« Mon ange, mon pirate » de Mily Black

Mon-ange-mon-pirate

Résumé :
Ange est une jeune femme sans histoire.
Jusqu’au soir où elle doit réécrire la sienne.
Ange avait tout pour être heureuse : un petit ami, une famille, un travail passionnant. Tout aurait été pour le mieux si son monde n’avait pas volé en éclat la nuit du Nouvel An.
Désormais célibataire, Ange n’a qu’un homme dans sa vie qu’elle chérit plus que tout : son petit pirate. Pour lui, elle est prête à enchaîner les nuits blanches, à dépenser ses maigres économies, au point d’accepter une collaboration peu ordinaire sur un gros dossier pour sa société.
Simuler des fiançailles, est-ce vraiment si difficile ? Tout dépend du partenaire, et de sa motivation.

 ★ Merci à Mily Black pour ce SP ★

☆ AVIS DE BELI ☆

Un ange, un pirate et beaucoup d’amour ! c’est l’amour de l’autre qui prime dans cette histoire. Ange, c’est le prénom de l’héroïne, qui n’a que vingt-cinq ans et déjà elle dédie sa vie à son pirate. Un pirate qu’elle aime plus que tout et dont elle se sent responsable. Son arrivée dans sa vie va bouleverser l’ordre des choses : elle va perdre son fiancé avec qui elle était depuis de nombreuses années et elle va devoir tout reprendre à zéro : nouvel appart, nouvelle organisation et ce besoin primordial d’argent. Ange a bien un travail, dans lequel elle se plait mais les frais engendrés par la prise en charge de son pirate la laisseront sans cesse dans l’impasse financière.

Nous faisons la connaissance de cette jeune femme, qui a mis sa vie entre parenthèse pour un pirate, image comme elle aime l’imaginer qui vit des moments difficiles et qui s’est complètement retranché sur lui-même. Ce qu’il vit et la façon dont il manifeste son désarroi nous sont exposés quand Ange les évoque, nous permettant ainsi de comprendre ce qu’ils vivent tous deux. Il y a beaucoup d’émotions à travers des non-dits, et la façon dont Ange se donne corps et âme à cette autre personne. Bien des moments difficiles seront à même d’être vécus, et à la lecture, on se réjouit du moindre moment de complicité !

Mily Black nous propose un personnage féminin très touchant, la situation dans laquelle elle se trouve est délicate et elle a beaucoup de poids sur les épaules. Tant de choses pour son jeune âge et seule de surcroit ! Cette mission est une aubaine mais aux vues de la tournure que cette « fausse » relation prend, elle se retrouve avec des soucis supplémentaires : en effet, elle est payée pour jouer une fiancée. Une situation particulière, elle n’est pas forcément à l’aise avec l’idée mais l’apport financier est un argument qui n’est pas négligeable. Mais c’est alors que d’autres soucis viennent lui poser problème, accentuant le mal aise vis à vis de cette mission : si elle a une relation avec le dit fiancé, ne va-t-elle pas au delà de ce que pour quoi elle est payée ? Et touchera-t-elle l’argent qu’elle aurait du toucher ?

Les deux personnages masculins de l’histoire sont très intéressants, ce sont deux frères. Les fils de son patron, ceux qui ont besoin d’une fiancée fictive. Thomas est l’ainé, divorcé, il est plutôt glaciale et distant, le cotoyer n’enchante pas Ange. Sa position nécessite qu’il se rachète une conduite pour plaire aux futurs clients, très proches des valeurs familiales. Benjamin, son frère est moins froid. Avec Ange, c’est à coup de piques qu’ils échangent depuis qu’ils travaillent dans la même boite. Des échanges que ne manquent pas de suivre leurs collègues. C’est lui l’investigateur de cette affaire, lui qui va proposer l’idée à son père et choisir Ange pour mener à bien cette mission. Ange répondra positivement, au grand dame de sa mère, elle a trop besoin d’argent pour refuser ! mais de quel frère sera-t-elle la fiancée ? ce n’est pas un détail qui a été évoqué quand elle accepte cette mission.

Un roman plein d’émotions, on ne peut qu’être admiratif de ce que fait Ange. Elle n’est pas parfaite, elle a peur et elle doute d’elle, de lui, d’eux. A la lecture de son histoire, on ne peut qu’être touchée par ce qu’elle vit, avec les mots de Mily Black, on peut ainsi ressentir chaque émotion éprouvée, elle qui voulait se préserver, risque gros en acceptant ce « job » particulier. Ce n’est pas qu’une question d’argent, quand les sentiments lui permettent de profiter un peu et de vivre pour elle, le temps de quelques moments partagés, elle se laisse aller à imaginer que pourquoi pas elle pourrait bien voir la vie lui sourire. Mais tout ceci reste fictif et elle n’est pas seule dans cette histoire à devoir tenir compte, elle s’engage dans quelque chose qui pourrait changer bien des choses dans son quotidien et celui de ceux qui l’entourent.

Quel plaisir de recroiser Fanny et Sexy Sergent de Sextoys et bulles de savon, on retrouve la bonne humeur de Fanny et l’imposante stature de Sexy Sergent, j’ai adoré ! En découvrant l’histoire d’Ange, nous apprenons aussi à connaitre ses collègues qui vont s’avérer être plus cela, quand elle va se rendre compte qu’elles sont ses amies. Un autre tome est prévu dans lequel, on pourra découvrir le personnage de Marie. Marie qui a su éveiller ma curiosité, et j’ai hâte de voir tout ce qui se cache derrière ses secrets.

Avec ce tome, Mily Black a su raviver cette envie de suivre des personnages déjà croisés à travers l’histoire d’autres personnages. Il peut aussi très bien se lire indépendamment de tout autre écrit. Son récit garde cette petite touche d’humour qui la caractérise bien et qui rend la lecture de ses romans si plaisante. Mais on ressent aussi un texte plus « sérieux », plus encré dans la réalité d’une vie et d’un quotidien pas facile où les enjeux dépassent la simple et unique personne d’Ange. On se sent impliqué par ce qu’elle vit et par les décisions qu’elle prend, on se sent très proches des personnages. C’est un plaisir de les suivre et de partager ce qu’ils vivent.

« Mon ange, mon pirate » de Mily Black
Auto-Editions le 15/02/2019 : 264 pages

NOTE : 4,5/5


Dans la même série :
Tome 1 : Mon ange, mon pirate (15/02/2019)
Tome 2 : à suivre sur le personnage de Marie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>