Les initiés – Jessica Goodman

les-inities

Résumé de l’éditeur :
Il y a trois ans, la meilleure amie de Jill a été assassinée, mais son meurtrier n’est peut-être pas celui qui a été arrêté…
Il y a trois ans, Shaila, la meilleure amie de Jill, a été assassinée, mais son meurtrier clame son innocence… Tout semble parfait dans la vie de Jill, de son lycée privé huppé à ses résultats scolaires en passant par ses amis, les Joueurs, un club initiatique secret assurant à ses membres un avenir brillant.
Mais quand Jill se met à poser des questions sur la mort de Shaila, ses amis ne réagissent pas comme elle l’aurait attendu.
Avec l’aide de la sœur du meurtrier présumé, elle va découvrir des vérités qu’il aurait sans doute mieux valu laisser enfouies…

 ★ Merci à PKJ pour ce SP ★
Lecture pour le Prix des lecteurs PKJ sélection 2024

         avis-beli

Ce roman est le premier de la sélection 2024 pour le prix des lecteurs PKJ, dont je fais partie du jury. Je l’attendais avec beaucoup d’impatience pour débuter cette aventure durant laquelle je vais être amenée à lire cinq romans. Celui-ci aura mis du temps à arriver, et je désespérais de le lire car tous les autres membres du jury l’avaient déjà découvert. J’ai profité d’une alcalmie pendant les vacances pour le lire.

Si j’ai trouvé le début un peu long, j’ai par la suite vraiment été embarquée par l’histoire. Je l’ai commencé aussi dans l’idée de ne pas m’arrêter donc je n’ai pas été gênée par les longueurs du départ. Le fait étant que l’on a envie de savoir, alors du coup j’ai vraiment lu mon roman dans l’idée d’arriver à la conclusion le plus rapidement possible. Le récit est donc rythmé par ce besoin de savoir, mais avant d’avoir les réponses aux questions que l’on se pose, il nous fallait bien connaitre la situation et les personnages. De ce côté-là, j’ai trouvé que Jessica Goodman a su nous offrir un large panel d’informations sur tous ces personnages, les principaux comme les secondaires. Elle prend le temps de bien nous les présenter, et cela nous permet de bien nous encrer dans une situation et auprès de plusieurs personnages qui auront tous leur rôle à jouer.

C’est alors que Jill et ses camarades font leur entrée en dernière année de lycée, que le passé va refaire surface. Il y a trois ans, ils ont perdu l’une de leurs camarades, Shaila dans des conditions assez dramatiques car cette dernière a été assassinée par l’un de leurs amis. Chaque début d’année et ce parce qu’ils sont encore dans l’établissement, un hommage lui est rendu, leur rappelant des faits qui restent profondément encrés en eux. Mais c’est leur année, la dernière, celle où ils seront en haut de l’échelle, et chacun d’eux comptent bien en profiter. Jill a tout donné pour réussir à être à la place qu’elle tient, ses ambitions sont importantes et elle sait que si elle veut avoir l’université de son choix, elle se doit d’être excellente pour pouvoir bénéficier d’une bourse. Jill et ses camarades gravitent dans des milieux aisés, bien qu’ils ne soient pas tous logés à la même ancienne, mais ça, c’est quelque chose que l’on ne crie pas sur tous les toits.

Dans leur lycée privé, le paraitre et la popularité sont les maitres mots pour réussir et nous nous rendrons compte que cela requiert ici encore plus d’importance, lorsque nous découvrirons que tous font partie des Joueurs, un groupe d’élèves triés sur le volet, selon des critères prédéfinis et bien particuliers. Faire partie de ce groupe les positionne en haut de l’affiche, et leur popularité est assurée ainsi que leur réussite. L’importance de cette élite nous apparaitra alors au fur et à mesure que nous lisons le roman, on ne s’imagine pas alors l’impact que cela a eu sur la vie de ces lycéens. Shaila faisait partie de ce groupe alors et nous aurons l’occasion de lire leurs débuts dans cette organisation particulière.

Parmi le groupe de départ où ils étaient huit, il n’en reste plus que six : Jill, Nikki, Quentin, Robert, Henry et Marla. Chacun d’eux nous sera présenté et nous aurons donc l’occasion de les connaitre, et de constater aussi le lien qui les unit. Alors qu’ils auraient du profiter au mieux de leur année, le passé refait surface quand Rachel, la soeur de Graham, celui qui a tué Shaila et qui faisait partie de leur groupe, clame l’innocence de son frère. Ils seront tous ébranlés par le rappel de ces moments douloureux qui font remontés bien des choses à la surface, mais si chacun d’eux tentent de ne pas en tenir compte, pour Jill cela va s’avérer plus difficile quand elle recevra des messages de Rachel lui demandant de l’aider à prouver l’innocence de son frère. Le doute s’installe dans son esprit et c’est ainsi que les choses vont changer pour elle.

Autour des ces huit personnages, nous suivrons aussi d’autres qui représentent les différentes générations de Joueurs. Leurs ainés qui les ont formés, ainsi que la génération à venir qui sont leurs plus jeunes frères entre autres. Cela ajoute encore des personnages à connaitre, et il reste important de bien saisir qui ils sont pour tout comprendre. Voilà bien des personnalités à découvrir ! Parmi les ainés, nous avons donc Rachel, et d’autres comme Jack, mais l’un d’eux joue un rôle particulier car il est celui dont Jill a toujours été amoureuse : Adam. Adam qui est déjà à l’université et avec qui elle entretient un lien depuis quelques années. Un camarade, un meilleur ami, un crush, un jeune homme populaire… il y a bien des façons de le qualifier, mais Jill a pour espoir de le rejoindre à l’université. Dans la jeune génération, il y a le frère de Jill, qui s’implique d’autant plus dans tout ce qu’il se joue alors, mais aussi celui d’Adam, un rappel du passé encore.

On découvrira tout, par le biais de ce qu’ils vivent au présent, tout en prenant conscience de leur passé, et plus encore de ce qu’il s’est réellement passé voilà quelques années. Les Joueurs, c’est comme une société secrète bien que tous sachent qui en fait partie, mais tout ce qu’il s’y passe reste secret. Et on le sait, ce type de communauté peut vite se laisser porter à quelques dérives ! En dire plus serait vous spoiler sur le contenu de leur histoire mais plus on avance dans le récit, plus les choses se précisent, jusqu’au dénouement de l’histoire mais en attendant cela, j’ai beaucoup aimé lire tout ce qu’il se passe. Si le début parait un peu long, il nous faut le temps de tout appréhender, la suite est plutôt assez dynamique et pleine de rebondissements. L’intrigue est plutôt bien menée à la façon d’une enquête, mêlant le passé au présent. Quand à la découverte de la vérité sur ce meurtre, je me suis doutée de ce qu’il en était avant la fin. Je ne dirai pas dès le début, mais assez rapidement mais cela n’a pas enlevé ce besoin de savoir jusqu’au bout.

Ce qui m’aura gêné un peu toutefois, c’est de ne pas avoir su m’attacher aux personnages. L’autrice dans ses descriptions, ne nous permet pas de nous sentir proches d’eux et d’être pris de plus d’intérêt encore par l’un d’eux en particulier, ce qui est dommage car cela permet lors des lectures où cela se passe ainsi de les apprécier plus encore. Là on garde une certaine distance, on reste spectateur et on ne sent pas concerné plus que cela par tout ce qu’ils ressentent alors. Le roman reste alors un bon moment à passer mais sans ce petit plus qui le rendrait alors beaucoup plus profond.

Voilà une première lecture pour ce concours PKJ que j’ai trouvé assez intéressante et addictive. Clairement un roman YA qui s’adresse aux adolescents, leur permettant de s’y sentir bien en évoquant des sujets qui les touchent à travers plusieurs personnalités auxquelles ils peuvent éventuellement se référer. Une fois que l’on commence ce type de roman, on tombe plutôt assez facilement dedans. L’impression du début de ne pas avoir la possibilité de s’attacher aux personnages s’est confirmée mais elle n’a en rien enlevé l’intérêt portée à l’histoire.

Les initiés
De Jessica Goodman
Editions PKJ
Broché 412 pages
Sortie le 09/11/2023

Lien vers ma publication Instagram

les-inities_insta

reception-inities_insta

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>