« Si nos chemins se croisent » le tome 1 de Mélanie Harlow

happy-crazy-love-01-si-nos-chemins-se-croisent

Résumé :
Il ne croyait plus en l’amour.
Margot a besoin de changer d’air. Elle vient de se séparer de son ex qui s’est révélé être un pauvre type opportuniste, tout cela très publiquement devant toute le gratin de Detroit.
Cela tombe bien, la société de communication où elle travaille doit s’occuper d’un client hors de la ville.
Quoi de mieux qu’un séjour loin de son quotidien, au bord du lac Huron, dans une ferme qui a besoin de donner un coup de jeune à son image ?
Mais, elle ne s’attendait pas forcément à rencontrer un homme comme Jack, un des propriétaires de la ferme.
Renfermé, agressif, il n’est toujours pas remis du décès de son épouse et déteste l’idée qu’une jeune femme de la ville vienne se mêler de leurs affaires.
Mais sa vivacité et son charme sont en train de percer la carapace que le deuil a créée autour de son coeur.
Elle n’est que de passage, elle ne connaît rien à son quotidien mais il pourrait lui apprendre à vivre auprès de lui.

☆ AVIS DE BELI ☆

J’ai fait l’acquisition de ce premier tome lors du Festival New Romance 2017, c’était l’occasion d’échanger avec l’auteure et de découvrir son premier roman traduit en France. A l’approche de la sortie, j’ai décidé de le lire et je n’ai pas pu m’arrêter une fois qu’il fut commencé.

Ce que j’ai tout de suite apprécié, c’est le ton donné au roman, une belle touche d’humour accompagne les personnages dans leurs actions et cela fait sourire. Nous commençons par découvrir Margot dans sa vie en tant que citadine, fille d’un prétendant au poste de sénateur, de bonne famille. Elle vient de monter sa boite avec sa meilleure amie, vit seule depuis qu’elle a quitté son ex il y a un an. Margot a eu une vie choyée, mais elle a ressenti ce besoin de s’accomplir seule, sans l’aide de ses parents. Suite à un accident diplomatique lors d’une soirée à cause d’un vol inconsidéré de scones, elle va partir en mission pour l’agence dans le Michigan, loin de la haute société de Detroit. Jusque là nous avions pu découvrir la face visible de sa personnalité, celle qui se doit de faire bonne figure, qui doit participer à des soirées pour la bienséance… et elle a montré alors la première fissure à cette image « parfaite » de fille « de ».

Prétextant la nécessité de rester discrète après son attitude, elle va accepter une mission dans une ferme loin de la ville, où elle compte prendre quelques jours de vacances pour se ressourcer. Ce petit incident la pousse à vouloir encore plus assumer sa véritable personnalité et elle se rend compte de sa bêtise sur certains de ses agissements. Son métier lui permet de rendre service aux gens, de les aider à faire valoir ce qu’ils ont pour que cela marche mieux pour eux, Margot fait partie de ces personnages qui aiment aider et faire plaisir et elle est passionnée par son métier. Une première idée de sa personnalité qui ne colle pas forcément avec l’image de fille de la bonne société qui a toujours tout eu. C’est en cela que son personnage est appréciable, car elle n’est pas la gamine pourrie gâtée comme on serait en droit de le penser et c’est un plaisir que de la découvrir réellement. Elle a une personnalité très intéressante et la voir se laisser guider par ses idées créatives dans le cadre de son travail est très appréciable. Elle va alors devoir aider trois frères qui ont hérité de la ferme de leur père, pour les faire connaitre, eux, leur ferme et leurs initiatives. Seulement voilà, sur les trois frères, l’un d’eux n’est absolument pas d’accord avec cette idée : il ne veut pas de changements et il ne veut pas d’intrusion de quelques façons que se soit dans sa vie.

Mélanie Harlow nous propose une double narration, d’un côté Margot et de l’autre, Jack, cet homme qui refuse sa présence. Son personnage m’a plu dès le départ, un homme écorché qui a beaucoup perdu et qui a énormément souffert ! L’auteure nous le présente dès le début, comme un homme profondément meurtri que ses proches essayent de sauver de lui-même et de cet état d’auto-destruction dans lequel il vit depuis quelques années. Il s’est isolé, malgré sa présence au coeur même du corps de ferme. Mais on décèle en lui ce qu’il a été, ce qu’il serait si l’étincelle de vie en lui reprenait le dessus. C’est lors de moments en compagnie de son neveu et de sa famille, que l’on aperçoit qui il est vraiment. Cela fait de lui un personnage touchant, sur lequel nous avons envie de nous pencher, avec un contraste certain avec son attitude rebelle et sa véritable personnalité.

Là dessus arrive une fille de la ville qui n’a rien à faire dans une ferme et qui vient alors qu’il n’est pas d’accord avec sa présence et l’objectif d’aider la ferme à se faire de la pub. Le contraste entre les deux personnages est certain, ils ne viennent pas du même univers, ne vivent pas du tout de la même façon et ont vécu des vies bien différentes… cette rencontre promet alors bien des surprises, l’idée était plus que tentante. Il a un physique très imposant, en contraste avec d’autres personnages, il représente la force brute de cet homme qui vit dans la nature et pourtant il semble inoffensif sauf peut être lorsque Margot arrive et que la colère de sa présence s’impose à lui. Là il se réveille et se montre froid, glacial, blessant et très entêté face à cette femme qui n’est là que pour les aider. Margot ne va pourtant pas baisser les bras, et elle va prendre l’affaire à bras le corps et foncer droit dans le tas ! Il ne veut pas entendre parler d’elle, elle va tout faire pour lui prouver que ses idées sont bonnes.

Entre eux, c’est assez explosif, d’abord car Jack n’accepte pas sa présence et ses idées. Il est catégorique et elle est butée. Là-dessus, il y a une alchimie terrible qui frétille entre eux et si Margot apprécie ce physique hors normes et si tentateur, lui refuse catégoriquement de céder à cette attirance. Sa blessure profonde le lui interdit, il n’a pas le droit d’y céder. Ils vont contraints et forcés, enfin Jack surtout, de passer du temps ensemble. On peut dire alors que Margot y met du sien pour le séduire afin qu’il accepte ses idées. En cédant, il ouvre une vanne qui engendre culpabilité et prise de conscience, et c’est Margot qui en subira les frais par des paroles malheureusement blessantes et une prise de distance qui accentuera ce fossé entre eux.

Le récit est rythmé par les petites scènes burlesques occasionnées par Margot principalement qui tente vraiment de s’intégrer à cette vie à la ferme. Elle y met beaucoup du sien et c’est ainsi que l’on découvre un personnage, qui n’a rien à voir avec l’image d’elle qu’elle donne en société. Jack tente de maitriser ses moments où l’envie de sourire lui prend, mais elle arrive à s’insinuer petit à petit auprès de lui pour qu’il craque et se déride. Deux personnages très appréciables, ils mettent du coeur dans ce qu’ils entreprennent et ils se livrent à nous tels qu’ils sont, avec leurs qualités mais aussi leurs défauts. Une simple mission pour l’agence qui risque de changer bien des choses dans la vie de ces deux personnages qui n’étaient pas forcément faits pour se rencontrer mais qui semblent si bien se compléter.

Ce premier tome se dévore, j’ai beaucoup apprécié la personnalité des personnages, ils sont forts et imposants, chacun à leur manière mais aussi très vulnérables. Les deux contraires se sont trouvés et bien que la situation ne fut pas évidente à gérer, Jack campant si fort sur ses positions qu’il a fait beaucoup souffrir Margot, les voir tous deux s’ouvrir l’un à l’autre nous a proposé une belle romance. Les lieux sont si joliment décris que l’on s’y croirait, un vrai bol d’air pour les citadines, cela donne envie de grands espaces et de nature. La plume de l’auteure est très agréable, alliant la légéreté de l’humour aux sentiments profonds qu’éprouvent les personnages, on rit et on a aussi le coeur qui se sert quand on les voit se faire du mal et souffrir.

« Si nos chemins se croisent » le tome 1 de Mélanie Harlow
Editions Hugo Roman, collection New Romance le 16/11/2017 : 400 pages

NOTE : 4,5/5


Série The Happy crazy love (3 tomes) : 
Tome 1 : Si nos chemins se croisent (16/11/2017)
Tome 2 : Si un jour, tu es à moi (07/12/2017)
Tome 3 : à suivre en 2018

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>