The Butterfly Assassin – Finn Longman

the-butterfly-assassin

Résumé de l’éditeur :
Innocente le jour. Tueuse la nuit.
Un thriller sombre et tortueux mettant en scène une adolescente au lourd passé qui tente de refaire sa vie.
Traumatisée par un programme secret pour mineurs qui a fait d’elle une tueuse, Isabel Ryans n’a qu’une envie : devenir une citoyenne lambda et se fondre dans la masse. Après s’être enfuie de chez elle, la voilà avec un nouveau nom, une nouvelle vie et une nouvelle amie, Emma. Pour la première fois de sa vie, l’espoir semble permis.
Mais les vieilles habitudes ont la vie dure, et Isabel ne tarde pas à se trahir, attirant l’attention des guildes – les deux organisations rivales qui contrôlent la ville d’Espera. Or une tueuse sans attaches est soit un atout potentiel, soit… une menace à éliminer.
Le sang qu’Isabel a sur les mains lui fera-t-il tout perdre ?

 ★ Merci à FIBS pour ce SP ★

                avis-beli

Voilà un roman qui m’a interpellé par son résumé, le recevoir et le découvrir présenté dans un joli écrin n’a fait qu’ajouter à l’envie de le lire. Il s’agit d’un thriller Young Adult, c’est toujours assez intéressant à lire car ce sont des jeunes personnages qui gravitent alors dans des milieux particuliers et dangereux. Arrêtons-nous quelques instants sur le livre en lui-même, les éditions FIBS nous offrent ici un très bel objet, la couverture ayant été pensée minutieusement pour être si attrayante, les photos ne la lui rendent pas justice ! La couverture se déplie, avec c’est un jeu de découpe et de superposition qui nous permet d’obtenir ce papillon qui ressort sur un fond rouge percutant. L’effet fonctionne bien, et l’objet livre est très beau.

Ce roman nous conte l’histoire d’une toute jeune héroïne, Isabelle Ryans. Mais c’est en tant qu’Emma que nous allons la suivre et découvrir qui elle est et ce qu’elle tente d’être. En effet, la vie de celle-ci est assez particulière car elle a été élevée pour tuer, et elle est devenue une véritable machine à tuer, cela est devenue pour elle un second instinct, une partie intégrale d’elle. Mais elle va vouloir changer cela, elle s’enfuit et tente de se construire une vie normale sous l’identité d’Emma. On comprend aisément qu’il est très difficile pour elle de faire table rase de son passé et on la découvrira sur le qui-vive à chaque instant. Elle va ainsi tenter de se créer une nouvelle vie, avec des activités normales et aussi entourer de quelques personnes qui pourraient sans qu’elle ne le veuille, être proches d’elle.

On découvre comment marche cette ville dans laquelle elle vit, sous le joug de deux organisations rivales. C’est ce monde-ci qu’elle tente aussi de fuir, celui qui a fait d’elle ce qu’elle est. La situation est alors assez compliquée, il y a des enjeux importants qui se jouent, et si ce monde était régit par deux organisations, il se pourrait bien qu’il en soit encore plus compliqué que cela. Mais dans ce qu’il se passe, il y a un fait bien avéré : elle ne doit pas rester en liberté, seule et chaque organisation la voudra, morte ou vive mais pas libre de vivre une vie normale. A travers son passé et ce qu’elle a vécu, nous comprendrons alors tous les enjeux de ce qu’il va se passer. Emma commence tout juste à se forger une vie quand elle commet une erreur, ce qui va engendrer toute une série d’événements.

Si sa vie a toujours été un combat, luttant chaque instant sur ce que l’on attendait d’elle, elle continue de braver cet instinct de tuer. Emma est rongée de l’intérieur, et il lui lui bien difficile de faire la part des choses par moments. Elle se livre un véritable combat contre elle-même, contre ce besoin naturel pour elle de tuer. Elle a fuit ce qu’elle était et les quelques personnes qui étaient son entourage proche, sa famille, de façon très particulière elle a été élevée par un père, une mère mais leurs rapports étaient liés à ce qu’ils attendaient d’elle. Comment devenir adulte en éprouvant des sentiments quand le monde dans lequel on a grandi en est dépourvu. Cela nous offre alors une personne qui a cette personnalité qui cherche à éclore et à s’accoutumer à une normalité, mais cela s’avère très difficile pour elle. Mais c’est pourtant alors qu’autour quelques personnes réussissent à l’approcher que son monde la rattrapera. Elle sera alors balloté entre les personnes nouvellement présentes et celles du passé.

On découvre ainsi d’elle ce présent qu’elle tente de construire sur de nouvelles bases, et ce passé qui la hante et ne la quitte pas. Est-il possible d’envisager de changer ainsi totalement de vie ? Comment être au naturel auprès des autres, quand on vous a appris à ne rien éprouver si ce n’est une loyauté à toutes épreuves ? Tout se mettra en place pour que l’on soit curieux de savoir ce qu’il va se passer, on sent le danger rodait pour ensuite attaquer et elle devra défendre ce qu’elle a et ce qu’elle veut. La tournure de l’histoire est assez intéressante et on fait la connaissance de personnages issus de son passé, tout comme nous serons amenés à découvrir ces nouvelles personnes bien différentes de son présent et qui prendrons une place importante dans sa vie. Mais ce monde est obscur, et ce besoin qu’ils ont de contrôler et de diriger déterminera leurs actions, envers et contre tout, balayant le moindre obstacle sur son passage.

L’histoire est assez prenante, on sait que le mal ronge cette jeune héroïne qui ne voulait qu’échapper à son destin funeste. J’ai trouvé que tout l’univers développé autour de ces guildes et cet endoctrinement de jeunes enfants pour devenir des tueurs, assez intéressant, un peu à la façon de ces récits qui nous content comment étaient formés les jeunes tueurs du côté de ce que l’on s’imagine des pays de l’Est. Si j’ai vraiment apprécié tout cela, il m’a toutefois manqué des émotions, de ces choses qui me permettent de me sentir proche des personnages. Il y a une certaine distance qui nous maintient loin et qui ne m’a pas permis de ressentir quelques émotions. Alors l’auteure nous explique un peu à la fin son implication dans l’écriture de son roman, et cela explique un peu certaines choses mais de mon point de vue, c’est quelque chose qui m’a manqué.

Alors si j’ai été fascinée par l’univers et l’histoire proposée, ainsi que par la complexité de la personnalité de notre jeune héroïne, je reste un peu sur ma faim quand à la profondeur des émotions qui à mon sens auraient du être présente. La lecture de ce roman s’avère toutefois intéressante et assez prenante, car on a très envie d’y découvrir ce qu’il va se passer. Il aurait pu se suffire à lui-même, la fin n’est pas donc frustrante même si on ne sait pas réellement ce qu’il advenir d’elle. Le tome 2 annoncé nous contera peut-être un avenir pour cette jeune femme.

The Butterfly Assassin
De Finn Longman
Groupe Bragelonne
Collection FIBS
Broché 447 pages
Sortie le 26/10/2022

th-butterfly-assassin-01_insta


Série The Butterfly Assassin : 
Tome 1 : The Butterfly Assassin (26/10/2022)
Tome 2 : 05/2023 en VO

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>