Arrogant Fake Lover d’Alexia Perkins

arrogant-fake-lover

Résumé de l’éditeur :
Comment jouer la comédie du couple parfait quand on n’a jamais eu de petit copain ?
À la suite d’un concert mouvementé, Addison se retrouve embarquée dans un mensonge qui la dépasse : elle va devoir jouer la petite amie du célèbre chanteur du groupe de rock Misteria.
La jeune femme est totalement déboussolée : elle n’a jamais eu de vrai petit copain, alors comment saurait-elle jouer le jeu avec un « faux » ?
Surtout quand celui-ci est célèbre, arrogant, terriblement sexy, et qu’il la rend folle !
Pourtant, elle n’a pas le choix : elle va devoir apprendre à « être en couple ».
Et cet apprentissage lui réservera bien des surprises…

 ★ Merci aux Editions Addictives pour ce SP ★

☆ AVIS DE BELI ☆

L’idée de départ est assez commune, mais c’est un schéma narratif qui plait et qui fonctionne plutôt bien. Une jeune femme qui doit se faire passer pour la petite amie d’un personnage masculin célèbre, offre en générale bien des situations où les personnages ne s’entendent pas forcément très bien. Contraints de jouer la comédie, en générale, ils finissent toutefois par apprendre à se connaitre et parfois même s’apprécier au delà de ce qu’ils pensaient au départ.

L’auteure utilise une double narration, passant de l’un à l’autre de ses personnages, cela nous permet alors de bien les appréhender tous deux. Chacun a une vie bien définie avec des objectifs qui sont loin d’être les mêmes et ils ont aussi surtout un vécu qui a définit leur personnalité actuelle. Ce qui intrigue aux tous débuts de cette lecture, c’est ce passé qui semble avoir tant marqué les personnages, on a tout de suite envie de le découvrir. Qu’a pu-t-il arriver à Addison pour qu’elle est cette attitude vis à vis des hommes ? Elle éprouve une peur du rapprochement inexplicable et importante, malgré le fait qu’elle soit plutôt une jeune femme très autonome, et sur d’elle par bien des points. Mais dès qu’il s’agit de relations, elle perd tous ses moyens. Son aspect physique, la façon dont elle mène sa barque et les décisions qu’elle prend pour son avenir, lui octroient plutôt l’image d’une personne assurée et confiante en elle, mais nous découvrirons vite qu’elle peut par moments, se sentir vite déstabilisée par une présence trop proche d’elle, par un attouchement ou d’autres gestes et paroles.

Lui, Zaven ou nous le suivrons sous bien d’autres identités et sobriquets, n’est pas en reste ! Malgré la célébrité, on constate aussi que sa façon d’être, provocateur, avec ce besoin d’être mais sans s’attacher, nous montre bien que ce qu’il a vécu dans le passé, l’a profondément marqué. Il est une star, il a la notoriété qui lui octroie ce statut, et la presse people ne le lâche pas, les groupies font parties de son quotidien. Lorsque nous découvrons son personnage, c’est aussi tous ceux qui l’entourent dont nous faisons la connaissance, ils sont indissociables les uns des autres et ils se connaissent mieux que quiconque. On le constatera par la suite, quand Addison passera du temps avec eux, que leur complicité est très forte et ils sont tous très intéressants à suivre.

Quand Zaven et Addison vont se rencontrer, c’était un hasard et elle va vite se retrouver harceler car il a pris sa défense et que ses fans veulent toutes l’approcher. C’est ainsi que cette mascarade de la petite amie va être mis sur pied, une solution pour calmer le harcèlement que subit Addison. Une idée particulière, qui selon moi ne fait qu’aggraver les choses mais qui semble être la solution à leur problème. C’est alors qu’Addison, qui se voulait discrète, va se retrouver propulser dans ce monde, et parmi ce groupe de jeunes hommes auprès desquels elle va vite bien se sentir. Si ce n’est avec Zaven, avec lequel, c’est plutôt tendu. Addison n’a pas sa langue dans sa poche mais elle n’est pas très à l’aise à l’idée de jouer la petite amie de ce tombeur de dames. Zaven, lui va se prendre au jeu, et il va vouloir casser un peu de cette rigidité qu’elle éprouve en sa présence. Rigidité qui nous comprenons bien, est du à cet instinct de protection qu’elle semble monter entre les autres et elle, ressentant ce besoin de s’isoler des autres.

Alors qu’ils vont devoir « cohabiter » dans cette fausse relation, ils vont bien devoir se rapprocher un peu. Commençons par évoquer quelques marques d’affections, qui mettront Addison dans un état de peur qu’elle ne maitrise pas du tout… mais que s’est-il passé pour qu’elle soit ainsi ? Nous sommes intrigués, et Zaven le sera aussi et il va vouloir savoir et comprendre. C’est alors qu’il la verra autrement, et qu’il va finir par comprendre qu’elle lui plait bien ! Elle, de son côté, pour son plus grand damne, l’aime bien aussi le bougre. Mais non, ils se détestent, rappelons-le mais bon, ils s’aiment bien mais ne diront pas. Ils vont donc passer du temps ensemble, apprendre à se connaitre, se supporter et finir par s’apprécier, mais sans se départir de ces instants où ils passent leur temps à se chercher. Viendront ces moments, où ils finiront par se confier l’un à l’autre sur ce passé qui les a forgé tel qu’ils sont, ce vécu difficile et suffisamment traumatisant qu’il les a rendu si fragile. Nous nous rendrons compte alors de cette fragilité, de ces émotions qui les assaillent et de ces vérités qui étaient restées dans les profondeurs de leur désespoir, compliquant d’autant plus cette relation qui nait entre eux.

Comme je le disais plus haut, les personnages qui les environnent jouent un rôle important dans leur histoire. Certains d’entre eux, n’hésiteront pas à donner leur avis sur telle ou telle attitude, surtout sur celles de Zaven, puisqu’il est leur ami. Ils ont connaissance de ses secrets et seront d’autant plus attentifs à ce qu’il se passe, ayant cet oeil extérieur sur ce que vivent Zaven et Addison, et qu’ils ne veulent pas s’avouer. Addison trouvera aussi en eux, une épaule, un soutien et elle passera de très bons moments en leur compagnie. J’ai beaucoup apprécié pouvoir découvrir un peu plus de Zaven, aussi à travers la présence de ses amis, qui cimentent le groupe qu’ils forment. Cela nous donne envie d’en savoir plus encore sur eux et de découvrir leurs histoires à chacun d’eux.

Le texte est une jolie romance, assez douce, qui reprend un schéma narratif déjà utilisé dans d’autres romances, comme j’en ai déjà lu. Mais les intrigues autour des personnages sur ce passé qu’il nous tarde de découvrir, c’est ce qui anime notre envie de lire ce roman. On se demande pourquoi ils sont ainsi, et ce qu’ils ont vécu. L’auteure a su rester suffisamment évasive tout du long pour que l’on devine pas, et quand ce passé s’éclaircit, on se dit que cela risque de tourner court pour eux. Là alors, c’est sans surprise que nous découvrons la fin, mais une fois tout révélé, il ne pouvait en être autrement. J’ai passé un bon moment à lire cette romance, j’ai apprécié les personnages, ai été curieuse de découvrir leurs secrets.

Arrogant Fake Lover
D’Alexia Perkins
Editions Addictives
Collection Luv
Numérique 179 pages
Sortie le 09/05/2020

Une réflexion sur “Arrogant Fake Lover d’Alexia Perkins

  1. Alexia Perkins dit :

    Merci beaucoup pour cette chronique. Je suis ravie que tu ai passé un bon moment en compagnie de Zaven Addi et le reste du groupe.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>