c’est que nous avons donc son point de vue alors qu’elle découvre les faits et actions de ce groupe, qu’elle doit relater à son supérieur, pour monter un dossier en béton pour les faire tomber. Mais nous avons aussi bien des informations sur chaque membre du groupe qui nous permettent de comprendre pourquoi ils agissent ainsi. La pression sur Kris est lourde, d’un côté ses supérieurs attendent des résultats et des avancées probantes, de l’autre plus elle s’implique, plus elle a envie que cela cesse. Pour plusieurs raisons, déjà le danger est constant, elle peut disparaitre à n’importe quel moment si le groupe doute d’elle. Sa famille, sa vie d’avant lui manquent et à force de cotoyer ces hommes et ces femmes, elle commence aussi à s’y attacher. L’auteure a su justement bien doser le comportement et les pensées de Chris vis à vis de la situation qu’elle vit : entre l’honneur, son devoir mais aussi les sentiments, les émotions qu’elle éprouve.

Au sein de ce groupe gravitent donc hommes et femmes qui ont appris à vivre ensemble. L’un d’eux, l’un de ceux qui semblent tenir un rôle important au sein de ce groupe, se montrera particulièrement dur avec Kris. Il s’agit de Hugo, un homme qui a fait de la prison et qui semble animé d’une verve et d’une envie d’agir poussée à l’extrême. Vis à vis de Kris, il n’est qu’animosité et il ne s’en cache pas. Son comportement est assez ambigu, mais il semblerait que cela soit ainsi avec ce personnage, d’après les dires de ceux qui le connaissent. Entre Kris et Hugo, c’est donc tendu, très tendu et si Kris a été mise en garde sur lui mais aussi sur la relation qu’elle pourrait avoir avec lui, il faut savoir que celle-ci est plus ou moins interdite, Kris a du mal à gérer ses émotions à son contact. Hugo est ce personnage investi dans la cause pour laquelle il se bat. Il est de ceux qui font difficilement confiance, son passé difficile, son vécu et les injustices dont il a pâti l’ont conduit en prison. Cela fait de lui quelqu’un de dangereux car prêt à tout pour la cause. Kris l’apprendre à ses dépends et cela la mettra d’autant plus en danger quand il se rendra compte que sa méfiance ne va pas de paire avec l’attirance qu’il éprouve pour elle.

L’histoire de tous ces personnages est assez passionnante, c’est très prenant de les suivre dans leur vie de tous les jours, mais aussi dans leurs actions. Kris se partage entre son boulot factice pour son infiltration dans une école de danse, sa vie au sein même de ce groupe et tout ce qu’elle vit. Les émotions sont portées au plus haut, entre le danger constant, les sentiments éprouvés au contact de Hugo qui joue au chaud et au froid, mettant les nerfs de Kris à rudes épreuves et les doutes. Les doutes qui viennent s’installer dans son quotidien et qui envahissent ses pensées. Partagée, Kris le sera et bien des rebondissements porteront préjudice à cette enquête. Le récit a une cadence soutenu tout du long, le danger rodant autour d’eux de bien des manières et les conséquences qui en découlent peuvent provoquer tant de remous pour chacun d’eux. Que se soit au sein même du groupe, dans son enquête, Kris va devoir se méfier de tous.

Un premier tome qui vous tiendra en haleine tout au long de votre lecture ! une fois commencée et bien installée dedans, il m’a été impossible d’en sortir. Le double jeu, les mensonges dictent les actes de ce récit et il est difficile de savoir qui berne qui !? A chaque instant, on se demande ce qu’il va se passer, qui triomphera dans cette histoire périlleuse : ceux qui sont du côté de la loi ? ou ceux qui la transgressent ? Et quels seront les choix de Kris, qui sera à même de juger du bien fondé des deux parties ? Ce premier tome aurait pu se suffire à lui même, la fin n’est pas un cliffhanger comme je m’y attendais, non au contraire, c’est une ouverture vers une suite qui sera j’espère à la hauteur de cette première partie. J’en attends de nombreux rebondissements de mon côté ! En tout cas, vous pouvez parfaitement vous lancer dans cette lecture, sans vous sentir profondément frustrée à la fin de votre lecture.

« L’infiltration » #1 de Fanely Scott
Editions BMR le 30/01/2019 : 287 pages

NOTE : 4/5


Série : 
#1 l’infiltration (30/01/2019)
#2 à suivre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>