Les loups de Wolfang #2 La pénitence du loup – Aurélie Lavallée

les-loups-de-wolfang-02_papier

Résumé de l’éditeur :
Cam’ron est le Bêta de la meute Wolfang. Cependant, depuis des années, il cache un terrible secret à Kellen, son meilleur ami et son Alpha. Il est rongé par les remords et les regrets.
Car il sait que si la vérité éclate, il sera banni… au mieux. Au pire, Kellen le tuera.
Toutefois, lorsque Sylvia réapparaît dans sa vie, il sait qu’il est temps pour lui de faire pénitence, en espérant qu’il ne soit pas trop tard.

 ★ Merci aux Editions Sharon Kena pour ce SP ★

☆ AVIS DE BELI ☆

Après avoir découvert un premier tome d’une intensité extrême, nous sommes entrés dans un univers très fermé où vivent des personnes particulières qui vivent en communauté, nous sommes alors bien encrés dans un monde qu’Aurélie Lavallée nous a parfaitement bien décrit. Le premier tome a été à lui seul, déjà un concentré d’émotions, d’actions et de rebondissements, je ne m’y suis pas ennuyée et j’ai beaucoup aimé découvrir cet univers. Il me tardait d’y retourner.

Le couple formé dans le premier tome est maintenant bien installé, la condition humaine d’Alyson n’est pas toujours évidente, elle a du s’imposer bon grès, mal grès dans des conditions difficiles, et encore aujourd’hui, elle doit encore continuer de poser son autorité, mais c’est accompagné et soutenu par l’Alpha de la meute qu’elle y parviendra. Dans ce deuxième tome, nous continuons de les suivre avec plaisir, leur évolution au sein de ce groupe reste importante et intéressante, mais nous allons surtout nous intéresser à d’autres personnages. Ce qui s’avérer passionnant dans cette découverte d’autres personnages, c’est qu’au delà de découvrir un autre couple, c’est bien d’autres individus qui vont être approfondis, apportant à l’histoire encore plus de poids. Je ne me serais pas imaginer alors découvrir tant de choses !

Nous allons nous intéresser à un personnage masculin qui a une position importante au sein de la meute, après l’Alpha, c’est le Bêta qui va nous être présenter plus avant. Nous connaissions déjà Cam’ron car il a tenu une place importante dans le premier tome, et qu’il a lui aussi été très attirée par Alyson, quand ils ont fait sa connaissance. C’est un personnage assez intéressant, avec une petite part d’ambiguité, liée à sa position et à l’intérêt non autorisé qu’il a toujours porté à une femme, qui ne lui était pas destinée, une autre qu’Alyson. Cam’ron va se révéler être quelqu’un en qui on peut avoir confiance, puis c’est aussi une personne de très bonne compagnie mais il a lui aussi des secrets, des secrets qui pèsent lourds sur sa conscience et qui l’ont empêché d’être pleinement heureux. C’est auprès de Sylvia, la soeur de Kellen, son Alpha, qui s’est toujours senti attiré. Il sait que cela lui est interdit mais leur histoire passée les a rapproché sans que personne ne le sache et les événements qui vont suivre, vont refaire remonter cet attachement qu’ils ont l’un pour l’autre, mais pas forcément de manière très simple.

Leur histoire est très compliquée, semée d’embrouilles et de quiproquos, ainsi que de silence qui causeront bien des désagréments. Sylvia a disparu à plusieurs reprises, elle a été enlevée par leur ennemi juré, celui qui revendique sa position en tant qu’Alpha et qui a toujours souhaité s’unir à la jeune femme pour atteindre son but. C’est ainsi que l’histoire de Cam’ron et Sylvia a été plus conflictuelle encore. Il est difficile de vous expliquer pourquoi sans trop en dévoiler, et je ne le ferai pas, car j’ai vraiment été assez subjuguée par toute cette partie qui nous dévoile les secrets de Sylvia. Ils sont à la fois lourds de conséquences, bienheureux d’un certain point de vue, si on oublie qu’elle a caché bien trop de choses à Cam’ron depuis tant d’années. Mais le retour de Sylvia et de tout ce qu’elle traine, va être porteur de bien des révélations et décisif dans le déroulement de l’histoire de la Communauté.

Cela permet aussi d’introduire bon nombres de nouveaux personnages, de jeunes personnages qui ont subi bien des désagréments de part leur appartenance à une famille, à une meute ou encore à des personnages qui se sont servis d’eux. La manipulation leur aura causé à tous bien des peines, et certains personnages ne savent plus comment se positionner, créant ainsi quelques comportements qui poussent les autres à se méfier, tout en étant toutefois toujours à l’écoute de l’émoi et la détresse de ces jeunes personnages. On se demande d’ailleurs s’ils seront évoqués dans des prochains tomes plus en détails, car leurs personnages sont assez intéressants à suivre.

L’intrigue qui les lie tous et qui tisse le fil conducteur de cette histoire commune, est toujours autant passionnante à suivre. Aurélie Lavallée a tissé une histoire autour de ce besoin d’être l’être qui domine les autres, c’est l’appât du pouvoir qui sera la base de toutes les actions menées dans cette histoire. Être l’Alpha, c’est ce qui engendrera toutes les situations qui vont mettre à mal chaque personnage de cette Communauté. On constatera ainsi qu’ils seront tous plus ou moins concernés par cet accès au pouvoir d’un être prêt à tout pour cela. C’est ainsi que nous continuons d’évoluer parmi eux, dans une ambiance particulièrement lourde car le danger reste omniprésent et il est difficile de savoir en qui avoir confiance, n’importe qui pourrait bien se retourner contre eux. La méfiance reste l’une des caractéristiques principales de leur comportement, et les nouveaux arrivants devront prouvés que l’on peut avoir confiance en eux !

J’ai envie de dire, ouah quel scénario ! quand on a finit de lire le roman, on repense à la configuration de cette histoire et on note alors que c’est sacrément compliqué quelque part. L’histoire de couple de Cam’ron et Sylvia n’a eu de cesse de subir des agressions extérieures. Si leur relation était “interdite“, elle fut toutefois fusionnelle le temps de quelques instants, et elle aura aussi ancrer les sentiments éprouvés au plus profond d’eux, faisant de leur histoire quelque chose de plus profond qu’une simple attirance physique. Le secret et les non-dits causeront quelques dégâts mais c’est l’amour qu’ils éprouvent l’un pour l’autre qui finira par primer sur tout le reste.

Rien n’est fini et les « méchants » n’ont pas fini de faire entendre parler d’eux, surtout lorsqu’ils s’allient à d’autres, mêlant les humains à la meute ! Sans en dire plus, je suis alors très curieuse de poursuivre l’aventure, et aussi de voir qui seront les prochains à nous conter leur histoire, même si j’ai déjà une idée. Mais ce sont aussi ceux qui peut être nous la conteront qu’il m’intrigue de découvrir. En tout cas, j’ai encore pris plaisir à replonger dans cet univers que nous offre Aurélie Lavallée, foisonnant de détails et de rebondissements qui permet à notre lecture d’être bien rythmée par tout ce qu’il s’y passe.

Les loups de Wolfang #2 La pénitence du loup
De Aurélie Lavallée
Editions Sharon Kena
Numérique 197 pages
Sortie le 12/01/2021


Série Les loups de Wolfang : 
Tome 1 : La rédemption du loup (12/05/2020)
Tome 2 : La pénitence du loup (12/01/2021)

Couvertures des sorties au format papier

Couvertures des sorties au format numérique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>