Comme un battement d’elle de Sylvia Day

comme-un-battement-d-elle

Résumé de l’éditeur :
Jamais je n’aurais imaginé y parvenir, mais à présent, j’ai bel et bien trouvé ma place. Je vis dans une maison rénovée de mes mains, au coeur d’une région que j’aime, avec des amis que j’adore et un travail qui me comble. Réconciliée avec le passé, je pose enfin sereinement les bases de mon avenir. Mais c’était sans compter sur l’arrivée de Garrett Frost, un nouveau voisin, aussi obstiné qu’entreprenant. Cet homme est une véritable force de la nature et il vient perturber l’organisation de ma vie si bien réglée. Je devine les fantômes qui le hantent, les tourments qui l’animent. Ses blessures l’ont rendu dangereux. Je crains d’être trop fragile pour la tempête qui fait rage en lui, trop délicate pour supporter la douleur qui l’habite. Pourtant, sa détermination est forte… et la tentation aussi. Or parfois, même dans l’atmosphère la plus glaciale, la flamme peut se raviver.

 ★ Merci aux Editions J’ai Lu pour ce SP ★

☆ AVIS DE BELI ☆

Je n’ai pas réussi à prendre mon envol avec cette histoire. Je me retrouve un peu ennuyée car je ne sais pas trop quoi en dire, mon avis ne sera pas bien loin du coup. L’histoire est intéressante, elle se dévoile vraiment à la fin, ce moment où l’on comprend alors tout ce qui a pu être étonnant jusque là dans les réactions des personnages. Mais bon, le roman est court et sur le laps de temps de lecture, je n’ai pas réussi à me rapprocher suffisamment d’eux pour les apprécier plus que cela.

C’est quand Teagan rentre dans Garrett au détour d’une balade, que tout commence, leur première rencontre est étrange, déstabilisante et va créer une sorte de malaise. Et pourtant, Garrett revient et pas de manière douce, non il fonce dans le tas, enfin plutôt vers elle et n’y va pas par quatre chemins. Ok, alors on observe, sans bien comprendre mais l’alchimie entre ces deux-là est certaine. Question interactions, ça a l’air de fonctionner, mais je me demandais alors qu’est-ce qui dans la vie de la jeune femme, avait pu la rendre si craintive et si renfermée sur elle. On sait qu’elle a quitté New-York, qu’elle a une vie assez mouvementée avec une télé réalité à laquelle elle a participé et une relation désastreuse avec son ex. Mais on n’en sait pas plus. Pourquoi semble-t-elle si fragile et si mal ? C’est la question que l’on se pose tout du long, sans comprendre.

Garrett vient d’arriver dans le quartier, et il va faire connaissance de Teagan, et de ses amis. Il s’impose de façon qui semble tout naturelle pour lui, mais pour nous, cela sonne étrangement. Il va se laisser guider par son attirance pour elle, et si elle, a du mal à assumer la soudaineté de ce qu’il se passe, lui ne s’en cache pas et il s’emballe vite. On sent que leur relation est fusionnelle mais c’est Garrett qui porte l’ensemble, Teagan se laisse elle, dérivée, ou portée par cet homme qui s’impose. Teagan est un personnage féminin très fragile, psychologiquement, on la sent au bord du gouffre et le moindre coup de vent pourrait la déstabiliser. Et pourtant l’attitude de Garrett au départ, a de quoi désarçonner plus d’une personne. J’ai trouvé cela très étrange que de constater comment cela se passait entre eux, très rentre dedans, sans hésitation de sa part et avec un truc que l’on a alors du mal à saisir.

Sylvia Day a ce truc pour décrire ses personnages qui nous les rendent tout de suite, très alléchant, il n’y pas de doute là-dessus. Son personnage masculin, Garrett, a une plastique extraordinaire et sa description est fort attrayante. C’est à travers le regard curieux de Teagan que nous pourrons ainsi tout à loisirs, nous délecter de ce corps qui lui est offert d’admirer. Teagan qui se sent si insignifiante, qui s’oublie depuis tant de temps et qui ne pense pas plaire, et n’en a pas envie, se verra renaitre à travers cette expérience qu’elle va vivre auprès de lui.

Quelques références à la série Crossfire raviront les fans de la série. De mon côté, je l’ai lu y’a bien trop longtemps et pas dans son intégralité et je ne serai vous dire si Teagan était déjà citée dans la série à l’époque. Mais nous re croisons Eva, et on évoque Gidéon bien sur. Les Cross sont présents et ont toujours cette aura de réussite et d’admiration autour d’eux.

Un roman qui malgré sa très jolie couverture, et un titre très évocateur, ne m’a absolument pas convaincu. L’idée était intéressante mais ça n’a pas pris de mon côté, et je trouve que l’ensemble est trop rapide et pas du tout approfondi, pas assez en tout cas pour que je n’ai eu le temps de m’attacher à ses personnages et leur histoire. Même avec le fin mot de l’histoire, je me suis dite que ça aurait pu tellement mieux, mais non cela ne suffit pas. Pour moi, malheureusement, c’est une déception, même si Garrett est très sexy, mais cela n’est pas l’essentiel. C’est avec regret et un sentiment d’inachevé que j’ai refermé ce livre.

Comme un battement d’elle
De Sylvia Day
Editions J’ai Lu
Semi-poche 249 pages
Sortie le 25/03/2020

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>