« Black Feelings » de Mo Gadarr

black-feelings

Résumé :
Et vous, que feriez-vous si vous recroisiez le bourreau de votre adolescence des années après ?
Si Mandy a voulu devenir professeure de français, c’est certes par passion pour l’enseignement, mais aussi et surtout, pour sensibiliser les jeunes au harcèlement scolaire. Elle-même victime de ce phénomène pendant ses années lycée, elle veut à tout prix éviter qu’il se reproduise.
Cependant, lorsqu’elle découvre que son ancien bourreau est un de ses collègues, tout bascule. Elle s’est fait une promesse : se venger de lui quoi quelles qu’en soient les conséquences.
Elle n’a dès lors plus qu’un objectif en tête : le séduire pour mieux le détruire !

 ★ Merci aux Editions La Condamine pour ce SP ★

☆ AVIS DE BELI ☆

Quand j’ai décidé de lire ce roman, je ne savais pas à quoi m’attendre, ou alors je n’imaginais pas du tout la tournure que pouvait prendre le récit avec le résumé qui nous était proposé. Et j’ai été mais carrément plus que surprise, je ne pensais pas me sentir tellement prise dans cette histoire et je ne m’attendais pas à me sentir si impliquée par la façon dont l’auteure nous propose de découvrir ce thème fort qu’est le harcèlement scolaire.

C’est un récit percutant que nous offre l’auteure, un de ceux qui vous met dans la peau de la victime et de celles des bourreaux. Le fait de passer du passé au présent, en alternance nous perturbe en nous proposant la même personne mais avec tant d’années d’écart qu’elle ne semble plus être la même. Nous côtoyons les personnages alors qu’ils étaient adolescents mais aussi quand ils sont devenus adultes.

Le thème principale de ce roman, c’est le harcèlement scolaire et les retombées qu’il peut avoir sur de jeunes adolescents dans leur avenir. Le récit qui se passe au passé nous plonge dans la réalité de ce que vont vivre deux jeunes filles, suite à la manipulation de plus « forts » et plus populaires qu’elles. Le récit est poignant et ne nous épargne pas toutes les humiliations qu’elles vont subir. Amandine et Chloé sont au lycée quand elles vont se retrouver confronter à une vidéo d’elles en train de faire l’amour avec ceux dont elles sont amoureuses depuis un moment. Pour elles, se fut un moment magique, une concrétisation : ils les avaient remarqué et elles étaient enfin avec leurs premiers amours mais rien ne passe comme prévu et une longue descente en enfer débute. Un beau souvenir devient alors la pierre angulaire de ce qui va suivre et la perception des moments clés de la vie prend alors un tout autre sens.

C’est auprès de l’héroïne principale que nous allons évoluer pour découvrir à la fois son passé et son présent. Plus nous évoluons dans son passé, en parallèle de son action dans le présent, plus nous sommes, nous même, confrontées à cette colère et enragées vers ceux qui lui ont fait subir toutes ces atrocités. Se taire, par peur de l’humiliation vis à vis de leur famille, les a contraintes à subir en silence sans pouvoir se défendre et plus le temps passé, plus leur situation s’est enlisée jusqu’à atteindre un point de non retour. Un point de rupture qui semble avoie scellé le destin d’Amandine qui n’a plus jamais été la même.

En porte à faux, le présent : Maddie, la narratrice principale de cette histoire nous est présentée, froide, d’une beauté glaciale qui fait saliver les hommes. Où est passée la jeune fille, enrobée, peu sur d’elle que nous suivons dans le passé ? Elle a bien changé et quand elle retombe par hasard sur celui avec qui tout a commencé, l’investigateur de la fin de sa vie et de son innocence, elle est percutée de plein fouet. Elle n’a plus qu’une envie : se venger et elle décide de le détruire. Pour cela elle utilise ses armes à elle : la séduction et le sexe !

Face à elle, un homme : Matteo qu’elle a connu durant son adolescence, dont elle a cherché le réconfort et qui a tout anéanti dans sa vie. L’auteure nous permet aussi d’avoir son point de vue au présent, le passé lui n’appartient qu’à l’héroïne, nous ne le vivons qu’à travers elle pour assimiler ce qu’elle a subit. Cet homme est sur le point de se marier et quand il fait la connaissance de Maddie, il ne s’imagine pas qu’il va devenir le point de mire de son plan et il va vivre des moments particulièrement difficile à essayer de lui résister. Elle n’hésite pas à être directe avec lui et nous découvrons alors un homme plaisant, aimé de sa future femme, apprécié de ses amis et collègues qui semble mener une vie bien paisible. C’est assez désarmant au départ, car il ne semble n’avoir rien à se reprocher, même s’il évoque quelques épisodes où il a fait des conneries dans le passé mais sinon il est fort « plaisant » comme homme.

J’ai été dubitative au départ face à Maddie, si vengeresse et qui s’attaque à un homme sur le point de se marier et qui a l’air bien mais ce qu’elle a vécu l’a complètement détruite ! En lisant son récit du présent, j’avais peur de ce qui allait se passer et je me disais aussi au delà de l’impact sur la vie des hommes (et femmes) enrôlés dans son plan, quelles seraient les retombées sur elle aussi ? L’Amandine devenue adulte m’a fait beaucoup de peine car elle n’est pas heureuse, et elle ne s’autorise même pas à l’être. Elle est complètement détruite et les conséquences en sont désastreuses. C’est avec beaucoup d’appréhension que je continuais ainsi de découvrir son passé, qui ne cessait de défiler, les attaquants ne s’arrêtant jamais de leur tomber dessus, ce récit m’a percuté, et m’a sacrément ébranlé. Et je côtoyais en parallèle cette femme, si perdue, si seule, si triste… guidée par la colère et la vengeance et j’avais tellement peur de ce qui allait advenir d’elle.

Un roman très très bon, j’ai envie de dire qu’il m’a complètement bluffé ! Tantôt il m’a dérangé mais c’était l’effet voulu, l’auteure souhaitant nous amener là où elle voulait à un moment donné et pas à un autre. Ainsi nous devions passer par de multiples avis et émotions avant d’avoir une opinion concrète sur toute cette affaire. Tantôt il m’a bouleversé, c’est impressionnant ce que j’ai pu ressentir en le lisant. Et quand on se rend compte quel message l’auteure a voulu faire passer, ou en tout cas, ce que moi j’en ai perçu, je trouve qu’elle a très bien imagé son sujet. C’est vraiment bluffant – encore ce mot oui, mais parce qu’elle a réussi à réunir un passé à un présent alors que l’on n’a pas du tout l’impression d’avoir les mêmes personnages sous la main.

Ce roman est une parfaite réussite, l’auteure a su nous emmener là où elle souhaitait. En alternant le passé et le présent, elle nous a fait prendre conscience du cheminement de cette histoire dans la vie d’Amandine où comment une adolescente harcelée pouvait devenir une adulte seule et en manque d’amour. Nous éprouvons alors tant d’empathie pour elle, mais elle a su aussi nous montrer tant d’autres choses. Le harcèlement scolaire est souvent évoqué lors des années lycée, mais beaucoup moins sur les répercutions sur l’adulte qui a du faire face à ce harcèlement. J’ai tout aimé dans ce roman : j’ai aimé détester certains moments, en apprécier d’autres ou encore compatir et j’ai eu envie de moi même m’acharner sur certains… tant d’émotions contradictoires, tant de tabous évoqués.

Un roman percutant, auquel je ne m’attendais pas. Je suis contente d’avoir suivi ma curiosité qui m’a poussé à me demander ce que l’auteure pouvait bien nous proposer. J’aurai plaisir à suivre Mo Gadarr car sauf erreur de ma part, ce roman est son premier et il est déjà pour moi une parfaite réussite !

« Black Feelings » de Mo Gadarr
Editions La Condamine le 22/02/2018 : 440 pages

NOTE : 5/5

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>