Danvers #1 Le pouvoir des trois de Angie L. Deryckere

danvers-01_papier

Résumé de l’éditeur :
L’acceptation n’est pas toujours facile, Léana Johnson, dix-sept ans, connaît la grande responsabilité qui implique de faire des choix.
Suite au drame qui la conduit à Danvers pour vivre chez sa grand-mère, Léana va tomber sous le charme de Liam Kane.
N’ayant véritablement jamais cru aux histoires de son aïeule, elle est bouleversée lorsqu’elle prend conscience que cette ville est en réalité le point culminant du pouvoir exceptionnel des trois sœurs de Salem.
Cependant, elle nie la magie qu’elle possède tandis que ses ainées exploitent la leur avec un vif intérêt. Pour Léana, reconnaitre ses dons reviendrait à rendre impossible l’amour inconditionnel qu’elle éprouve pour Liam, mais aussi admettre être la responsable de la mort de ses parents.
Toutefois, elle sera contrainte d’éveiller la magie en elle afin d’éradiquer la menace d’un vieux démon venu des ténèbres pour l’anéantir, celui contre qui Nell Newton s’est battue durant toute son existence pour préserver le Pouvoir des Trois.

 ★ Merci aux Editions Sharon Kena pour ce SP ★

☆ AVIS DE BELI ☆

Un roman qui me fait penser à un YA, aux vues de l’âge des protagonistes et du texte proposé. L’héroïne de ce roman s’appelle Léana, elle a dix-sept ans et vient d’emménager chez sa grand-mère, ses parents sont décédés et elle vit avec ses deux soeurs plus âgées qu’elle, Abigaël et Millie. Ce déménagement, cette nouvelle vie ne lui apportent pas le bien être qu’il faudrait, elle se sent coupable d’être sortie le soir de la mort de ses parents et n’arrive pas à aller au delà de son chagrin. Quand ses soeurs et sa grand-mère essayent d’autant plus de la convaincre qu’elle appartient à une famille de sorcières et qu’elle a des pouvoirs, sans est trop pour elle, elle n’est pas prête à accepter cela dans sa vie.

Léana est jeune, et elle vit tristement depuis que ses parents ne sont plus, et ses proches ont tout essayé pour lui rendre la vie meilleure, sans succès. Elle se renferme de plus en plus, n’extériorise pas ce qu’elle pense et s’isole. La rentrée des classes changera toutefois la donne, lui permettant de faire la connaissance d’un jeune homme qui chamboulera toute sa vie. C’est Liam Kane, nouvellement arrivé au lycée avec sa soeur Tanya, qui sera le déclencheur du changement pour elle. Leurs premières rencontres seront totalement déroutantes et déstabilisantes, créant en Léana un choc psychologique et physique, la mettant bien mal jusqu’à perdre connaissance. L’approche de Liam s’annonçait donc difficile, si le moindre contact provoquait tant de maux. Et pourtant, malgré cette peur qu’éprouve Léana, il y a une part de fascination pour ce personnage, qui a commencé par hanter ses rêves et qui se retrouve là maintenant face à elle.

Liam est un personnage qui n’est pas comme les autres, sa soeur et lui sont différents. La narration se fait à la troisième personne et elle permet à plusieurs personnages d’intervenir à différents moments de l’histoire. C’est ainsi que nous savons de suite ce qu’ils sont et nous verrons aussi de quelle façon Léana le découvrira, car il semble important pour Liam qu’elle le sache, pour mieux le fuir peut être. Entre eux deux, ce sera de suite assez intense, ils vont s’attirer et résisteront difficilement à cette attraction. Même si Liam tente de lui expliquer qu’elle peut changer d’avis, il pense aussi qu’il ne pourrait plus vivre sans elle, nous accédons alors à ses émotions exacerbées tout comme cet attachement très fort dès le départ. Léana, de son côté, revivra à ses côtés, se sentant s’épanouir de nouveau, retrouvant un intérêt pour quelque chose, ou là plus précisément pour lui. Mais cette fascination pour l’autre, lui permettra aussi de s’ouvrir plus aux autres qui lui sont proches, même si celles-ci ont du mal à accepter cette nouvelle relation.

Le récit s’inscrit dans le temps, durant la période de l’été, où Léana et ses soeurs vont travailler dans la librairie-café de leur grand-mère, faisant ainsi connaissance avec tous les gens de la ville. Leur arrivée ne passe pas inaperçue et tous sont curieux de les connaitre. Léana retrouve sa meilleure amie, Tara qui reste sa motivation unique au départ de se trouver auprès de quelqu’un qu’elle apprécie. Puis vint la rentrée, les premiers cours, les nouveaux amis de lycée, nous faisons donc la connaissance de tous au fur et à mesure. La famille de Léana nous est bien entendu présentée, ainsi que celle de Liam, les Kane : parents, frères et soeurs. Nous sommes alors bien encrés dans un décor, Danvers étant une petite ville où tous se connaissent, entouré de personnages dont nous avons appris un minimum pour bien les cerner et comprendre quelle est leur place dans l’histoire.

Angie L. Deryckere utilise une narration divers dans ce roman. Plusieurs personnages interviennent, pour chacun d’eux, elle utilise une narration à la troisième personne, ce qui nous permet d’avoir un large spectre de points de vue sur l’ensemble de l’action. Quand c’est Léana qui narre la scène, elle utilise toutefois la narration à la première personne. L’une comme l’autre des narrations nous permettent de bien cerner chaque personnage sans créer de distances, et elles enrichissent notre compréhension des réactions de chaque personnage face à une situation. Ce changement n’a aucunement gêné ma lecture, j’ai trouvé tout naturel que l’héroïne s’exprime à la première personne et les autres à la troisième.

Il m’aura manqué un petit quelque chose pour que le récit prenne suffisamment d’ampleur à mon sens et certaines attitudes m’ont paru un peu trop puériles et égoïstes par moments. Disons que ce qui nous est exposé reste un peu plat, et que quant il se passe enfin quelque chose, cela se résout vite, même si on sait que cela n’est pas fini, que la suite nous proposera certainement des rebondissements, ça manquait d’amplitude dans les actes qui nous sont déjà proposés ici. Les personnages ont du potentiel et sont intéressants, mais certaines attitudes m’ont agacé, surtout venant de Léana, qui se la joue un peu capricieuse par moments. Qu’elle vive des moments difficiles, on peut le concevoir mais bon des fois, ne pas penser qu’à soi peut être aussi salvateur pour avancer.

J’ai passé un bon moment à lire cette première partie de ce roman. J’ai toutefois trouvé que c’était très, voir trop inspiré de Twilight et ce à plusieurs occasions de l’histoire. D’abord son schéma narratif, si ce n’est que l’héroïne est une sorcière, cela se passe un peu de la même manière, ensuite la famille Klane qui ressemble beaucoup aux Cullen et donc plusieurs scènes pourraient être celles de la série citée. Le déroulement de l’histoire se fait un peu de la même manière dans l’ensemble. Tout comme, on y retrouve un peu de l’esprit de Charmed, avec les trois soeurs sorcières. Cela n’enlève rien à l’histoire, mais je trouve dommage toutefois qu’il y est tant de similitudes. Ce roman a été une première fois édité en 2012 il me semble, donc beaucoup d’auteurs ont été inspirés par des histoires déjà publiées, cela explique peut être cela.

D’une manière ou d’une autre, à part ces similitudes et même si je n’ai pas eu l’envolée vers les palpitations que cette histoire aurait pu occasionner, j’ai trouvé ma lecture plaisante. Le contexte et les univers de ce genre sont toujours sympa à découvrir, et on se laisse prendre facilement au jeu. J’ai bien envie de savoir ce qu’il va se passer par la suite, peut être qu’il y aura plus de répercutions avec des rebondissements plus poussés.

Danvers #1 Le pouvoir des trois
De Angie L. Deryckere
Editions Sharon Kena
Numérique 214 pages
Sortie le 22/09/2020


Série Danvers : 
Tome 1 : Le pouvoir des trois (22/09/2020)
Tome 2 : L’éveil (20/10/2020)
Tome 3 : à suivre
Tome 4 : à suivre
Tome 5 : à suivre

Précédemment publié sous le titre De feu et de glace, en quatre volumes.

Couvertures au format papier

Couvertures au format numérique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>