Campus Drivers #2 Book Boyfriend de C.S. Quill

campus-drivers-02

Résumé de l’éditeur :
Lorsque Donovan, Campus Drivers adulé et bourreau des coeurs avéré, prend conscience des séquelles que peut causer son comportement, il décide de devenir LE petit ami parfait.
Pour cela, il a besoin du meilleur coach dans le domaine: Carrie. Mais, même s’ils ne se sont jamais fréquentés, celle-ci sait qu’elle ne veut rien avoir à faire avec lui. Les tombeurs d’un soir en quête de repentir, elle n’y croit pas une seconde dans la vraie vie. Elle préfère collectionner les héros des romances qu’elle dévore, c’est bien moins compliqué !
S’il parvient à la convaincre, c’est un programme intensif en romantisme que va devoir suivre Donovan. Mais n’est pas un héros de New Romance qui veut, surtout quand la réalité essaie de jouer avec la fiction !

 ★ Merci aux Editions Hugo New Romance pour ce SP ★

☆ AVIS DE BELI ☆

Cette série, elle est épatante ! C.S. Quill nous offre des personnages que l’on ne peut qu’adorer, je les adore, du coup je me régale à chaque tome. Et quel rythme dans le récit, c’est dynamique, plein d’humour, d’émotions et de bons moments. Après un cliffhanger à la fin du tome 1, qui nous donnait très envie de découvrir la suite, et qui était une bonne façon d’introduire le personnage de ce roman, Donovan, nous enchainons directement sur son histoire.

Nous voilà de retour auprès des Campus Drivers, cette bande de jeunes hommes qui ont créé une application de chauffeur sur le campus voilà quatre ans. C’est leur dernière année sur le campus et ils comptent bien en profiter un maximum. Donovan est l’un d’eux, on a fait sa connaissance précédemment dans le tome 1. C’est un jeune homme qui profite  de ses années étudiantes, pour faire la fête, enchainer les filles et s’amuser. Il souhaite faire son avenir dans l’univers du sport, et plus précisément du basket, c’est une star sur le campus, en plus d’être un campus drivers. Son père est l’entraineur, et c’est quand celui-ci va faire un malaise que sa soeur et sa mère vont revenir et qu’il va apprendre quelques vérités sur leur passé qui va changer sa façon de voir les choses. Il décide alors de changer, pour prouver qu’il est capable d’autre chose que de frivolités et qu’il peut construire quelque chose de stable avec quelqu’un.

Carrie, notre héroïne dans cette romance, était la colocataire de la petite amie de Carter. C’est l’éternel romantique, celle qui passe sa vie à lire toutes les romances possibles et inimaginables. C’est vers elle que Donovan va se tourner pour avoir quelques conseils pour être cet homme bien sous tous rapports qui doit bien se comporter avec les femmes. Il a donc l’approcher pour lui demander des conseils, mais Carrie va tout de suite se braquer et tenter de se débarrasser de lui, mais Donovan est décidé et il ne lâchera pas l’affaire. Leurs débuts de collaboration nous offriront bien des moments où les échanges verbaux nous permettront de bien saisir quel genre de personnages ils sont, tout de suite, je me suis régalée en leur compagnie. Ils ne vont pas cesser de se chercher, de se provoquer, elle dans l’espoir de s’en débarrasser, lui dans celui de la convaincre de l’aider, deux objectifs différents. Elle finira par céder, et tentera de l’initier au monde de la romance, autant vous dire qu’un homme qui lit de la romance, et étudie les grandes lignes de ce genre, c’est juste délectable, on se régale.

Carrie va donc être amené à cotoyer les campus drivers sans même le vouloir, elle qui fuit comme la peste, tous les hommes et toutes formes d’engagement, elle va intégrer ce groupe qui l’accueillera les bras ouverts. A travers cette relation qui s’installe, nous allons découvrir leurs personnalités, tous deux sont plutôt enjoués, chacun à leur façon, CS Quill aime nous proposer des héroïnes qui n’ont pas froid aux yeux, pour notre plus grand plaisir. On craque pour ces hommes, mais on se régale de découvrir les jeunes femmes qui leur font face, nous offrant ainsi des personnages à la personnalité forte et imposante. Entre Carrie et Donovan, va donc s’installer une sorte de relation de prof et élève, elle va l’initier à l’amour et ils vont donc passer beaucoup de temps ensemble.

Si au départ, ils vont chacun leur objectif : elle, faire au plus vite pour qu’il lui foute enfin la paix, lui, en apprendre le plus possible pour réussir sa mission, ils vont toutefois être confrontés à quelque chose à laquelle aucun d’eux ne s’attendaient : être attiré par l’autre. A force de passer du temps ensemble, de partager sur les relations hommes-femmes, évoquer ce qu’un couple doit partager comme moments, ils vont se rapprocher. Cela sera d’abord physiquement, cédant ainsi à l’appel du sexe, mais sans engagement, et juste pour se faire du bien, le manque de sexe se faisant ressentir chez tous deux. Mais plus le temps passe et plus ils s’apprécient, plus ils découvrent sur l’autre et plus il devient nécessaire de voir l’autre, d’avoir de ses nouvelles. Une certaine forme de dépendance de l’autre s’installe, sans que cela soit prévue. Ils vont tenter tous deux d’y échapper, mais c’est plus fort qu’eux, ils s’arriment à l’autre de plus en plus.

Un schéma narratif souvent utilisé en New Adult, et qui fonctionne à chaque fois. J’adore ces histoires où deux personnages qui ne s’entendaient pas, forcés de passer du temps ensemble, finissent par bien s’entendre jusqu’à tomber amoureux de l’autre. Ici, dans le cadre de cet univers proposé par CS Quill, cela fonctionne parfaitement bien, on se régale à les suivre et à les découvrir. Bien entendu, cela nous permet d’appréhender leur histoire, auprès de leurs familles, qui seront aussi tellement révélatrices de ceux qu’ils sont alors, se forgeant sur l’expérience de leurs parents dont ils ont été témoins. Carrie a mal vécu le divorce de ses parents, qui a vu la descente en enfer de sa mère, Donovan a eu la chance de voir ses parents divorcer mais continuer de s’apprécier, mais ce sont ses rapports avec sa soeur, qui se sont dégradés et finiront par le rattraper. Deux personnages fort attachants, drôles, plein d’entrain et d’envie, que l’on apprécie d’emblée et qui vont nous permettre de passer un bon moment.

Les émotions sont au rendez-vous car tous deux vont se rendre compte de tant de choses sur leur vie. Donovan va réellement faire une introspection de sa façon d’être et il va prendre la décision importante de changer et se ranger. Pour un étudiant qui a su profiter de la vie, se remettre en question ainsi n’est pas chose facile, mais il le fera avec sérieux et détermination. Il va beaucoup s’en vouloir de ne pas avoir su être présent pour l’un de ses proches et en constatant son manquement au soutien qu’elle attendait, il va réaliser qu’il se doit de se rattraper. J’ai beaucoup apprécié découvrir de quelle façon, cela va faire son petit bout de chemin dans ce changement qui va s’opérer dans sa vie, même cela il va le faire avec entrain et bonne humeur, même si les débuts seront un peu déstabilisants pour lui, face à certaines vérités le concernant. Carrie n’est pas en reste, c’est une jeune femme très secrète sur sa vie de famille et sur ce qu’elle vit au quotidien depuis des années. Elle se doit de gérer des problèmes qu’elle ne devrait pas avoir à affronter. La dérive de sa mère, la pousse à ne pas croire en l’amour, c’est ainsi qu’elle met une certaine distance avec les hommes, distance qu’elle essaiera de maintenir auprès de Donovan. Mais comment ne pas résister à cette tornade de gentillesse, de charme et de sex-appeal ? Impossible !

On se régale toujours autant de tous les suivre, on retrouve tous les personnages qui forment leur groupe animé. On retrouve les deux couples formés dans le premier tome, et découvrirons aussi un peu plus Adam, ce personnage sur lequel, j’aurai beaucoup aimé avoir un tome, celui que toutes les filles apprécient car beaucoup plus posé que ses camarades. Et il y a toujours Lewis, ah Lewis, quel personnage ! Il n’en rate pas une, j’ai hâte de lire son tome, le prochain.  Avec lui, on ne s’ennuie pas une seule seconde, je suis très très curieuse de le découvrir plus encore. Une bande de joyeux lurons, de jeunes étudiants qui se complètent à merveille et qui nous permettent de passer de très bons moments.

Le premier tome, c’était la découverte, l’explosion des émotions quand on se lance dans un univers que l’on ne connait pas. Je m’y suis sentie tellement bien, que l’on s’imagine qu’il sera difficile de faire tout autant par la suite, et pourtant elle réussit ce pari, ce tome est aussi bon, j’ai adoré. Franchement, c’est une série qui se dévore, dont on se délecte avec plaisir, on s’y sent bien, on y passe de très bons moments. Les personnages sont attachants, on les a tous aimés depuis le début de l’aventure, et de pouvoir tous les connaitre, c’est super plaisant. A la façon d’une série New Adult, on a un aperçu des couples qui vont se former assez facilement et les situations collent parfaitement bien au genre, et on prend plaisir à les découvrir.

Campus Drivers #2 Book Boyfriend
De C.S. Quill
Editions Hugo & cie
Collection New Romance
Broché 419 pages
Sortie le 01/10/2020


Série Campus Drivers : 
Tome 1 : Supermad (03/09/2020)
Tome 2 : Book Boyfriend (01/10/2020)
Tome 3 : Crash Test (05/11/2020)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>