Six #1 A nos destins mêlés de Max L. Telliac

six-01

Résumé de l’éditeur :
« Faut se présenter ? Pfff. Marc Tillard. Flic. Râleur. Taciturne. Métro, boulot, dodo… et sexe, évidemment. Ma vie était réglée jusqu’à ce qu’un petit con aux yeux émeraude se pointe. »
« On parle de moi ? Simon Fauquet. Fun, insouciant et trop mignon. Ma vie rime avec soirées et vodka, jamais sans ma coloc’ et meilleure amie. Entre nous, c’est à la vie à la mort, jusque dans les ennuis que j’attire comme un aimant. »
« La best-friend en question c’est moi. Louise Dario. Coriace sous mes airs de poupée Barbie, et déterminée à percer dans le monde de la mode. Ce milieu est rempli de requins, mais qu’importe ! »
« Je suis le plus dangereux des squales, of course. Adam Jameson. Mannequin britannique au physique de rêve, au regard polaire énigmatique, prêt à rendre folles toutes les femmes de la capitale, voire au-delà. »
« Eva Tentiller. Journaliste, féministe, indépendante, discrète mais aussi sauvage et mystérieuse. Ma seule ligne de conduite : zéro attache. Mes démons sont loin derrière moi désormais, mais si vous êtes sages, peut-être que je vous en parlerai. »
« Et la boucle est bouclée avec la crème de la crème. Moi ! Alex Azarov, pour vous servir. Flic de mon état et coéquipier de cette brute de Tillard. Je ne me prends jamais la tête, sauf quand on décide de me mettre sur la route d’une sulfureuse brune. »
Six destins entremêlés. Autant de possibilités…

 ★ Merci aux Editions Black Ink pour ce SP ★

☆ AVIS DE BELI ☆

Six, c’est un roman dont la construction est super intéressante. Il s’agit d’un scénario multi histoires, où il y a donc six personnages, qui vont nous être présentés en alternance à chaque chapitre. C’est ainsi que tout du long du récit, nous les découvrirons les uns après les autres, et ils vont interagir entre eux : se rencontrer, se croiser, se connaitre, se rapprocher… L’histoire est donc en continu, et Max L. Telliac réussit avec cette proposition à nous plonger dans leurs vécus qui vont tous être liés d’une manière ou d’une autre.

A la suite de ma lecture, je me suis demandée comment j’allais vous parler de ce roman. Allai-je vous présenter chaque personnage, vous expliquant quels liens ils avaient les uns avec les autres ? Non, j’ai laissé cette idée de côté, car je me serai perdue à trop vous en dire, et l’intérêt aussi de cette histoire, c’est de voir qui connait qui, et qui seront les personnages qui seront développés. Les interactions entre eux sont la première découverte que nous allons faire et c’est là que l’on a vraiment l’impression que tout se passe en continu, passant d’un endroit à un autre, d’un personnage à un autre. Le résumé de ce roman nous permet d’avoir un aperçu de la personnalité de chaque personnage, on les découvre plus encore à la lecture. D’emblée on a nos préférés, on en a même certains qui ont un comportement qui nous horripile, mais ils sont tous très intéressants. Et ce que j’ai apprécié, c’est qu’ils finissent tous par nous fasciner et nous rendre le récit que plus addictif encore !

Le roman va donc nous conter l’histoire de six personnages, certains se connaissent, car ils sont amis, collègues, colocataires, et les liens qui les unissent sont très forts et c’est appréciable de constater qu’ils sont là les uns pour les autres. Si certains n’ont aucun lien avec les autres, ils vont très vite les créer et s’imiscer dans ce groupe que forment les personnages, sans qu’ils ne se connaissent tous. Et pourtant, ils sont tous liés d’une manière ou d’une autre, autour d’une thématique forte et d’un monde particulier et dangereux. Je ne m’étale pas sur le sujet, mais sachez que leur histoire dans sa globalité va nous être présentée à travers des relations qui vont naitre, mais aussi à travers une intrigue qui va se tisser au fil des pages que l’on tourne. C’est ainsi qu’en les appréhendant dans leurs histoires de coeur ou de cul, selon le point de vue, on va apprendre à les connaitre petit à petit. Certains seront durs, froids et cruels, tandis que d’autres seront plus naïfs et influençables. Mais si les premiers nous horripilent, on devient vite accroc à leurs personnalités, tandis que les plus tendres continuent de nous attendrir, car ce sont de gentils personnages qui ont juste besoin d’être aimés.

Ce que je redoute toujours avec ce type de roman, c’est le moment où l’on laisse un personnage que l’on apprécie plus pour passer à un autre. J’ai toujours peur du coup d’être déçue, mais si le roman est bien conçu, on peut ressentir de la peine de laisser un personnage, mais la déception n’est pas forcément présente car l’auteur aura su nous permettre de bien se sentir parmi tous ses personnages. Ici, j’ai eu mes personnages et mes histoires préférées, mais j’ai apprécié découvrir l’ensemble de toutes leurs histoires, même si certains m’ont moins plus que les autres. Mais tout cela évolue avec les pages que l’on tourne, et si à un moment, c’est tel couple qui m’a le plus captivé, il peut être supplanté par un autre avec l’évolution de l’histoire.

Ce qui est aussi intéressant, c’est de voir quelle sera la finalité de ce récit, puisque nous passons de l’un à l’autre en continu et que de multiples histoires nous ont été proposées. On devient alors complètement accroc à l’idée, un peu comme quand on visionne une série télé, et que si on a l’intégralité de la saison de disponible, on n’a qu’une envie, c’est de tout regardé d’un coup. Alors avec Six, on commence surement avec la présentation des personnages, et des situations, puis on est pris dans un tourbillon de relations qui s’enchainent, des relations aucunement stables. Elles portent même l’écriteau de relations éphémères et pourtant les émotions, parfois même les sentiments sont là, mais ce sont pour certains des personnages, très sombres et qui oeuvrent dans des sphères où leur personnalité obscure prend souvent le dessus.

Nous évoluons alors parmi des flics, des journalistes, des mannequins, ou encore des jeunes étudiants qui tentent de trouver leur voie. Tous ne sont pas du même milieux, n’ont pas la même histoire, et nous apporte quelque chose sur l’histoire qui les lie tous. C’est captivant, prenant et on avance avec cette envie de tout connaitre. La drogue, le sexe, les relations cachées rythment le récit avec cette intrigue sous jacente qui va tous les lier. Six, ce sont des hommes et des femmes qui vont vivre des moments redoutablement déstabilisants après une rencontre et parfois une décision qu’ils savent pas être forcément adéquate mais ils auront suivi leur instinct et en subiront les conséquences, bonnes comme mauvaises.

A la fin du roman, on se dit que Max L. Telliac a su poser les bases d’une histoire bien ficelée. C’est un premier tome et tant de choses restent en suspens, que l’on a qu’une hâte, c’est de lire la suite. On ne peut en effet pas laisser tous ces personnages et leurs histoires sans finalité ! Avec cette fin, on se dit : vivement la suite, et ça y est on a plongé dans ce monde et on n’a pas envie d’en sortir sans Tout savoir. Six personnages et de multiples personnalités, tout comme de multiples possibilités de scénarios possibles, l’idée fonctionne parfaitement bien et le temps de ce premier tome, il se passe tant de choses que l’on ne s’imaginait pas au départ. Et dire qu’il y a encore deux tomes, je sens que nos nerfs vont être mis à rudes épreuves ! Une idée qui fonctionne très bien, j’ai vraiment aimé découvrir ce scénario à multiples histoires.

Six #1 A nos destins mêlés
De Max L. Telliac
Editions Black Ink
Numérique 371 pages
Sortie numérique le 07/02/2020 et en papier à Livre Paris


Trilogie Six : 
Tome 1 : A nos destins mêlés (07/02/2020)
Tome 2 : A nos coeurs tourmentés (15/04/2020)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>