« Everything, Everything » de Nicola Yoon

everything,-everything

Résumé :
Ma maladie est aussi rare que célèbre, mais vous la connaissez sans doute sous le nom de « maladie de l’enfant-bulle ». En gros, je suis allergique au monde. Je viens d’avoir dix-huit ans, et je n’ai jamais mis un pied dehors.
Un jour, un camion de déménagement arrive.Je regarde par la fenêtre et je le vois. Le fils des nouveaux voisins est grand, mince et habillé tout en noir. Il remarque que je l’observe, et nos yeux se croisent pour la première fois.
Dans la vie, on ne peut pas tout prévoir, mais on peut prévoir certaines choses. Par exemple, je vais certainement tomber amoureuse de lui. Et ce sera certainement un désastre.

☆ AVIS DE BELI ☆

Une lecture que j’ai choisis car beaucoup ont eu un coup de coeur. La couverture est sublime, le résumé nous annonce d’ores et déjà que la lecture va être touchante. Un Young Adult comme j’aime tant les lire, même si mon coeur se serre souvent à la lecture de ce type de roman.

C’est le sourire et la larme à l’oeil que j’ai découvert l’histoire de Madeline. Jeune femme qui fête cette année ses dix-huit ans, elle a passé les dix-sept dernières années à vivre dans une bulle. Atteinte de la maladie de l’enfant-bulle, elle ne peut pas vivre à l’extérieur, ni au contact des autres et tout ce qu’elle touche doit être décontaminé. Jusque là sa vie tournait selon un rituel quotidien, auprès de Carla son infirmière et de sa mère, médecin. Jusqu’au jour où une famille a aménagé dans la maison d’à côté. A partir de ce moment-là, plus rien ne sera pareil pour Madeline.

C’est Olly, ce nouveau voisin qui va bouleverser la vie de Maddy, comme il aime l’appeler. Entre eux, va s’instaurer des échanges de fenêtre à fenêtre, puis via internet où ils vont apprendre à se connaitre petit à petit, devenant ainsi très proche l’un de l’autre. Puis un jour Carla, l’infirmière de Maddy va l’autoriser à ce que Olly lui rende visite, sans le dire à sa mère qui aurait refuser.
Entre eux, il y a beaucoup de compréhensions, sans que la pitié ne vienne ternir ce qu’ils ressentent l’un pour l’autre. Maddy a une vie tellement reclue qu’elle manque de beaucoup d’expériences de la vie tandis que Olly vit dans une atmosphère familiale tendue avec un père violent. A l’écoute l’un de l’autre, ils vont s’apporter cette évasion qu’ils recherchent tous deux de façon différente.

Maddy est une jeune femme si pleine d’envie de vivre, elle ne s’est jamais laissée abattre par sa maladie, prenant tout ce qu’il lui était possible de prendre. C’est un réel plaisir que de la lire, de la suivre et de l’accompagner dans tout ce qu’elle va vivre grâce à Olly. Cette jeune personne est une véritable boule d’énergie, elle est merveilleuse. A suivre Maddy et Olly, c’est un peu comme un hymne à la vie, l’envie qu’ils ont tous deux des moments qu’ils partagent sont beaux. Chacun vit une situation difficile et nous avons le coeur qui se sert de peur de ce qui pourrait se passer par la suite. L’arrivée de Olly dans la vie de Maddy a réveillé des instincts en elle, des envies qu’elle ne pensait pas pouvoir ressentir : ce besoin de découvrir ce que chaque jeune personne de son âge vit commence à germer en elle. Si jusque là son quotidien était parfaitement bien géré, c’est parce qu’elle n’avait pas conscience de ce qu’elle manquait. La présence de Olly éveille ainsi en elle, bien des sentiments et émotions.

Malgré tous ces beaux moments, Maddy ressent aussi pour la première fois de la peine. Elle sait que jamais elle n’aura la possibilité d’être pleinement heureuse, jamais elle n’aura le droit d’avoir une vie normale à l’extérieur. Jamais elle ne pourra connaitre l’amour et vivre de cet amour. C’est avec beaucoup d’émotions que nous découvrons ces beaux moments qu’ils passent ensemble, le bien qu’ils se font mais aussi la découverte des regrets, des peines. La mère de Maddy n’aurait jamais accepté qu’elle voit Olly, car elle a toujours souhaité protéger sa fille, bien au delà de ce que nous croyions. Toucher le bonheur ainsi sans pouvoir en jouir pleinement, il fallait qu’elle le vive oui mais la tristesse engendrée est tout aussi forte que le bonheur ressenti.

Le récit semblait tout tracé et même s’il avait suivit le cheminement de mes pensées, j’aurai aimé ma lecture mais l’auteure nous surprend et nous offre un dénouement différent. J’ai aimé cette lecture, la petite étincelle d’amour, celle d’espoir, celle des découvertes, des premières fois. Maddy nous touche et rend chaque événement exceptionnel et majestueux, les pages du livre sont agrémentés de schémas, illustrations, documents qui nous ramène à cette vie où Maddy est seule avec elle même et ses pensées. Le livre prend vie lui même à travers tous ces petits ajouts qui colle si bien avec la personnalité et la fraicheur de Maddy. Certains font sourire, d’autres nous émeuvent mais le récit nous porte à la suivre, l’accompagner dans chaque instant de sa vie.

Un livre magnifique, surprenant et j’aime quand les auteurs arrivent à me surprendre. Quand le roman est bon et quand plus, il y a un petit truc en plus auquel vous ne vous attendiez pas, c’est juste merveilleux. Un beau coup de coeur qui a su énormément me toucher avec une héroïne solaire qui éblouit le roman. Je suis curieuse de découvrir l’adaptation cinématographique. La bande annonce vient de nous être dévoilée, si pour l’instant les décors ne correspondent à l’image que je m’étais faite de la bulle et de son environnement, cela m’a l’air assez prometteur pour les faits relatés.

« Everything, Everything » de Nicola Yoon
Editions Bayard le 06/04/2016 : 358 pages

NOTE : 5/5

pcc

 

(Chronique du 23/02/2017)


Article sur l’avant première du film

avp_everything


everything-everything_poche

Lecture en format poche
★ Merci à Hachette Editions pour ce SP ★

AVIS DE PANDO

 Everything, everything, j’ai tellement entendu parler de cette histoire en bien, et depuis son adaptation au cinéma encore plus ! Il fallait donc que je le lise. Que moi aussi je puisse pouvoir parler de ce livre sans me sentir à part, ou regarder genre « quoi tu n’as pas lu ce livre ? ». Maintenant que c’est chose faite je comprends l’engouement qui l’entoure, c’est vraiment une très belle histoire.

Everything everything c’est l’histoire de Maddy, une ado hors du commun, une fille qui vit dans une bulle, qui ne sait pas à quoi ressemble la vie dehors, qui ne peut voir le ciel qu’à travers sa fenêtre. Elle le vit plutôt bien, ne cherche pas à transgresser les règles, elle sait qu’elle ne peut pas sortir, qu’il en va de sa survie, à quoi bon se torturer l’esprit.

C’est l’arrivée de Olly qui va la chambouler, lui donner envie de voir le monde et surtout de pouvoir l’approcher. Le jeune homme vient juste d’emménager en face de chez elle, dès le premier regard elle sera intriguée par lui, attirée. On ressent la réciprocité par les actions d’Olly qui de loin essaiera de prendre contact avec elle de manière assez drôle. Entre eux les conversations seront une échappatoire, ils se confieront, se découvriront grâce à ces échanges, se livrant l’un l’autre naturellement. C’est de cette manière que Maddy va se rendre compte que sa vie ne lui convient pas, ou plus, qu’elle veut plus, mais comment pourrait-elle espérer vivre quelque chose avec Olly ? comment  faire épanouir tous ses sentiments et les partager si elle ne peut l’approcher ?

C’est Olly,  qui va bouleverser tout son monde,  qui va lui offrir les plus beaux instants de sa vie mais aussi les plus durs et les plus compliqués. Cette histoire m’a transportée, du début à la fin, je me suis mise à la lire sans pouvoir m’arrêter, j’en voulais toujours plus. J’ai vraiment été surprise par la tournure des évènements, ne m’attendant absolument pas à ce genre de revirement.

J’ai adoré les personnages, leurs caractères, leur humour, leur échanges, leurs discutions, leurs jeux des cinq questions, tout en fait.  Maddy est très attachante, en essayant de se mettre dans sa situation, on peut facilement comprendre ce qu’elle ressent, l’adolescence est déjà en soit un passage difficile, mais pas pour Maddy, elle est une jeune fille mure pour son âge, compréhensive, qui préféra se priver de quelques instants de bonheur pour ne pas faire de la peine ou inquiéter son entourage. J’ai vraiment pris plaisir à la connaitre et à la découvrir. Elle va cependant beaucoup évoluer tout au long de l’histoire, apprendre sur elle-même, ses sentiments et ses besoins, se détacher ce qui l’entoure et avoir envie de beaucoup plus, elle va se rebeller à sa façon.

Ce livre ne sera pour moi pas un coup de cœur (je vous vois déjà prêt a me lancer des pierres, surtout Beli !) mais reste une lecture très forte, qui aura su me toucher et me surprendre, avec laquelle j’ai vraiment passé un très bon moment, je la relirais avec grand plaisir.

« Everything, Everything » de Nicola Yoon
Editions Le livre de Poche le 04/10/2017 : 384 pages

 Note : 4,5/5

(Chronique du 15/11/2017)


Le trailer de l’adaptation cinématographique 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>