Écorchés #1 Attirance interdite de Carian Cole

les-ecorches-01-attirance-interdite

Résumé de l’éditeur :
Quand j’avais cinq ans, j’ai dit à Toren Grace que je l’épouserais quand je serais grande.
Quand j’ai eu dix-huit ans, je lui ai fait comprendre que mes sentiments n’avaient pas changé. Le problème ? Il a quinze ans de plus que moi et c’est le meilleur ami de mon père.
Toren Grace. Le meilleur ami de mon père. Presque un oncle.
Il est mon plus grand soutien. Le seul qui compte.
C’est lui que je veux, et je l’aime. Depuis toujours. Il m’aime aussi.
Tor est quelqu’un de bien. Il est aimant, dévoué, avec un sens moral à toute épreuve. Un baiser échangé entre nous lui a fait perdre ses repères.
Nous ne parvenons pas à oublier la sensation de ce baiser, et tous les bouleversements qu’il a provoqués. Rien ne sera plus jamais comme avant.
Je sais qu’il s’efforce de résister à ses sentiments, mais je suis déterminée. Je ne suis plus une petite fille et nous sommes faits l’un pour l’autre, c’est indéniable.
Le cœur a ses désirs ; il se moque de notre âge et des circonstances de notre rencontre. Mais mon père, lui, ne s’en moque pas.
Il est la personne que nous aimons le plus, et nous ne supportons pas l’idée de le blesser.
Nous sommes tous déchirés par ce dilemme, et je ne sais pas comment montrer aux autres que nos fautes n’en sont en fait pas.
Attirance interdite est le premier tome d’une série dont tous les romans peuvent se lire indépendamment des autres.

☆ AVIS DE BELI ☆

Un roman qui m’a attiré par sa couverture, cette image a été mainte fois utilisée et cela a occasionné bien des débats sur cette utilisation multiple, mais moi je trouve qu’elle fait toujours son petit effet, la preuve étant qu’elle m’a encore une fois attirée. Le résumé m’a bien entendu convaincu de lire ce roman, cette relation interdite et cette différence d’âge ayant éveillé ma curiosité. Les recommandations de quelques personnes l’ayant lu et adoré, m’auront totalement convaincu.

Il s’agit de nous faire découvrir ici, l’histoire dans laquelle s’inscrit la naissance d’une petite fille, une petite fille qui deviendra elle aussi une jeune adulte. Cette enfant a été aimée, choyée, adorée et malgré le jeune âge de ses parents, elle a eu une vie plutôt équilibrée. Kenzi est un jeune personnage pétillante, pleine de vie et qui se trouve être très bien entourée. Le roman alterne la double narration, nous annonçant à chaque chapitre qui sera le narrateur, tantôt Toren, tantôt Kenzi, alternant le passé et le présent. Leur histoire va être le récit de leur vie individuelle d’abord, tous deux ayant tant à nous apprendre sur le cheminement de leur vécu, puis il va devenir au fil du récit celui de leur couple. Leur couple, issu d’une relation interdite, dite tabou car un lien de parenté les unit. Mais ce lien, est un lien du coeur, et non du sang et l’auteure fera en sorte de nous expliquer de quelles façons tout cela s’est produit. C’est leur histoire que nous allons ainsi découvrir.

L’auteure évoque cette relation très forte qui unit les deux personnages principaux à travers le récit au présent, qui nous permet de découvrir de quelles façons ils vivent les moments présents. Mais elle évoque aussi leur passé commun, par le biais de courts chapitres qui nous content comment ils ont vécu toutes ces années depuis la naissance de la jeune héroïne de ce roman. L’aventure de leur histoire commence alors que lui, Toren est tout jeune, à l’époque il a quinze ans, quand elle nait, ses parents sont les meilleurs amis de ce dernier, et ils sont eux-même très jeunes. Il devient alors son parrain, son oncle, celui qui sera le plus proche de cette nouvelle famille qui vient de naitre. La différence d’âge est alors « importante » puisqu’il se retrouve plus adulte qu’il ne l’est en réalité, alors qu’elle n’est qu’un bébé. Mais il n’a pas l’âge habituel qu’ont des parents qui font un enfant, et si le couple que forment les parents de Kenzi sont heureux de le devenir et s’aimeront très fort, il n’est pas forcément normal d’avoir des parents si jeunes.

Tandis que Kenzi file à toute allure dans cette vie, qu’elle ne semble pas encore maitrisée, elle se retrouve dans cette période où elle reste indécise sur ce qu’elle veut, elle est toutefois convaincu en son fort intérieur de quelque chose : l’importance de Toren dans sa vie. Tandis qu’elle va se rapprocher encore plus de lui, voyant en sa personne, celui qui lui apporte sérénité et certainement des réponses à ses questions, elle va alors se rendre compte qu’il est plus encore pour elle. Kenzi est jeune, et va ainsi se laisser porter par une certaine impulsivité, ce qui leur permettra d’ailleurs de passer quelques barrières qui se sont dressées sur le chemin, mais cette fougue qui la porte n’est pas non plus immature, elle a tout à fait conscience des enjeux de telles actions. Kenzi, c’est  la jeunesse qui ose, c’est aussi une jeune femme qui a toujours été très proche de ce jeune homme, devenu maintenant un homme, alors qu’elle, vient juste de quitter le monde l’enfance. Mais d’avoir eu des parents jeunes, qui l’ont d’une certaine manière, porté vers une autonomie certaine, lui permet de faire plus âgée qu’elle ne l’est.

Le personnage masculin aura un poids énorme sur les épaules, car si Kenzi est une grande adolescente, lui est adulte. Donc si elle, ne peut pas contrôler ses hormones, lui est censé le faire. Mais c’est là que leur histoire toute particulière est si intéressante. Le partage des souvenirs du passé, nous permet de comprendre comment cet amour est né avec simplicité, et évidence. On comprend ce qu’il ressent maintenant, un désir pour une belle jeune femme attirante, qui bout en lui, le positionnant dans une situation fortement délicate, mais derrière tout cela, il y a plus encore. Kenzi a pris une place importante dans la vie de Toren, à sa naissance, ce fut comme une évidence : cette petite fille allait devenir son ancre et jamais il aurait pu imaginer qu’elle deviendrait celle qu’il aimerait d’un amour fou plus tard. Il est difficile d’exprimer cette évidence dans leur histoire, mais c’est ce qu’il fait toute la magie de cette relation. C’est vraiment très fort et très particulier, et très beau à découvrir tellement c’est évident.

Nous les découvrons tous deux, mais nous appréhendons aussi ceux qui les entourent, ainsi que quelques histoires les concernant. L’interaction avec les autres personnages, que cela soit les jeunes hommes qui tournent autour de Kenzi, ou encore les relations qu’a pu avoir Toren, cimentent la vie de ses deux personnages principaux. Si Toren va tenter de fuir cette attirance, il se retrouvera dans une situation où il se pose beaucoup de questions, sur ce qu’il a vécu, ce qu’il ressent et sur les décisions à prendre. On se laisse porter à les découvrir tous deux dans des moments intimistes qui leur permettent de se rapprocher, mais on appréhende aussi leurs réactions de l’un vis à vis de l’autre, dans des moments de convivialité avec d’autres personnages qui leur sont chers. L’auteure a su inscrire leur histoire dans le temps, et elle nous propose l’évolution d’une histoire de façon très posée et très réfléchie, nous offrant bien des informations qui permettent de cimenter quelque chose de fort et de tangible, malgré les obstacles et les interdits.

Ce roman nous propose un récit qui prend le temps de s’installer, nous pouvons alors en explorer chaque moment, de leur vie individuelle, ou de leur vie à deux et avoir pleinement conscience de ce qu’ils ressentent tous deux. Mais aussi de cette force de caractère qu’ils ont eu de ne pas succomber de suite à cette attirance, prenant le temps d’analyser la situation, essayant de fuir ses sentiments et les émotions qui les assaillent en présence l’un de l’autre. Quand ils finiront par craquer, cela sera en toute connaissance de causes, mais tous deux, après avoir longuement hésité, savent qu’ils éprouvent de sincères sentiments pour l’autre, et qu’il ne s’agit pas seulement d’une alchimie physique, cela va bien au delà. Quand on pense à tous ces moments partagés de leur passé, de tous ces moments qu’ils ont passé ensemble, on comprend aisément que ce sentiment d’amour est pu naitre entre eux et leur histoire n’en est que d’autant plus belle. Rien ne sera pourtant aisé, même s’ils craquent, ils savent aussi que cela va causer des dégâts dans leur rapport avec le père de Kenzi, le meilleur ami de Toren et j’ai d’autant plus apprécié ma lecture, quand j’ai constaté que l’auteure a pris en compte chacun de ses personnages, ne faisant rien dans la précipitation mais vraiment plutôt dans le respect des autres, et avec cette écoute de chacun d’eux.

Un premier volume que j’ai adoré lire, la plume de l’auteure est entrainante, si agréable à lire, elle nous propose ici une relation interdite, mais très belle et qui prend le temps nécessaire pour s’installer. J’ai été entrainée par cette belle plume qui tisse une si belle histoire. L’histoire de chaque personne nous est contée, celle du passé de chacun d’eux, afin de comprendre les liens très forts qui les unissent tous, et pourquoi tout cela sera difficile pour eux à vivre. J’adorerai que celle des parents soit elle aussi traduite, pour les découvrir plus avant encore car ce sont deux personnages qui ont eu une force de caractère suffisante pour élever une enfant très jeune, et j’ai hâte aussi de découvrir la suite de cette série et de tous les retrouver.

Ce roman, je le classe dans les coups de coeur, pas un coup de coeur fulgurant, mais justement un coup de coeur qui a pris son temps de s’installer pour nous tisser une magnifique histoire d’amour qui m’a complètement séduite.

Écorchés #1 Attirance interdite
De Carian Cole
Editions Bookmark
Collection Infinity
Broché 555 pages
Sortie le 11/05/2020

pcc


Duologie Écorchés : 
Tome 1 : Attirance interdite (11/05/2020)
Tome 2 : Dangereuse attraction (numérique : 11/2020, papier : 12/2020)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>