365 DNI le film sur Netflix

bandeau-365dni


365 DNI

Un livre, un film ou une série… Pour nous, fans de lecture et de romance, nous ne sommes pas infaillibles et succombant facilement à l’attrait de l’adaptation. On n’en manque pas une et sommes donc très à l’écoute de ces films ou/et séries. Mais nous sommes très critiques car on n’a beaucoup attendu d’un livre, alors voir son adaptation est toujours très attendue. Je vous raconte cela, mais ici en l’occurence, il s’agit d’une adaptation mais nous n’avons pas lu le roman.

La blogosphère est un monde petit, et les informations y circulent vite ! Un petit moment que l’on entend parler de 365 DNI. Qu’est-ce donc ? C’est un roman ou plus précisément une trilogie de Blanka Lipinska, une auteure polonaise qui n’a pas encore été traduite mais elle a déjà son adaptation sur Netflix. Donc nous commencerons  par cela, la découverte de ce film.


La bande annonce

Premières impressions avec la bande annonce ! Alors elle fait son petit effet, elle est prometteuse de moments très hot, cela va s’en dire, et le héros plaira à beaucoup par son physique très ténébreux. Personnellement, je suis plutôt blond que brun ténébreux donc je ne fais pas partie de celles en extase devant cet acteur à la découverte de cette bande annonce mais il est plutôt pas mal tout de même, on ne va pas jouer les difficiles. L’histoire présentée dans la bande annonce est annonciatrice d’un univers où la femme devient objet par passion d’un homme et ce besoin de la posséder.

De mon côté, ma première impression, c’est qu’il ne fallait pas s’attendre à grand chose ! Quand beaucoup attendaient avec impatience ce film, je savais que j’allais le regarder par curiosité, tout en sachant qu’il n’allait pas non plus casser des briques. Je pense que partir déjà avec cette impression m’a permis aussi de ne pas tomber des nus, à la découverte du film.

Bande Annonce de 365 DNI


Le film – 365 DNI

365-dni_film

Brève présentation sur Netflix :
Une femme de caractère dont le couple bat de l’aile tombe entre les mains d’un chef mafieux dominateur qui la séquestre et lui laisse un temps pour tomber amoureuse de lui.

Je vous livre un avis sans connaitre l’histoire de cette trilogie en livres et donc seulement un avis personnel sur la vision de ce film. 365 dni, annoncé comme le Cinquante nuances de Grey polonais, est une Dark Romance, ce qui est une promesse de violences, tant dans le milieu côtoyé que dans les rapports entre le héros et sa captive. Le milieu, c’est celui du luxe et de la mafia, un milieu dangereux qui offrent tant de possibilités, mais qui occasionnent aussi bien des dangers.

365-DNI-1

L’histoire

Le héros, Massimo Toricelli est le chef de la mafia sicilienne. C’est un homme beau, ténébreux et charismatique. Il exerce sur les autres une aura dominante, et a acquis auprès de son père, une expérience dans le domaine de la mafia. Nous découvrons son monde, le danger constant et sa position envieuse que beaucoup souhaiterait voir supprimer.

Laura est une jeune femme accomplie, elle va fêter ses vingt-neuf ans. Elle a un métier qu’elle aime, c’est une femme de caractère qui s’impose dans un monde où les hommes dominent et elle ne se laisse pas marcher sur les pieds. Il se dégage d’elle une certaine prestance, du à sa façon d’être pour ne pas se faire écraser. Elle part en vacances avec son compagnon, Martin et des amis en vacances en Sicile, pour fêter ses vingt-neuf ans mais l’on sent que l’entente du couple est bancale et c’est en s’éloignant qu’elle se fera kidnapper.

365-dni-juz-na-netflix

Elle se retrouve alors dans les mains de Massimo, qui la séquestre dans sa demeure, loin de tous. Massimo lui expose la situation : il la cherche depuis cinq ans, date à laquelle son père est mort. Tout le monde le sait, tout son entourage connait le visage de la jeune femme qu’il cherche, celle qui sera sienne envers et contre tout. Massimo est décidé et il lui laisse 365 jours pour tomber amoureux d’elle, car il ne la forcera pas, il attendra qu’elle vienne vers lui. Mais il ne faut pas non plus trop le chercher, il a toujours eu ce qu’il voulait. Laura se rebelle, dès qu’elle le peut, elle le cherche, elle le chauffe même mais finira par se bruler elle-même les ailes et succombera aux charmes du bel italien.

Le jeu des acteurs

Alors contre toutes attentes, moi qui ne suis pas trop beau brun ténébreux, je dois dire que j’ai trouvé Michele Morrone plutôt pas mal dans son rôle. Il a tout à fait la prestance et le jeu, d’un héros de ce type, un héros de la Dark Romance, et appartenant à la mafia. Il dégage cette caractéristique de dominant, de personnage avec qui il ne faut pas en découdre et j’ai apprécié son jeu d’acteur. Côté physique rien à redire, j’aurai toutefois voulu que le côté mafieux soit plus accentué !

J’ai eu toutefois un peu plus de mal avec Anna Maria Sieclucka qui joue le rôle de Laura. Elle m’a par moments, convaincu car elle a une sorte de beauté assez fascinante. C’est une femme de caractère dans l’histoire, donc elle ne se laisse pas forcément faire, et cela occasionne bien des situations dangereuses, mais je dirai que ce trait de caractère ne m’a pas toujours plu et j’ai trouvé que parfois, c’était surjoué, dans les regards, les expressions du corps ou encore faciale.

thumbnail.52599.4-1

Mais dans l’ensemble, les deux acteurs ont l’air de bien représenter leur rôle, bien qu’il serait difficile d’analyser leurs prestations sans avoir lu les livres. Après je pense que l’on aime ou que l’on n’aime pas tout simplement leurs personnages et leurs jeux dans ce cas-là, et de mon côté, j’ai préféré le personnage de Massimo. Ils forment toutefois un couple intéressant, physiquement avec lui qui s’impose avec sa grande taille, et elle qui parait si petite à côté de lui, marquant encore plus ce rôle de dominant-dominée. Ceux qui les entourent servent à l’intrigue, servent à montrer dans quel milieu on évolue, et ils ne sont pas assez développés pour que l’on puisse se pencher sur eux.

314e72a29cb4eb22f9ffd4c4d37297e08ed49581

Mise en scène

Le tournage a lieu dans des lieux très luxueux, cela nous en met plein la vue. Les décors et lieux choisis sont très beaux et évoquent la richesse du personnage principal. La scénographie est plutôt bien évocatrice de la richesse et du luxe, là dessus nous ne sommes pas déçus. Des yachts, des demeures gigantesques, des paysages magnifiques, le champagne coule à flot dans de multiples lieux tous plus beaux que les autres.

Mais il manque le développement des travers de la mafia, de ce côté ombrageux et vengeresse qui devrait animer Massimo. J’entends par là, qu’il vit dans un milieu dangereux, que l’on aurait du en voir plus sur son « métier », sur ce qu’il fait. Il s’est forgé un caractère et l’on sent bien que la mort de son père l’a changé, mais on ne le constate pas assez ici, c’est plus ou moins évoqué, mais pas assez, et c’est dommage. Par moments, il semble nous prouver que personne ne lui résiste, et qu’il est dangereux, mais pas assez, il m’a manqué cette part sombre de lui. En écho, le personnage de Laura, bien qu’elle est du caractère, aurait peut être du par moments « avoir peur ». Elle a tout de même été kidnappée par un homme qui la veut, ce n’est pas rien. L’équilibre entre la situation dangereuse où elle se trouve et ce milieu dangereux, et la façon dont tout se passe est un peu traité avec légéreté.

Les scènes de sexe sont hot ! Il est difficile de dire le contraire, le moindre rapprochement dégage quelque chose de très fort et on ne peut pas nier qu’elles sont très explicites. Si au début ils se cherchent, occasionnant quelques scènes qui suggèrent qu’elles pourraient aboutir, elles restent latentes, nous laissant dans l’attente de la conclusion. Conclusion qui se qualifie par ce rapprochement, quand ils craqueront et s’en donneront à coeur joie, et là on enchaine sur des scènes érotiques dans tous les sens du terme !

1_Zb7ZK4nQE0OSDxKsIL3sWA

On retrouve les clichés du genre : le yacht, la scène de la douche, les night clubs, le bal masqué et tous les stéréotypes représentant le luxe, la fortune et la dominance. Des scènes que l’on retrouve dans toutes les Dark Romance que j’ai pu lire, de ce genre en tout cas. Ils servent aussi à contrebalancer le fait que la jeune femme a été kidnappée et est forcée de se soumettre. Si cela se passait dans des lieux différents, moins agréable, cela n’aurait pas la même saveur !

NINTCHDBPICT000575478900

Pour conclure, y’a du bon et du mauvais, on aime ou pas… après dès le départ, c’est le type d’histoires qui portent facilement à la critique car nous haussons les sourcils à maintes reprises, certaines scènes étant WTF pour parler familièrement et pour bien imager mes réactions par moments face à certaines situations. La situation soumise de la femme, la captive reste aussi un sujet sensible de la position de la femme, rien que cela porte forcément à jugement, mais nous sommes ici avec un film érotique et surtout une Dark Romance, donc si l’on n’est pas forcément à l’aise avec l’idée, on passe son tour tout simplement. Sans qualifier ce film de réussi, on en est loin, beaucoup de choses ne m’ont pas plu, je n’en attendais pas grand chose donc je ne suis pas à proprement dit déçue, mais je pense qu’il correspond à l’idée que je m’en étais fait. La fin occasionne toutefois l’envie de savoir ce qu’il va se passer, elle n’a rien d’étonnant, elle est plutôt caractéristique d’une fin de premier tome de trilogie en Dark Romance. Je suis de mon côté curieuse de voir ce qu’il en est des suites, mais toujours sans en attendre grand chose, j’aurai préféré lire les romans avant, toujours.

365 DNI
Acteurs : Michele Morrone, Anna Maria Sieklucka
Réalisatrice : Barbara Bialowas
Film polonais et italien
Durée du film : 1h54
Catégorie du film : drame érotique
Sortie le 07/02/2020 en Pologne, 07/06/2020 en France


Les livres

C’est une trilogie, un format courant pour une Dark Romance. On peut donc croire que ce premier film reflète le scénario proposé par le premier tome de cette série !? Difficile de le dire sans les avoir lu. Ils ne sont pas encore traduits, et sont donc disponibles uniquement en polonais, aurons-nous la possibilité de les lire un jour ? Aucune information à ce propos pour l’instant.

☆Beli☆

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>