Everyday Heroes #2 Combust de K. Bromberg

everyday-heroes-02-combust

Résumé de l’éditeur :
« Quand un soldat du feu embrase tout sur son passage  »
Jusqu’où le pompier Grady Malone fera-t-il grimper la température ?
La compositrice de chansons, Dylan McCoy s’est brûlée les ailes. À cause de son petit ami qu’elle a trouvé au lit … avec une autre.
Son agent l’oblige à continuer à collaborer avec lui jusqu’à ce qu’ils aient finalisé les chansons de son nouvel album et à tenir leur rupture sous silence. De retour à Sunnyville, elle rencontre son nouveau coloc, Grady, et ne dirait pas non à une aventure-pansement pour se remettre de sa déception amoureuse. Elle résiste pourtant et refuse de se laisser enflammer par Grady Malone, un pompier sexy, charismatique et sans complexe. Un homme qui porte à la fois ses propres cicatrices – sur son dos, celles de la culpabilité du survivant, dans son âme,– et la peur dans son cœur.
Mais alors qu’un visiteur imprévu met à l’épreuve leur statut de colocataires, leur indéniable attirance va t-elle s’évaporer ? Ou prendront-ils le risque de jouer avec le feu ?

☆ AVIS DE BELI ☆

Bon allez, il était temps de lire ce deuxième tome, avec des pompiers, mais comment ai-je fait pour tant attendre !? Bon la situation du moment joue beaucoup, il est parfois difficile de lire, mais alors que je regardais mes livres à lire, je me suis rendue compte que je n’ai quasiment que des lectures qui font pleurer, et c’est difficile en ce moment pour tous, alors pleurer en lisant non. Bon ce n’était pas dit que cette lecture ne serait pas non plus éprouvante, qui sait, des fois.

Nous avions pu découvrir dans le premier tome, Grant, l’un des frères Malone, un policier dans un romance très Nous appréhendions aussi ses deux frères, très présents car très proches les uns des autres et découvrions leur famille. Dans ce tome, c’est auprès de Grady que nous allons suivre cette nouvelle histoire. Grady est pompier, ce métier qui en fait fantasmer plus d’une, j’ai un petit faible pour les pompiers, j’avais donc hâte de lire ce tome qui lui est consacré. Nous le suivons alors qu’une jeune femme arrive dans sa vie, et elle va la chambouler de bien des manières. Grady a vécu des moments très difficiles il y a deux ans, et depuis il n’est plus le même. Côté boulot, il doit faire face à la peur de ce feu qui fait de lui un pompier, côté perso, aucun engagement, pas question de s’attacher pour laisser derrière soit une famille si jamais il lui arrive quelque chose. L’homme fort qu’il est, tant physiquement que psychologiquement, est blessé et amputé d’une partie de lui-même depuis cet accident qu’il a eu et qui la meurtris plus d’une façon.

L’héroïne est une jeune femme qui vient de découvrir que celui qu’elle aimait, l’a trompé. Elle ne se sentait plus de rester près de lui, de faire semblant pour le bien être de ceux pour qui elle travaille. En effet, Dylan est parolière, et c’est elle qui écrit les chansons de son ex petit ami, et elle préfère s’éloigner pour finir d’écrire les paroles de son prochain album, une obligation qu’elle se doit d’honorer. Une tâche d’autant plus difficile quand on doit écrire pour quelqu’un qui nous a fait tant de mal. Elle a demandé secours à son frère, et celui-ci lui a trouvé une collocation avec quelqu’un qui n’est pas souvent chez lui, Grady. Mais il avait omis de lui dire qu’il était pompier, ce qui engendre bien des émotions chez elle, alors qu’elle ne veut plus entendre parler des hommes.

Nous avons là deux personnages, qui chacun à leurs manières ont souffert par le passé. Cette souffrance a engendré des aprioris sur leur façon de concevoir une relation amoureuse mais cela a provoqué aussi une peur vis à vis de ce qu’ils sont capables de donner dans leur métier. A des degrés différents, bien que cela revienne au même dans ce que cela représente pour chacun d’eux, ils se sentent perdus avec leurs inquiétudes et ce qu’ils pensent d’eux-même. En fin de compte, ils mènent tous eux le même combat. Cette colocation arrive à point nommé, puisqu’il serait temps qu’ils puissent tous deux vivre pleinement leur vie. Grady et Dylan vont se rapprocher indéniablement, en vivant ensemble, cela facilite les choses.

Leur relation, c’est celle de la passion qui va les rapprocher, une attirance physique, un besoin de l’autre, de satisfaire une envie, un besoin irrationnel d’être auprès de l’autre. Cela sera fusionnel, bon et naturellement logique d’assouvir ses envies qu’ils ont l’un de l’autre. Au départ, c’était un jeu, une comédie du faux couple qui va toutefois exploser ces barrières qui les retenaient de foncer l’un sur l’autre. Ce sont aussi des situations où ils dévoilent, où ce qui les tracasse va les rapprocher qu’ils vont céder l’un à l’autre. Au fil des pages qui se tournent, nous comprenons quelles sont leurs craintes, leurs soucis mais aussi cette difficulté qu’ils ont à les maitriser. Grady a perdu un ami, un collègue, son complément dans ce job de pompier et il s’en remet très difficilement. Il se cache derrière des blessures physiques, alors que ce sont les retombées psychologiques qu’il peine à contrôler. Dylan a vécu auprès d’une star, elle qui n’a rien d’une beauté fatale, elle ne se sent pas à l’aise avec son corps, et la trahison de son ex et ce qui s’en est suivit, l’ont rendu encore plus fragile que ce qu’elle était avant. Alors il est difficile d’assumer ce corps qui lui fait défaut, ou encore de prendre son courage à deux mains pour chanter ses propres chansons. Tous deux l’un auprès de l’autre se verront passer ces barrières qu’ils ont monté autour d’eux, avec l’aide de l’autre.

Parviendront-ils toutefois à aller au delà de leurs préjugés ? D’écouter leurs sentiments et émotions pour l’autre ? Tout en sachant, qu’ils pourraient en souffrir. Ce sont les aléas des métiers, qui font naitre ces incertitudes chez ces hommes qui sont pompiers. Ils veulent une vie « normale » mais ils savent que la femme qui s’engagera avec eux, devra avoir conscience qui peut leur arriver n’importe quoi à n’importe quel moment lors d’une mission. Un beau métier, mais aussi un métier de sacrifice, et il faut être bien accompagné pour que cela marche. Dylan sera-t-elle cette femme dont Grady a besoin ? Chacun d’eux devra d’abord s’occuper de ses démons personnels pour y voir plus clair.

Un second tome que j’ai adoré. Les personnages sont très beaux, ils combattent leurs propres démons, les angoisses, leurs peurs de bien des choses. Ils sont naturellement attachants et leur fragilité fait d’eux des personnages que l’on aime d’emblée, car on comprend ce qu’ils ressentent. Grady est amoindri par ce qui le bloque, le pousse à ne plus être celui qu’il était avant, un être confiant, fort et robuste. Dylan saura le rendre de nouveau à celui qu’il est en réalité. Eux-deux font des étincelles ensemble, leur alchimie sexuelle est explosive et c’est un plaisir de les suivre. La plume de K. Brombert allie à merveille cette alchimie, rendant leurs ébats torrides et représentatifs de ce besoin d’évacuer, tout en nous attachant à de bien jolies émotions. Je trouve que dans ce tome, elle s’est vraiment concentrée sur ces deux personnages principaux, les autres sont toujours présents, on continue de les suivre et de les découvrir mais elle a mis beaucoup d’émotions à nous les faire découvrir tous deux, dans leur intimité de ce logement qu’ils partagent et bien au delà encore. Cela leur confère une dimension particulière, comme si on avait besoin de cette intimité et de se sentir très proche d’eux plus que tout autre pour les découvrir. Un tome plein d’émotions et de beaux sentiments, qui m’a fait craquer de bien des manières, je me suis régalée.

Le tome 3 sort en numérique le 09/04/2020, mais la sortie papier est reportée au 20/05/2020, en raison de la situation particulière dans laquelle nous vivons actuellement.

Everyday Heroes #2 Combust
De K. Bromberg
Editions Hugo Roman
Collection New Romance
Broché 390 pages
Sortie le 05/03/2020


Série Everyday Heroes (4 livres) : 
Tome 1 : Cuffed (06/02/2020)
Tome 2 : Combust (05/03/2020)
Tome 3 : Worth the risk (numérique 09/04/2020 – papier 20/05/2020)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>