The Hell’s dog #1 Kiss, kill & ride – Gaëlle Sage

kiss-kill-and-ride

Résumé de l’éditeur :
La plus dangereuse des passions, la plus violente des attirances. Amy a grandi parmi les bikers : fille du chef, petite dernière d’une fratrie, elle était à la fois princesse et enfermée dans une prison dorée. Il a suffi d’une nuit pour que tout bascule. Trahie, blessée et déboussolée, elle a fui cet univers. Dix ans plus tard, elle est devenue tueuse à gages, elle ne s’incline devant rien ni personne. Et l’heure de la vengeance contre sa famille a sonné. Sauf que, parmi les bikers de son père, il y a Angel. Il la trouble, la désire et n’est pas près de renoncer ! Amy acceptera-t-elle d’accorder sa confiance une dernière fois ?

 ★ Merci aux Editions Addictives pour ce SP ★

☆ AVIS DE BELI ☆

En choisissant de lire ce roman, j’ai répondu à l’appel des bikers, je suis faible face à cela, mais j’ai toutefois hésité, car l’idée de suivre une jeune femme tueuse en série, un peu badass et qui n’a pas froid aux yeux, c’était à double tranchant ! Soit ça passe, soit ça casse, car il ne faut pas que l’héroïne soit trop badass, au point de ne plus avoir des réactions de femmes et en se comportant trop en homme. Je n’aime pas trop quand on se perd dans ce côté-là d’une personnalité.

L’héroïne de ce roman, est une fille de Biker, elle a été élevée par son père, entourée de ses quatre frères, avec une forte aura de mâle alpha mais aussi un sentiment extrême de protection qui a pesé sur elle des années durants. Elle n’a guère été libre de faire ce qu’elle voulait, sans cesse brimer par les interdictions, et quand on est jeune avec trop d’interdits, on n’a qu’une envie : les enfreindre pour obtenir ce qui nous semble être “normal“. C’est ainsi que la vie de la jeune fille qu’elle est alors, bascule et qu’elle va fuir sa famille et son milieu, sans explication et sans se retourner. Nous apprendrons pourquoi au fil de notre lecture, quand des chapitres sont consacrés au passé de la jeune femme, alors qu’elle était toute jeune. Des chapitres édifiants et qui permettent de cimenter les événements forts de l’histoire de ce personnage mais aussi de ce club que sa famille dirige.

Nous retrouvons Amy dix ans plus tard, alors que le destin l’a conduite vers une vie où elle exerce le métier de tueuse à gages. On pense alors qu’elle a choisi une destinée peu enviable par rapport à ce qu’elle était avant mais nous découvrons de quelles façons elle en est venue à finir ainsi, et c’est intéressant de voir qu’en fin de compte, cela lui a sauvé la vie. Elle aurait pu ne jamais se remettre de ce qu’elle a vécu mais de prendre sa vie en main et d’être confrontée au danger, tout en maitrisant suffisamment les techniques de défense et d’attaque, lui auront permis d’être aujourd’hui cette femme sur d’elle. Son histoire n’a cessé d’évoluer au fil du temps, elle n’est plus la jeune fille apeurée de quinze ans, elle est devenue une femme maitre de son destin et libre de faire les choix qui l’incombent et elle n’a plus jamais été sous le joug de qui que se soit ! Si elle est devenue ainsi, enchainant les missions sans jamais se lasser, elle recherche aussi à travers ces moments, une façon de maitriser ceux qui agissent mal et qui ne sont pas punis à toute légalité, la recherche de cette vendetta est très représentative de ce qu’elle est devenue.

Le retour de sa famille dans sa vie ne se fera pas sans heurts, elle pensait être prête à tout affronter mais cela ne semble pas être totalement le cas. C’est aussi cet aspect de sa personnalité qui fait d’elle, cette personne si humaine et non un robot comme on pourrait le penser. Son père, ses frères, ce passé, elle n’a jamais cessé d’y penser et elle devra les affronter et elle n’y arrivera que parce qu’elle est devenue une femme forte qui sait se défendre seule. Ce qu’elle n’avait pas prévu aussi, c’est cette rencontre avec Angel, le raod-captain de son père, un homme qui l’attire mais qui appartient à ce monde qu’elle a fui et dont elle se méfie plus encore. Il n’était pas prévu dans l’équation et il vit de bien des façons, la déstabiliser et rendre la situation encore plus difficile qu’elle ne l’est au départ.

Je n’ai pas été déçue de ma lecture, je le dis d’emblée car j’ai vraiment eu des doutes, j’avais peur du côté badass de l’héroïne, mais j’ai trouvé qu’il était justement bien dosé dans cette histoire. Amy est devenue une femme sur d’elle, intransigeante et décidée, ses missions, elle les mène avec brio, compétences et beaucoup de professionnalisme. Elle tue des gens, cela n’a rien d’anodin mais elle exécute des personnes qui ont mal agi, après selon différents degrés mais de pouvoir faire un peu le ménage parmi les gens mauvais qui peuplent notre société, cela a quelque chose de salvateur. Nous évoluons donc dans des mondes dangereux, où la menace de représailles est constante et rien ne se fait de façon irréfléchie. La position d’Amy est difficile, elle est à la fois fille et soeur de Biker, fille d’un président de club mais aussi une chasseuse qui a mi fin à tant de vies, et qui est une menace pour beaucoup. Elle a su préserver son anonymat, personne n’a jamais su qui elle était, mais est-elle pour autant suffisamment protégée des dangers ?

Le récit nous conte donc cette relation qui va naitre entre Amy et Angel, une relation face à laquelle elle va tenter de lutter pour ne pas succomber à un biker et ne pas trop se rapprocher de ceux qu’elle a fuit ! Cela s’avérera fort difficile, d’autant plus qu’Angel est bien décidé à percer tous les mystères de la jeune femme, et n’aura pas peur de contrer les règles et le pouvoir de son Président pour conquérir la jeune femme. Leur relation sera tendue, mais tout autant torride par les moments partagés alors qu’ils ne sont pas censés être ensemble. Au delà de cela, cette histoire va être aussi sacrément mise à mal, de par la situation du club mais aussi du statut de la jeune femme, qui octroie une aura de danger au dessus de leurs têtes. Le passé n’a pas finit de faire parler de lui, il y a des choses à régler et tout ce qu’ils vont devoir affronter, ne feront que les conforter dans leurs rapports et réveillera tout ces émotions enfouies profondément et qui vont refaire surface. La famille reste très ancrée et importante pour chaque membre de ce club et la jeune femme y a sa place, même si elle est partie voilà des années.

Notre lecture de ce premier tome est assez additive, on plonge dans un récit qui se veut assez captivant à découvrir. On est partagé entre la vie trépidante de cette femme au présent, tout en étant très curieuse de découvrir ce passé lourd et traumatisant qu’a été le sien. L’alternance des chapitres entre présent et passé est fort édifiante et elle nous permet de tout connaitre de ce personnage féminin très intéressant à suivre. Le danger, les rebondissements, les révélations et l’impact qu’elles ont sur chacun des bikers qui composent cette famille rythment l’histoire et c’est très prenant d’en savourer le moindre détail. On n’a pas le temps de s’y ennuyer, entre les personnalités fortes et imposantes, et tout ce qu’ils ont à nous conter sur eux, le récit se veut alors assez captivant !

C’est un premier tome d’une série qui va nous permettre de découvrir plusieurs membres de ce club de Bikers, d’autres tomes sont déjà sortis en numérique. Nous commençons l’histoire de cette série avec la soeur, qui a une histoire fort attrayante à nous conter. Cette histoire nous permet de découvrir tous les personnages qui font ce club et donc cette famille, et j’ai trouvé ce premier opus fort intéressant, suffisamment en tout cas pour que j’ai envie de lire les autres tomes ! Autant dire, que je n’ai pas résisté à aller voir qui sera abordé dans les prochains et j’ai hâte de découvrir les frères d’Amy qui sont d’ores et déjà bien distincts les uns des autres de par leur personnalité et leurs réactions aux vues des situations rencontrées.

Je suis bien heureuse d’avoir cédée à l’appel des Bikers, et je serai ravie de découvrir la suite des aventures des Hell’s dog ! J’espère que les sorties en papier ne se feront pas trop attendre, même si je doute que l’histoire d’Amy un peu à part ne s’échappe de ma mémoire. C’est ma première lecture de cette auteure et j’ai bien apprécié l’univers qu’elle nous offre dans cette série.

The Hell’s dog #1 Kiss, kill & ride
De Gaëlle Sage
Editions Addictives
Semi-poche 408 pages
Sortie le 18/02/2021


Série The Hell’s dog : 
Tome 1 : Kiss, kill & ride (numérique : 24/04/2019, papier : 18/02/2021)
Tome 2 : Lost Rider (numérique : 28/08/2019) (sur Stan)
Tome 3 : Arrogant Rider (numérique : 04/02/2021) (sur Diesel)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>