Droit au but – Rebecca Jenshak

droit-au-but

Résumé de l’éditeur :
Ce sportif universitaire est un vrai Casanova. Il a l’habitude d’obtenir tout, et qui il veut. Jusqu’à ce qu’il la rencontre…
Katrina
Le mec le plus canon du campus ne cesse de me demander de sortir avec lui. Je sais, c’est le genre de problème qu’on aime avoir, mais ce mec… Il ne se doute pas comme ma vie est compliquée à devoir jongler entre mon rôle de mère célibataire et celui d’étudiante à l’université.
Tous les jeudis, il se pointe au café où je travaille. Ses tentatives de drague ringardes et son arrogance devraient m’agacer, mais il n’en est rien. Je ne suis pas en mesure d’accepter ses avances, mais le jeudi reste ma journée préférée de la semaine.
Joel
La fille la plus canon du campus refuse de sortir avec moi. Je sais, je sais, ça sonne prétentieux dit comme ça, mais cette fille… je l’ai dans la peau, et je ne compte pas baisser les bras.
Tous les jeudis, je me pointe au café où elle travaille. Elle m’a sorti toutes les excuses possibles et imaginables. Je devrais lâcher l’affaire et coucher avec l’une des nombreuses filles qui ne cessent de m’appeler. Mais je n’en fais rien. Même quand elle dit non à mes avances, le jeudi est toujours ma journée préférée de la semaine.

 ★ Merci à Rebecca Jenshak pour ce SP ★
Blog Tour organisé pour cette sortie

annonce-BT_droit-au-but

                    avis-beli

Quand j’ai lu le premier tome de cette série, j’ai été vraiment très agréablement surprise. Elle répond complètement à ce que l’on attend d’une série qui se passe dans le milieu universitaire, à la façon d’une série NA du genre, on y retrouve les personnages qui gravitent tous autour d’un milieu commun. Ici les jeunes hommes sont sportifs, et font partie d’une équipe de basket, on découvrira celles qui deviendront leur moitié. J’étais très enthousiaste à l’idée de lire ce second tome.

Et je peux vous dire que j’ai complètement craqué pour cette histoire. La persévérance du héros masculin est juste adorable, et de voir comment leur histoire va évoluer m’a complètement conquise. Lui, c’est Joel, un jeune sportif qui profite bien de ses années universitaires, un tombeur et un mec très sympa. Elle, c’est Katrina, elle est un peu son opposé, car elle n’a jamais profité de ses années étudiantes, et sa vie est loin d’être de tout repos. Alors quand le tombeur décide de séduire la jeune femme, on peut dire qu’il est bien décidé à prendre le temps qu’il faudra pour ça, et nous nous délecterons de chaque tentative. Tous les jeudis, il vient prendre une collation dans le café où elle travaille, c’est pour lui un rendez-vous à ne pas louper pour tenter de la faire succomber à son charme, on ne lui a jamais dit non. Et pour elle, c’est sa bouffée d’oxygène, ou alors sa bouffée de chaleur tellement elle le trouve beau et attirant, c’est ce petit moment dans la semaine où elle oublie qu’elle a tant à gérer à côté. Mais elle n’a pas le temps, ni l’envie de faire partie de son tableau de chasse, elle a beaucoup à faire et ce genre de jeu ne l’amuse pas.

Joel, c’est le bout en train de service, c’est un jeune homme que l’on apprécie pour sa bonne humeur et sa façon de voir les choses, dès le début il nous embarque. Il séduit et profite de son charme pour approcher tout le monde et à côté de cela il manie sa carrière comme la chose la plus précieuse qu’il a, c’est sa première motivation. Mais il n’est pas que cela, beaucoup l’approche pour bien de mauvaises raisons et il fait attention à ne se laisser prendre dans les filées de toutes ces groupies qui gravitent autour de lui. Nous découvrirons petit à petit sa personnalité, et aussi pourquoi il prend ses relations avec tellement de légèreté. Sa réputation n’est plus à faire, et pourtant il a ce petit truc en lui qui nous interpelle et qui nous persuade qu’il est plus encore. S’il drague, insiste et persévère, il le fait aussi avec une sorte de respect qui est tout à son honneur, encore un point positif en sa faveur, décidément ce personnage a tout pour séduire.

Quand on découvre la vie de Katrina, on sait déjà qu’ils n’ont pas les mêmes responsabilités, et si Joel peut paraitre plus puérile par ce jeu qu’il instaure entre eux, elle parait plus mature car elle est confrontée à certaines réalités qui ne laissent pas de place au hasard et au divertissement. Katrina a passé ces quelques dernières années à tenter de s’en sortir, heureusement elle a tout de même autour d’elle, quelques personnes de confiance pour l’aider. C’est en effet une jeune maman célibataire, le papa de son fils n’a pas été très présent et elle a du se débrouiller comme elle pouvait. On est admirative de la voir ainsi mener de front tant de choses, et on ne l’apprécie que d’autant plus pour cela. Quand elle fait la connaissance de Joel, elle prend conscience de tout ce qu’elle a manqué ces dernières années et elle se prend au jeu par moments de le laisser la séduire, c’est flatteur, plaisant et ça l’amuse mais elle reste sur ses gardes et continue de lui dire non. La jeune femme n’est pas hermétique à son charme mais sa réputation lui rappelle sans cesse qu’elle ne doit pas céder.

On l’aura compris, il la veut, elle le repousse ! D’une simple attirance physique, Joel sera amené à côtoyer de plus en plus Katrina et si c’était un jeu au départ, il va réellement découvrir sa personnalité et l’apprécier plus encore. Et là, on va se régaler plus encore car égale à lui-même il continuera de la séduire mais les sentiments vont s’inviter dans la ronde, et le beau gosse va être confronté à quelque chose auquel il n’était pas préparé. J’ai beaucoup aimé le voir fondre, tout en tentant de s’accrocher à ses convictions de départ. Il s’immisce ainsi dans son quotidien, un quotidien bien différent du sien, on découvre ainsi la passion de la jeune femme pour l’écriture, elle nous introduit dans son monde avec cette pièce de théâtre qu’elle écrit, et on peut ainsi côtoyer tout ceux qui font ce spectacle. Il y a une dynamique très intéressante autour de leur passion, qui sont aussi sujettes à pousser certaines décisions qu’ils vont prendre. Mais elle leur permettra aussi de se rapprocher d’une certaine manière.

La place de la famille dans cette romance est très importante, on l’aura compris pour Katrina, c’est son fils avant tout, et si la famille qu’elle lui offre est un peu particulière, c’est ainsi quand on est une maman solo, il s’épanouit avec elle et elle aussi à son contact. Joel vient d’une famille nombreuse et aimante, on aura l’occasion de les découvrir, et cela sera aussi un aperçu de ce à quoi on pourrait s’attendre de sa part, mais il faut qu’il aille au delà des démons qui l’empêchent d’aimer de nouveau. On s’intègre parmi tous ces personnages avec plaisir et c’est très plaisant d’en apprendre davantage sur eux, à travers ces autres personnages qui les connaissent si bien.

C’est un texte très entrainant que nous propose Rebecca Jenshak dans ce deuxième tome de sa série NA. Les personnages sont appréciables dès le départ, et on aime la légèreté du ton employé pour définir ce qu’ils partagent, mais on n’oublie toutefois pas la gravité de ce qu’ils vivent à côté, et qui est primordiale pour eux. Alors c’est un délice de les suivre, eux qui sont jeunes et plein d’envies et leur rapprochement est délectable à lire, j’ai complètement fondu pour leur histoire. Et il y a aussi une certaine gravité vis à vis de certaines thématiques abordées, mais qui ne saura que les faire murir et voir aussi certaines choses sur ce qu’ils ressentent, les poussant à aller de l’avant.

Pour finir, j’adore cette série, cela se confirme avec ce deuxième tome et franchement si vous aimez les séries telle que Off-Campus de Elle Kennedy, n’hésitez plus et découvrez celle-ci, elle est superbe ! J’ai hâte de découvrir les autres tomes.

Droit au but
De Rebecca Jenshak
Auto Editions
Numérique & papier (330 pages)
Sortie le 14/06/2022

release-blitz_droit-au-but


Série Smart Jocks : 
Tome 1 : Passe décisive (15/03/2022)
Tome 2 : Droit au but (14/06/2022)
Tome 3 : The Tip-off (VO)
Tome 4 : The fake (VO)

passe-decisive droit-au-but

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>