Arrogant Highlander – Mina Zadig

arrogant-highlander

Résumé de l’éditeur :
L’embrasser ou l’insulter ?
Adèle a toujours rêvé de visiter l’Écosse, mais pas dans ces conditions ! Elle est convoquée par un notaire pour l’héritage d’un grand-père qu’elle n’a jamais connu, sa voiture la lâche sous la pluie, et c’est trempée qu’elle se vautre en plein milieu d’un pub devant une dizaine de Highlanders hilares…
Le pire dans tout ça ? L’un d’eux, Fyfe, aussi sexy qu’arrogant, lui offre un baiser brûlant et passionné en pleine nuit, au détour d’un couloir. Il réveille en elle un désir aussi puissant que nouveau, et la jeune femme doit lutter pour ne pas y céder.
Le lendemain, Adèle reçoit en héritage le domaine de son grand-père, où vivent Fyfe et ses amis. Si elle vend, ils perdent tout. Si elle le garde, elle doit changer de vie !
Le choix demande réflexion, mais impossible de se concentrer quand Fyfe la trouble, la taquine, l’exaspère, lui donne envie de plus, toujours plus…
Est-elle prête à succomber au charme du Highlander ?

 ★ Merci aux Editions Addictives pour ce SP ★

☆ AVIS DE BELI ☆

Si vous souhaitez rencontrer des écossais sexy, c’est par ici que cela se passe ! Vous aimez les hommes en kilt, vous serez ravies de découvrir les personnages masculins de ce roman. Sans rire, on se régale de les lire car ils sont beaux, sexy, drôle et les découvrir est un plaisir.

Adèle est française et elle va devoir aller en Ecosse car elle a été convoquée par un notaire à propos d’un héritage d’un homme, qui serait son grand-père, qu’elle n’a jamais connu. Une drôle d’histoire qui va la mener à découvrir sa propre histoire, tout un pan de sa vie qu’elle n’imaginait pas ! Ce voyage est pour elle, à la fois un moyen de fuir sa situation bancale en France, une échappée le temps de quelques jours, mais elle ne s’attendait pas à devoir s’attarder et encore moins à s’attacher à ce qu’elle allait découvrir. Adèle est barbier, oui une femme barbier ! et des barbes, elle va avoir l’occasion d’en croiser mais pourra-t-elle envisager de mettre à profit sa situation professionnelle pour s’installer dans cette nouvelle perspective d’avenir ?

L’arrivée fracassante de la jeune femme en Ecosse donne le ton du sourire, de la comédie romantique, où l’héroïne enchaine les bévues et se retrouve en mauvaise posture, parce que le sort s’est acharné contre elle, à savoir, la mécanique, la météo, les lieux et les circonstances, et ce sur un court laps de temps ! La jeune Frenchie se retrouve donc bien mal lotie pour sa première rencontre avec des Ecossais types, bien que… Tout cela fait beaucoup, en plus de son éloignement de la France, de la découverte d’un grand-père, d’un héritage et face à l’incertitude de son avenir. Adèle sera bien démunie face à ce tourbillon de nouvelles  dans sa vie et une rencontre pleine de promesses. Heureusement, elle va faire la connaissance de quelques personnages accueillants, joyeux et sexy en kilt pour ne pas gâché l’effet, qui seront là pour elle, parfois envahissants, parfois un peu trop direct mais tout de même là, et petit à petit, ils vont s’installer dans cette découverte des lieux et des histoires.

Avec Arrogant Highlander, nous ferons donc la connaissance d’Adèle et de son histoire, celle qui l’a mené en Ecosse, alors qu’elle ne connaissait pas le passé de sa famille. Mais nous appréhenderons aussi tous ceux qu’elle va rencontrer dont le destin sera lié au sien avec cette histoire d’héritage. Son grand-père était un homme bon et il s’était lié d’amitié avec quelques jeunes personnes, qu’il a accueilli et soutenu dans leurs démarches. Tous dépendent donc de la décision de la jeune femme concernant son héritage, devront-ils partir et tout recommencer ailleurs, perdant ainsi tout de leur vie actuelle ? Ou parviendront-ils à convaincre la jeune femme de ne pas vendre ? Nous ferons la connaissance des joyeux lurons qui constituent ce trio d’hommes : Fife, Fark et Hamish qui seront plein de surprises.

Émotionnellement, toute cette histoire a un impact certain sur Adèle. Elle va tant devoir encaisser, et ce en peu de temps. Le poids qu’elle a sur les épaules car de sa décision dépend son propre avenir mais aussi celui de ceux qui occupent le manoir dont elle a hérité, est importante et elle se sentira à maintes reprises, écrasée par ce que lui a laissé ce grand-père. Un grand-père, Kenneth, dont nous découvrirons l’histoire aussi, à travers ses recherches et ses trouvailles dans le domaine. J’ai beaucoup aimé toute cette partie qui est consacrée à la découverte de qui il était, et de son histoire à elle, à travers la sienne. Je me suis prise d’affection pour cet homme qui n’est plus là, et j’ai trouvé cela tellement dur d’être à la place d’Adèle qui n’aura jamais eu la chance de le connaitre. C’est plutôt déchirant de constater que quelqu’un aurait pu t’aimer et t’apporter quelque chose de fort mais que cela n’a pas pu se réaliser, on comprend aisément que cela puisse la mettre si mal.

Adèle sera donc amenée à vivre bien des émotions vis à vis de la situation, et elle va aussi se rapprocher d’un de ceux qui dépendent de sa décision, Fyfe. Cela ne fera qu’exacerber à la fois ses émotions, mais aussi la situation ! Après un baiser torride, qu’adviendra-t-il de cette attirance qui ne cesse de les rapprocher l’un de l’autre ? Peuvent-ils céder alors même qu’Adèle se doit de prendre une décision ? Tout se précipite, elle ne contrôlera plus certains aspects de cette histoire, cette relation démarrant dans un contexte particulier. Fyfe est un homme à femmes, un bon vivant, ancien rugbyman, il a monté sa boite d’architecte. Il a un profil plus qu’intéressant, j’ai beaucoup le lire ! L’auteure nous offre une double narration, nous pourrons ainsi découvrir la situation du côté d’Adèle, tout comme de celui de Fyfe, ce qui nous permettra d’avoir un large spectre sur ce qu’ils vont tous deux penser de chaque instant.

Ce voyage, ce n’est pas rien, il y a tant d’avenirs qui se jouent là. Quand à ceux qui accompagnent Adèle dans cette démarche, ils sont vraiment très agréables à découvrir : des écossais pure souche, qui vivent pleinement leurs projets et réalisent leurs envies à la fois professionnelles et personnelles. Ils ont tous une histoire, un vécu parfois difficile et l’accueil que leur a fait le grand-père d’Adèle a changé leur vie et leur a donné la possibilité de réussir. Les découvrir, c’est l’occasion de connaitre différentes histoires intéressantes et aussi d’appréhender des personnalités différentes. On passera en leur compagnie de bien bons moments, plein d’humour, d’amour, d’amitié et de perspectives.

Un roman qui se lit tout seul, j’ai beaucoup aimé partir avec Adèle en Ecosse ! Elle y rencontre des personnages fort sympathiques et elle va vivre une relation enflammée avec son bel écossais. Et à côté de cela, on a des moments plein d’humour, on a aussi des émotions et de bien belles histoires à découvrir. Le tout se passe dans de beaux lieux avec de jolies perspectives. La plume de l’auteure accompagne ses personnages avec finesse, goût et entrain, le rythme du récit est bon, entrainant et plaisant à lire. J’ai passé un bien agréable moment en leur compagnie.

Arrogant Highlander
De Mina Zadig
Editions Addictives
Collection Luv
Numérique 280 pages
Sortie le 05/03/2021

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>