Devil’s Road #2 Lutter de Iride Salvatore

devil-s-road-02-lutter

Résumé de l’éditeur :
Rick est dans les tourments. Son nouveau rôle de président est plus compliqué qu’il ne le pensait. Pour protéger la femme qu’il aime, il a dû faire un choix extrême : se séparer d’elle, et ainsi respecter la promesse faite à sa mère.
Comme si cette situation n’était pas assez douloureuse, il doit gérer les erreurs accumulées au club et les entraves que son père met sur son chemin.
Bien que sa famille se délite sous ses yeux, il garde espoir de pouvoir tout reconstruire et de donner enfin à Eli la place qu’elle mérite. Mais pour cela il va devoir sortir le club d’ennuis, reconquérir la femme qu’il aime et endosser un nouveau rôle, celui d’être père.
Rien ne se fera sans que le sang n’ait coulé.

☆ AVIS DE BELI ☆

Cet avis peut comporter quelques révélations sur ce qu’il s’est passé dans le premier tome.

La situation entre les deux tomes a beaucoup évolué, et pas forcément comme on s’y attendait. Nous retrouvons les personnages quelques années plus tard, installés dans une vie qui nous donne l’information d’emblée : ils ne sont plus ensemble ! et là, on se dit « quoi?? » mais que s’est-il passé pour que chacun vivent chacun de leur côté. Le récit est donc traité au présent, mais nous allons bien entendu évoquer tout ce qu’il s’est passé pour en arriver à lire cette période et ces moments précis de leur vie.

Eli a su reprendre sa vie en main, bien qu’elle soit d’une manière ou d’une autre, toujours sous le joug du club. Elle n’a pas pu partir comme elle aurait voulu, souhaitant mettre une distance entre elle et Rick, en stoppant tous liens, elle reste donc encore accrochée à ses sentiments pour lui, ce qui est difficile à gérer. Elle est bien entendu amener à souvent le voir, puisque tous deux ont eu un enfant ensemble. Nous la découvrons dans sa vie actuelle, travaillant à l’hôpital et s’occupant de son enfant, tout en gérant cette omniprésence du club. Elle reste cette femme égale à elle-même, décidée, indépendante et qui aujourd’hui prend ses décisions en rapport avec son nouveau rôle de mère, pour le bien être de son fils. Elle a beaucoup sacrifié pour lui mais elle l’a fait en toutes connaissances de causes et par amour, mais il est peut être arrivé le temps où il lui faut ne plus attendre Rick, qui a continué sa vie de son côté. Eli voit et constate les faits, qui lui font bien entendu beaucoup de mal et de peine, alors à elle de rebondir et c’est ce qu’elle va tenter de faire.

Rick est président des Devil’s Road et depuis quelques années, depuis qu’il a récupéré ce poste, plus rien ne va. On sait bien que ce n’est pas de tout repos que de diriger un club, mais on se demande bien ce qu’il se passe réellement pour que tout parte dans tous les sens ainsi. Il a du se séparer de la femme qu’il aime, abandonner l’idée même d’être un père normal  et il doit faire face à trop d’obligations et de décisions à prendre. A côté de lui, ce sont aussi les autres qui en pâtissent, son meilleur ami souffre de tout cela aussi, et sa relation avec la soeur de Rick en pâtit, mais d’autres bikers encore, rencontreront des problèmes face l’instabilité du clan. C’est au fur et à mesure que le récit se déroule, que nous comprendrons tout, en découvrant ce qu’il se passe et ce, face à quoi Rick se retrouve confronter.

La double narration nous permet de bien évaluer l’évolution de l’histoire selon leurs deux points de vue. Ainsi nous comprenons bien tous les agissements de Rick, sans qu’il puisse les expliquer aux autres et plus particulièrement à Eli, qui subit encore cette toute puissance du club sur le reste. Nous pouvons ainsi constater les multiples émotions qui les assaillent : de l’amour à la haine, de la tristesse à la colère, de l’envie au rejet, tant de choses vont se passer. Rick est désemparé mais il n’a pas le choix, il doit continuer à la tenir loin de lui et elle ne doit pas être d’une manière ou d’une autre rattachée à lui, ni même leur enfant. Cela le brise petit à petit, mais c’est ainsi qu’il doit les protéger. Eli est prise dans tellement d’envies et d’émotions contradictoires. Il ne veut pas d’elle, donc elle se doit d’avancer, mais dès qu’elle le voit, elle craque pour lui. La situation est bancale et elle a énormément de mal à avancer vers autre chose, tant qu’il sera présent, même dans l’ombre.

L’évolution des personnages est très intéressantes, ils restent vraiment fidèles à eux-mêmes, c’est ainsi que Rick toujours aussi secret, œuvrera au mieux pour protéger les siens, aux détriments de ce qu’il éprouve et offrant ainsi une image de lui peu reluisante. Éli quand à elle, va continuer d’évoluer : devenir mère la rend d’autant plus responsable et c’est toujours un plaisir de suivre cette femme décidée. Ceux qui les environnent maintiennent leur place auprès d’eux deux : frère, soeur, meilleur ami. Les valeurs comme l’amitié, la fidélité au club sont toujours maintenues et valorisées. Nous avons eu le temps de bien apprendre à les connaitre et de constater leurs agissements dans la situation actuelle, n’a rien d’étonnant, cela parait logique. Mais s’ils avaient réussi à maintenir une certaine stabilité, tout va alors changer et s’accélérer.

Le récit va être rythmé par tous les rebondissements liés au milieu dans lequel ils évoluent. Si Rick pensait protéger sa famille, c’était sans compter sur ce passé qui va nous relever tant d’informations sur l’histoire de sa famille. Des hommes bien plus dangereux que ceux d’un club vont venir mettre en danger leur vie. Ce que j’ai trouvé assez intéressant, c’est qu’en partant du principe que ce monde des bikers est déjà en soit, très exaltant mais aussi dangereux, c’est de constater que l’auteure a su rebondir et proposer un autre danger. Un danger bien plus important, car ancré dans un monde profondément malsain et mauvais, et de voir la tournure et l’implication de chaque personnage dans cette histoire, est très exaltante ! Tout ce petit monde vit sur des charbons ardents, ne sachant pas à quel moment le mal va leur tomber dessus, il est difficile de faire confiance et de savoir si la personne en face de soit est sincère ou mal attentionnée.

L’atmosphère du roman reste toujours tendue aux vues de ce qu’il s’y passe. C’est toujours exaltant de suivre des personnages dans ces milieux très fermés et dangereux. Eli va encore une fois, bien souffrir du comportement de Rick, qui lui même fera son maximum pour tout maintenir à flot. Mais il submergeait par ce lourd passé qui lui tombe sur les épaules, et il devra se montrer fort pour garder la confiance de tous ceux qui comptent pour lui. Un tome 2 toujours aussi haletant, on y replonge avec plaisir et l’intrigue y est toujours captivante. On est bien encré dans cet univers de bikers où la menace est constante et l’évolution de leur histoire est passionnante. J’ai beaucoup aimé ce tome, et j’ai vraiment pris beaucoup de plaisir a poursuivre l’aventure avec ces personnages.

Devil’s Road #2 Lutter
De Iride Salvatore
Evidence Editions
Numérique 302 pages
Sortie le 03/04/2020


Série Devil’s Road (3 tomes) : 
Tome 1 : Survivre (03/01/2020)
Tome 2 : Lutter (03/04/2020)
Tome 3 : Exister (2020)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>