Tourmentes #1 A la merci du corsaire – Darlene Marshall

tourmentes-01-a-la-merci-du-corsaire

Résumé de l’éditeur :
Quand son jeune frère Henry est gravement blessé, le corsaire d’origine américaine David Fletcher n’hésite pas à attaquer un bâteau anglais pour enlever le médecin. Le jeune homme qui opère Henry sous la menace et lui sauve la vie a une sacrée trempe. Il a beau être gringalet, il lui tient tête, si bien que, en dépit de leur cohabitation orageuse à bord du Fancy, Fletcher finit par apprécier la compagnie du Dr Charley Alcott, que n’effraient ni la vermine, ni la gangrène, ni les amputations. Ce qu’il ignore, c’est que Charley s’appelle en réalité Charlotte… et que ses habits dissimulent des courbes délicieusement féminines.

☆ AVIS DE BELI ☆

Les romances historiques ont le vent en poupe, sans mauvais jeu de mots ! J’aime en lire de temps en temps, pour couper avec la routine de la romance plus contemporaine, et là j’ai eu envie de suivre des pirates, forbans ou encore corsaires ! Le tome 3 de cette série sort en mars, du coup, je me suis dit qu’il serait intéressant de lire les premiers tomes d’autant plus que celui-ci a la mention coup de coeur.

Une femme en mer, cela n’a pas lieu d’être, alors une femme médecin en mer, imaginez bien le scandale. L’héroïne de ce roman, Charlotte a été élevée par son père comme un garçon, elle l’a toujours suivie et assistée quand il exerçait son métier de médecin, elle a donc acquis toutes les connaissances pour exercer en tant que tel. Mais elle n’a pas le diplôme pour, et encore moins la reconnaissance de ses pairs, car c’est une femme et une femme n’est pas médecin. Elle va quitter l’Angleterre après la mort de son père pour rejoindre la Jamaïque où se trouve son oncle, pour cela elle va embarquer à bord d’un bateau en que médecin et homme, sous le nom de Charley ! Tout se passait bien jusqu’à ce qu’ils se fassent aborder par des pirates.

La traversée prend une tournure différente car le capitaine du navire qui les aborde décide d’enlever le jeune médecin freluquet pour soigner son frère. Charley se retrouve alors embarquer sur un autre type de navire avec des américains qui voguent au grès du vent pour aborder des bateaux et les piller de leurs richesses. Si elle n’hésite pas à s’affirmer et à revendiquer que l’on la mène à bon port, elle va se heurter au capitaine. David Fletcher a besoin d’elle pour son frère, et voudra qu’elle reste par la suite car un médecin à bord, c’est toujours bien utile. Cet homme a une belle situation, il vogue en mer pour la gloire des Américains et sa propre fortune et celle de ses hommes, et il sait qu’après sur terre, l’attend une femme à épouser et une situation confortable, il profite donc de ces années de navigations avec plaisir et entrain. Comme tout capitaine, il se dégage de lui une aura de domination et s’il peut être imposant en tant que tel, il reste aussi un homme très intéressant à cotoyer. Charley pourra faire la connaissance de cet homme chaque jour qu’elle passe sur son navire.

Dans ce récit, nous allons apprendre à connaitre ces deux personnages. Tant dans ce qu’ils vivent au moment même du récit, que de leur vie passée. Il est assez intéressant de constater qu’elle fut la vie de la jeune femme auprès de son père, après la mort de sa mère. En la rendant invisible en tant que femme, il ne l’a pas vraiment aidé à s’intégrer à la société, et la jeune femme n’éprouve aucune gêne à se faire passer pour un homme. Il est normal alors qu’elle soit convaincue du bien fondé de ses envies d’être médecin et ce malgré toutes les barrières qui se dressent face à elle. Elle aura toutefois à faire à certains, qui sauront qu’elle est une femme, tandis que d’autres la prennent vraiment pour un homme et attendent d’elle qu’elle se comporte en tant que tel. La situation est assez complexe et elle doit être aux aguets à chaque instant, tant dans a façon d’être, de parler et de réagir.

Le récit est assez prenant, on sait que personne ne doit découvrir que Charley n’est pas un homme, et d’autant plus David Fletcher, sous peine de représailles. Elle a été prévenue, s’il venait à l’apprendre, cela ne se passerait pas bien. Charley vit chaque instant avec angoisse, ne sachant pas si elle pourra atteindre son but, heureusement qu’elle est amenée à exercer la médecine tout du long pour lui occuper l’esprit. Les liens qui vont se créer entre Charley et David sont très forts, ils vont devenir amis, tout en éprouvant de l’attirance l’un pour l’autre, qu’il est difficile alors de qualifier. Pour elle, il n’y a aucun doute qu’elle tombe amoureuse du brigand de la mer, mais pour lui, Charley est un homme et il ne comprend pas trop le lien qui l’unit à lui. Cela occasionnera d’ailleurs bien des revirements dans son comportement et engendrera des réactions parfois abruptes de sa part vis à vis de Charley, qui devra faire avec ses humeurs.

J’ai été tout de même un peu surprise de constater le temps qu’il aura fallu à David pour comprendre qu’elle est une femme. Et quand cela a eu lieu, la colère a vite cédé le pas au désir, et il n’a pas mis longtemps à oublier qu’elle lui avait menti. Je crois que David a en effet été dicté par le soulagement de comprendre son attirance pour elle, et non pour lui, pour finir par céder si rapidement. Mais comme le temps est un peu long jusque là, la bascule se fait un peu rapidement à mon goût ! Heureusement que le récit continue d’évoluer par la suite et que la situation prend encore une fois une tournure qui peut changer la donne, pour que l’histoire ne stoppe pas tout nettement après cette découverte de la vérité.

J’ai passé un bon moment avec cette lecture. L’aventure en mer est assez captivante et la personnalité des personnages intéressantes, on retrouve de l’humour, du sérieux tout en passant un agréable moment à suivre leurs péripéties en mer. On se replace bien à l’époque avec les enjeux et les règles de la société, sur la place de la femme notamment. La femme en tant qu’épouse, n’ayant pas la possibilité d’exercer certains métiers, réservés aux hommes. Charlotte est une de ces femmes qui veut assumer ce qu’elle est et ce malgré les barrières de la société, cela fait d’elle un personnage fort et décidé. Le périple en mer reste le point centrale de cette aventure, on s’y sent bien et en compagnie de personnages différents selon les navires et nous apportant ainsi bien des informations sur la situation historique du moment ! Je lirai avec plaisir les autres tomes, pour embarquer de nouveau sur des navires aux histoires multiples et variées, je l’espère !

Tourmentes #1 A la merci du corsaire
De Darlene Marshall
Editions J’ai Lu
Collection Aventures & Passions
Poche 384 pages
Sortie le 05/02/2020


Série Tourmentes (4 tomes) : 
Tome 1 : A la merci du Corsaire (05/02/2020)
Tome 2 : Coeur au large (04/11/2020)
Tome 3 : Un forban au grand coeur (03/03/2021)
Tome 4 : La fille du pirate (02/06/2021)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>