« Viens, on s’aime » de Morgane Moncomble

viens,-on-s-aime

Résumé :
L’amour fleurit parfois là où on ne l’attend pas.
Beaucoup s’accordent à dire que l’amitié fille-garçon n’existe pas. Et pour cause ! Lorsque Loan et Violette se sont rencontrés, ce fut un véritable coup de foudre platonique. À cette époque, Loan était en couple avec Lucie depuis quatre ans, si bien qu’il n’avait d’yeux que pour elle.
Mais seulement un an plus tard, beaucoup de choses ont changé : Loan est un homme abattu depuis que sa petite-amie l’a quitté. Quant à Violette, elle commence tout juste une idylle avec le beau Clément – chose que Loan se surprend à détester.
Alors quand sa meilleure amie, encore vierge, le supplie d’être son premier, il hésite. La proposition de Violette sent la mauvaise idée à plein nez… mais après tout, il ne s’agit que d’une fois. Rien qu’une.
Pas vrai ?

★ Merci aux Editions Hugo Roman pour ce SP ★ 

AVIS DE PANDO

Viens, on s’aime est une lecture qui me faisait vraiment très envie, la lecture du résumé avait déjà réussi à m’accrocher.

Au début on se rend compte que Violette est une jeune femme terriblement attachante, ses premiers échanges avec Loan sont assez drôles et en total décalage avec la personnalité de celui-ci, plutôt taciturne et distant il va pourtant sourire de cet échange. Très rapidement une amitié sincère, fusionnelle va naitre entre eux, ne pouvant se passer de la présence de l’autre. Loan qui au départ est en couple, va après une séparation qui le touchera beaucoup venir vivre avec Violette et son amie Zoé, une collocation qui ne manque pas de piquant vu les caractères opposés de chacun des habitants. 

Entre eux, l’amour qu’ils se portent est profond mais n’a jamais dépasser le stade de l’amitié. Violette voit un jeune homme depuis peu, elle tient à lui mais se renferme, se force a être une autre personne en la présence de ce nouveau petit ami. Cela fait tiquer Loan qui ne comprend pas pourquoi elle essaie d’être différente, elle qui a toujours réussi à le dérider avec son humour décalé et ses frasques. Il est vrai que Violette est un personnage hors du commun, maladroite, gourmande et qui a bien du mal à tenir sa langue quand elle est stressée, elle a tendance à parler à tort et à travers, c’est ce qu’apprécie Loan en elle, elle ne ressemble à personne.

Mais Violette qui bien qu’heureuse, porte le poids d’une culpabilité qui lui pèse, celle-ci l’ayant empêché de se donner à un homme. Elle va alors prendre la décision de demander à Loan de rectifier ce “problème“ bien qu’elle ne soit pas célibataire, elle voudrait qu’il soit son premier amant. Si Loan au départ ne voit ça que comme une nouvelle lubie il va rapidement se rendre compte du sérieux de cette requête des plus troublantes. Entre eux, il n’a jamais été question de plus que de l’amitié, la complicité qui les unit rend cette demande compliquée, elle pourrait gâcher ce qu’ils ont de plus précieux. 

Pour Loan le choix sera difficile, surtout qu’il ne perd pas espoir que son ex petit amie revienne un jour vers lui, Lucie ayant été son premier amour il est encore très attaché à elle. Il a un passé compliqué, lui aussi porte le poids d’une enfance douloureuse. Pour le bien être de son amie il est prêt à franchir ce cap et lui donner ce qu’elle désire le plus. Depuis ce jour, leur relation va évoluer d’une manière différente, des tensions vont naitre entre eux, de la jalousie, mais aussi ce besoin de sentir l’autre près de lui, de se toucher, des regards et des intentions qui vont bouleverser leur amitié.  Des mal entendus ainsi que des doutes vont venir attiser la flamme qui brule entre eux depuis ce fameux soir, ne sachant plus très bien de quel pied danser, ni comment communiquer correctement, ils vont perdre le fil de ce qui faisait d’eux des inséparables.

La double narration nous apporte tout ce que nous désirons, se retrouver avec chacun d’eux, que ce soit par la voix de Violette ou de Loan, dans le passé ou le présent, nous nous immergeons complètement dans leur univers sans jamais perdre le fil, ne pouvant nous soustraire à leurs ressentis et leurs émotions.

Une lecture coup de cœur qui aura su me transporter dès les premières pages, j’ai tout aimé dans ce que j’y ai découvert. Je suis tombée sous le charme de Loan, cet homme beau, fort, gentil et compréhensif et de cette femme drôle, déterminée et tellement fragile. J’ai pris plaisir à découvrir chacun des personnages qui gravite dans leur petit monde.

Cette lecture est aussi drôle que triste, j’ai pleuré de rire et de tristesse, ne m’attendant pas à la dureté de certains passages, j’ai découvert tellement d’émotions en lisant ce roman que je ne serai comment vraiment les décrire. Une fois ma lecture terminée je n’ai pas su en parler, mettre des mots sur ce que venais de lire. Il est parfois difficile de se détacher de personnages fictifs qui nous ont accompagné et nous ont fait nous sentir proche d’eux.

Viens on s’aime est un livre que je relirais avec plaisir, juste pour retrouver cette ambiance, ce bonheur de pouvoir revivre ces instants marquants et importants pour Loan et Violette.
Un livre à déguster sans modération, qui sent bon les chocobons

« Viens, on s’aime » de  Morgane Moncomble
Editions Hugo Roman, collection New Romance  le 14/09/2017 : 480 pages

Note : 5/5

pcc


Série :
Tome 1 : Viens, on s’aime (14/09/2017)
Tome 2 : Aime-moi je te fuis (25/10/2018)

Une réflexion sur “« Viens, on s’aime » de Morgane Moncomble

  1. Jumeau dit :

    Merci pour ce merveilleux commentaire, j’adore ce genre de lecture qui chamboule tout sur son passage qu’elle soit simple ou sombre, ce qui est sûr c’est qu’il remonte en haut de ma PAL

    Bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>