Dark protectors #1 Talen de Rebecca Zanetti

dark-protectors-01-talen

Résumé de l’éditeur :
Mère célibataire et scientifique accomplie, Cara est habituée à se battre pour se faire respecter. Une chose compte par-dessus tout pour elle : protéger sa fille, Jane, et pour cela elle est prête à tout. Y compris épouser un inconnu dangereux et désagréable ? Certes, le mystérieux Talen lui promet que sa seule ambition est de protéger Cara et Jane. Mais il prétend également être un vampire vieux de plus de trois siècles. Cela dit, étant donné la façon dont le simple contact de ses mains suffit à faire frémir Cara de désir, il est bien possible qu’il dise la vérité…

 ★ Merci aux Editions Milady pour ce SP ★

☆ AVIS DE BELI ☆

J’ai eu envie de me lancer dans cette série, car le résumé me plaisait bien. Les vampires, ça m’a toujours attiré, mais j’ai aujourd’hui, plus de mal à trouver des séries qui répondent à mes attentes. En lisant ce premier tome, j’ai plutôt passé un bon moment, mais aux vues de l’envergure de la série, j’ai un peu peur que les schémas narratifs soient un peu redondants mais bon cela change un peu, et on peut dire qu’il se passe pas mal de choses dans ce premier tome.

Déjà l’auteure nous propose de découvrir son univers, mais ce directement dans le fil de l’action. On débute l’aventure avec une scène où trois des personnages que nous allons suivre nous sont présentés : Cara, une mère célibataire, scientifique et sa fille, Jane, ainsi que celui qui viendra s’imposer dans leur vie durant ce moment crucial où il viendra les secourir, alors qu’elles sont en danger. Elle, est humaine mais semble avoir certains dons assez convoités tout comme sa fille, et lui, Talen est vampire et ce depuis quelques siècles déjà. La société est telle que les vampires sont connus des humains et si nous n’en apprenons que peu sur la façon générale dont ils vivent, nous concentrant sur les personnages dont nous allons faire connaissance, on sait toutefois qu’il y a des rivalités entre des groupes qui s’opposent.

Talen est un personnage, qui s’inscrit dans un univers qui fait très romantic-suspense. Certes il est un vampire, mais la façon dont l’histoire se déroulera rappelle ces agences de sécurité, qui sont là pour protéger les autres, on oublie donc par moments que c’est un vampire. Hormis le fait qu’il boive le sang durant l’acte sexuel ou pendant des échanges musclés, qu’il a un physique qui impose, l’auteure fait peu de références aux particularités des vampires. Elle sait aussi octroyer pas mal de libertés quand aux mythes du vampire, utilisant les modifications génétiques et les sciences pour leur permettre de faire certaines choses, comme sortir au soleil ou encore procréer. Si Cara est une humaine, elle a quelques caractéristiques supplémentaires, des dons qui font d’elle une personne un peu à part et qui les intéresse et qu’ils convoitent. Côté vampires, il y a ceux qui comme Talen sont les « gentils », mais il y en a d’autres qui sont leurs ennemis, les Kurjans et c’est eux qui souhaitent capturer la mère et sa fille. Nous découvrirons quels sont leurs objectifs au fil que le récit se déroule.

C’est ainsi que Talen et Cara vont faire connaissance, et être très vite liés l’un à l’autre, par la force des choses. Si pour Talen, cela semble être une évidence qu’il prenne la jeune femme pour épouse, et devienne ainsi le père de Jane, cela sera différemment perçu par Cara. Elle se sent acculée, contrainte et un peu forcée à l’épouser, elle qui n’a eu de cesse de penser à s’enfuir avec sa fille, loin de tous ces hommes qui semblent vouloir dicter leurs règles sans même prendre compte de son avis. Mais la situation, telle que Talen va lui présenter, ne lui octroie que peu de choix malheureusement, et elle devra céder sur cette situation de mariage et plus encore, sur ce que cela signifie. Mais Cara reste toutefois une femme de caractère et elle n’hésitera pas à de multiples reprises à s’exprimer dans ce sens, en disant tout haut son avis sur telle ou telle situation. Un moyen aussi de se raccrocher à ce qu’elle est, une mère, une femme mais indépendante malgré cette nouvelle attache qu’elle aura avec Talen.

Au delà de l’histoire de ce couple qui se forme, malgré un début assez chaotique, nous découvrons les personnages qui gravitent autour d’eux. Dans ce premier, ils seront tous abordés, pour que l’on puisse déjà bien les situer, les uns vis à vis des autres et nous faire une première impression. Par la suite, ils seront plus développés dans les autres tomes, chacun ayant son histoire personnelle, tournant autour de l’accomplissement d’une directive, se mettre en couple. Autour de Talen, nous découvrirons ses frères, les Kayrs, du plus âgé au plus jeune, chacun ayant une personnalité et une position différentes dans la hiérarchie de leur groupe. Des jeunes femmes viendront aussi se greffer à leur histoire, nous permettant d’aborder quelques caractéristiques liés à ce monde, où la reproduction est une thématique importante. Certaines seront humaines, d’autres des métamorphes ou encore d’autres créatures surnaturelles, de quoi agrémenter l’univers de cette série.

Le récit sera ponctué par de nombreux rebondissements. Les protagonistes vont beaucoup bouger, changeant d’endroits pour être à l’abri de leurs ennemis. On les suit alors d’un lieu à un autre, chaque lieu permettant à Cara de rencontrer ceux qui sont l’entourage de Talen, chacun dans des situations spécifiques à ce qu’ils font de leur vie. A chaque moment, Talen sera toujours présent ou la confiera à un proche, elle tout comme sa fille. Mais Cara aura de nombreuses occasions de passer du temps dans l’intimité avec cet homme qui s’est vite imposé dans sa vie.

J’ai passé un bon moment, pas transcendant non plus, j’ai peur que la romance soit un peu clichée avec l’homme qui s’impose et la femme qui s’offre et cela risque de s’avérer répétitive sur les autres tomes qui aborderont d’autres tomes, mais c’est une lecture qui détend. Elle a ses moments torrides, car on le sait, le sexe avec des êtres surnaturels, c’est toujours hot, avec ce brin de sauvagerie qui les caractérise bien ! puis l’auteure nous propose beaucoup d’actions, avec des événements qui s’enchainent, octroyant un rythme soutenu à l’ensemble du récit. On ne s’y ennuie pas du coup ! Le tome deux est sorti en papier, en même que celui-ci dans une offre découverte pour faire découvrir cette série, j’ai donc le tome 2 qui attend d’être lu.

Dark protectors #1 Talen
De Rebecca Zanetti
Editions Milady
Collection Bit-Lit
Poche 334 pages
Sortie le 21/10/2020


Série Dark protectors
Tome 1 : Talen (21/10/2020)
Tome 2 : Dage (21/10/2020)
Tome 2,5
Tome 3 : (sur Conn)
Tome 4 : (sur Jordan & Katie)
Tome 5 : (sur Jase)
Tome 5,5 : (sur Maggie…)
Tome 6 : (sur Jase)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>