Frissons d’enfer #2 de Axelle Auclair

frissons-d-enfer-02

Résumé de l’éditeur :
Fraîchement diplômée d’une grande école d’art, Fleur rêve de découvrir le monde.
Mais à peine a-t-elle atterri à New York, que tout s’emballe et tout déraille, en bien comme en mal.
De l’amour à l’enfer, il n’y a qu’un pas, et Fleur va le découvrir à ses dépens au contact de Dante, en affrontant des situations qu’elle n’aurait jamais dû vivre.
Tome final.
« Sans se départir de son humour, l’auteur de « SECRET DÉFENSE d’Aimer » nous embarque dans une nouvelle romance aux contours plus sombres. »

☆ AVIS DE BELI ☆

Cet avis peut comporter quelques révélations sur ce qu’il se passe dans le premier tome.

Un second tome qu’il fallait avoir sous la main à la fin de la lecture du premier ! J’ai bien fait de les acheter tous les deux ensemble, comme ça j’ai pu enchainer directement ma lecture. Et on peut dire que l’on est dans le vif du sujet puisque l’on se retrouve en compagnie de Fleur, qui a été kidnappée. Toute une partie du roman sera consacrée à cette période, durant laquelle elle va être seule et apeurée, tandis qu’à côté de cela Dante et toute l’équipe seront sur le pied de guerre pour la retrouver et vouloir la sauver.

Axelle Auclair a parfaitement su retranscrire le sentiment oppressant que la captivité occasionne sur Fleur, quand aux scènes de tortures, elles sont du telle véracité qu’elles m’ont profondément marqué. Encore maintenant, alors que j’ai fini le livre il y a quelque temps, je ressens les émotions et la douleur qu’a pu ressentir Fleur, je crois que cela m’a un peu retourné tellement les descriptions sont véridiques. Du coup, ces moments très douloureux et traumatisants vont avoir des conséquences certaines sur la vie de la jeune femme, qui ne s’imaginait pas pouvoir se retrouver dans une situation telle que celle-ci. Cela marque son retour dans ce monde qu’elle avait fuit, auprès de ceux et celles qui lui ont tant apporté durant le temps qu’elle a passé avec eux. Mais elle n’est plus la même et va encore passer de longs moments à souffrir avant de pouvoir retrouver la maitrise de son corps.

Dante reste ce personnage en totale maitrise de sa personne, mais sa capacité à tout maitriser sera mise à rudes épreuves quand il sera confronter à ce que vit Fleur. Il lui a fait beaucoup de mal, par peur que l’on se joue de lui et de ceux qui constituent sa famille, il a commis une grave erreur de jugement et a pris des décisions, pensant aussi la mettre à l’abris. Il s’est trompé, le danger l’a rattrapé et elle en a subit les conséquences. Il se sent coupable de ce qu’elle a vécu, de son attitude avec elle, et c’est à travers cette culpabilité et cette envie de se rattraper et d’assumer enfin ce qu’il ressent, que l’on va le découvrir plus encore. Cet homme fort, dur, froid et distant, est aussi quelqu’un qui peut se montrer très attachant quand sa carapace se fendille, et c’est ses émotions vis à vis de Fleur qui nous permettront de le découvrir.

Ce tome prend un virage certain dans l’histoire de ses personnages, puisque beaucoup de secrets, de non dits vont être levés, permettant ainsi à chacun d’eux d’évoluer et de prendre des décisions en toute connaissance de cause. La dangerosité du milieu que fréquente Aaron, nécessitant toutes ces précautions autour de lui, va être développée et au coeur du récit. L’ambiance est différente, car la souffrance y prend beaucoup de place, la souffrance physique comme celle psychologique. Les personnages vont devoir être confrontés aux conséquences de tout ce qu’il s’est passé et l’instinct protecteur de chacun d’eux viendra se répercuter sur l’histoire. C’est aussi ce moment où l’on réalise le réel attachement des uns vis à vis des autres, on retrouve avec plaisir une équipe d’hommes toujours aussi intéressantes à suivre qui sont prêt à tout pour ceux qui leur sont chers. J’aime beaucoup lire cette cohésion de groupe, que l’on retrouve dans des récits qui proposent des groupes soudés qui partagent des moments difficiles, accentuant cette confiance dans ceux qui les accompagnent.

Les personnages vont beaucoup évoluer, changer par rapport à tout ce qu’ils ont pu vivre. Certains affirmeront leur caractère, tandis que d’autres se dévoileront, mais l’évolution de l’ensemble des personnages est assez appréciable. On les retrouve avec plaisir, cette belle équipe de gars très sympa, auxquels on s’est attaché. Le retour de Fleur parmi eux nous montrera à quel point ils sont fidèles, aimants et toujours à l’écoute des uns des autres. Ils forment une famille, des liens forts les unissent et Fleur en fait partie intégrale maintenant. Dante va devoir lui aussi lutter contre cette attraction qu’elle exerce sur les autres, qui veulent tous la protéger, de lui notamment, car ils savent à quel point son attitude peut être abrupte et la jeune femme en a déjà pâti. Ils forment autour d’elle, un cercle protecteur et les nerfs de Dante, qui sait maintenant ce qu’il veut, vont être mis à rudes épreuves. On se régale de les suivre, eux tous, leurs échanges, leur amitié, leurs attentions.

Un deuxième tome qui évolue différemment que le premier, les lieux diffèrent nous portant à suivre les héros dans leur cheminement. L’univers a explosé, en nous dévoilant tous ses secrets, on sait maintenant à quoi et qui on a à faire. Fleur va beaucoup subir, elle ne sera pas épargnée, tout cela vaut-il le coup de tant de souffrances ? Elle passera par de multiples émotions, beaucoup d’interrogations sur sa place et sur la place des autres. Mais les amitiés sont réelles, fortes et ce sont elles, qui leur permettront à tous de palier tout ce qu’ils vivent de mauvais dans cette histoire.

Cette duologie est très entrainante, les personnages sont captivants, les deux principaux tout comme les secondaires qui ont leur place au sein de ce récit. Tous sont très intéressants, certains drôles, d’autres plus graves, ou encore plus posés, c’est un plaisir de les suivre. Cette cohésion de groupe, la façon dont ils fonctionnent est la dynamique de cette histoire. J’ai adoré découvrir cet univers très fermé du trafic d’oeuvres d’art avec ses dangers et les conséquences que cela aura sur la vie de chacun. On entre dans un univers très fermé, très intimiste bien qu’il soit d’instinct très ouvert sur le monde, mais le tout dans le secret et l’anonymat. En y entrant, Fleur ne s’imagine pas qu’elle va vivre tant de moments déroutants, difficiles mais aussi d’autres tellement fascinants et passionnants.

La plume de Axelle Auclair me plait toujours autant, elle sait manier son histoire en nous proposant quelque chose de différent. Elle nous fidélise avec ses personnages hors-normes, du héros abrupte et froid, aux autres beaucoup plus accueillant et drôles, elle propulse son héroïne dans un milieu très fermé. Ses personnages nous proposent de découvrir des situations drôles, nous offrant une harmonie de groupe exemplaire et si sympathique, la dynamique de l’ensemble est bien rythmée. On n’a pas envie de les laisser, tous, car on s’attache d’emblée à eux. Les émotions sont présentes, allant de la peine à la douleur, du sourire au rire et en passant pas bien d’autres encore. Axelle Auclair nous a offert une histoire un peu à part que j’ai adoré lire.

Frissons d’enfer #2
De Axelle Auclair
Auto-Editions
Broché 333 pages
Sortie le 08/02/2020


Duologie Frissons d’enfer : 
Tome 1 (17/01/2020)
Tome 2  (08/02/2020)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>